| Retour

Fin de cet événement dans 1 semaine - Date du 6 novembre 2019 au 30 novembre 2019

Sortie ciné : "LA BELLE EPOQUE" De Nicolas Bedos

Victor, ancien dessinateur de B.D., et Marianne, psychanalyste, forment un couple installé depuis longtemps dans le train-train des habitudes. Et, comme pour beaucoup, « l’usure du temps » fait des ravages. Ne vivant pas vraiment dans l’époque où il vit, lui reste fixé dans le passé et ressasse sans cesse des idées noires, tandis qu’elle s’attache au renouveau et à toute forme de modernité. Si Victor s’accommode de son passéisme, Marianne ne supporte plus sa résignation, son désenchantement permanent. Elle est prête à le mettre à la porte.

Le couple est en danger et c’est alors qu’intervient un ami (Guillaume Canet). Audacieux entrepreneur, il a lancé, avec l’aide des trucages du cinéma, « Les Voyageurs du temps » afin que les « clients » puissent revivre le moment de leur choix dans leur vie. En mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, son entreprise permet de tout reconstituer de la période choisie. Il convainc Victor qui, d’abord sceptique, décide de revenir à l’époque de sa rencontre avec la femme de sa vie, en 1974.
Le sexagénaire ringard revisite ce temps-là dans un bistro enfumé (comme alors !) où il rencontre SA femme. Ses souvenirs se brouillent, sa mémoire est confuse : lors de cet instant magique, y avait-il de la pluie ou pas ? Ou est-ce une impression familière de « déjà vu », de déjà vécu ? Quelle est la réalité ?

Lui c’est Daniel Auteuil, au mieux de son talent. Elle, c’est Fanny Ardant, épatante de bout en bout.

Mais son personnage est aussi interprété par Doria Tillier au temps de sa jeunesse quand a eu lieu la rencontre coup de foudre. Cependant Doria Tillier incarne aussi Margot, la compagne – par intermittence – d’Antoine, l’entrepreneur. Le scénario semble compliqué à cause de la mise en abyme des diverses périodes qui s’entrecroisent durant tout le film. S’ensuivent des chassés-croisés où se joue tout autant le passé que l’époque actuelle.
Le principe du film est évidement réjouissant ! Qui n’a pas eu envie de revivre un moment du passé, de revivre les meilleurs moments de sa vie, d’arrêter le temps ? Nicolas Bedos s’en donne à coeur sur ce thème jouissif pour lequel il a eu plein d’idées, sans sombrer dans le désespoir et les regrets. Il propose plutôt une renaissance à ce désenchanté, que sa femme ne supportait plus.

Pour son deuxième film en tant que réalisateur, Nicolas Bedos revient sur le passage du temps toujours insaisissable, comme dans « Monsieur et Madame Adelman ».

Avec de nombreux décors de théâtre, de costumes d’époque, et aussi d’oreillettes pour rester en temps réel et souffler les répliques aux comédiens qui entourent le « client », l’histoire n’est pas totalement convaincante. Même si le spectateur va de surprise en surprise, car tout est atypique dans ce film romantique qui fait bouger les lignes des habituelles histoires d’amour.
Circulant entre cynisme et mélo et avec d’excellents dialogues, ce voyage temporel est une bonne comédie populaire promise au succès quoique laissant une large place à la nostalgie d’un passé retrouvé.

Caroline Boudet-Lefort

Date de sortie 6 novembre 2019 (1h 55min)
De Nicolas Bedos
Avec Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier plus
Genres Romance, Comédie dramatique

Visuel de Une : (détail) Daniel Auteuil, Guillaume Canet
|Copyright Julien Panié / Pathé Distribution

Artiste(s)