| Retour

Fin de cet événement il y a 2 semaines - Date du 12 octobre 2022 au 13 novembre 2022

Ciné : « L’innocent » de Louis Garrel

C’est à une hilarante comédie que nous convie Louis Garrel, avec « L’innocent ». Une comédie du remariage, spécialité hollywoodienne à une époque.

Abel (Louis Garrel, lui-même) apprend que sa mère se remarie et que son nouveau beau-père est un des taulards de la prison où cette mère, Sylvie (Anouck Grinberg, une revenante !), donne des cours de théâtre. Ce détenu (Roschdy Zem un rien gangster pour ce rôle) doit être prochainement libéré, c’est ce qui inquiète Abel, aussi se lance-t-il dans une incessante filature en étant aidé par une amie (Noémie Merlant, particulièrement réjouissante dans son personnage).
Voici la trame de départ, mais y aurait-il une arrivée évidente pour ce 4ème long-métrage de Louis Garrel ?

Après « Les deux amis » (2015), « L’homme fidèle » (2018) et « La croisade » (2021), il change de style et son nouveau film se déroule sur le mode comique, loin de toute logique, avec des gags et des rebondissements à gogo : le scénario n’est qu’une succession de prétextes à faire rire et la mise en scène est très enlevée !

Les ruses pour démasquer son beau-père s’enchaînent en surprenant le spectateur qui s’amuse des péripéties rocambolesques, transgressives, invraisemblables... auxquelles il faut ajouter une hilarante fausse scène de ménage avec un brin de romantisme.

Signé Louis Garrel associé à l’écrivain Tanguy Viel, le scénario ne ménage personne avec des événements qui prennent une tournure inattendue et Abel, tout en pistant sans cesse le nouveau mari de sa mère, se retrouve à avoir des comportements qu’il n’aurait jamais pu imaginer.
C’est volontiers qu’il se laisse embarquer dans des magouilles risquées et toute la famille suit avec plaisir l’ex-détenu dans ses illusoires châteaux en Espagne accompagné d’une bande d’ « illuminés magnifiques ». Après des coups pendables, tous se retrouvent à posséder une multitude de caisses de caviar ! De quoi en être dégoûtés jusqu’à la fin de leurs jours !

Tous excellents, les acteurs ne s’économisent pas dans ce film à l’insolence tranquille tandis que leurs personnages s’agitent au maximum pour parvenir à un braquage foireux... pour ce caviar.

Fils du grand réalisateur Philippe Garrel et petit-fils du grand comédien Maurice Garrel, Louis Garrel a pris les deux casquettes en héritant sans doute de leur ferveur. Il sait parfaitement mener sa barque : en voyant son nouveau film, le public ri tant et plus...

« L’innocent » a été choisi pour être projeté lors de la soirée du 75e anniversaire du Festival de Cannes de mai dernier. Un honneur qu’évidemment Louis Garrel a apprécié, tout autant que les rires et les applaudissements suscités pendant et après la projection !

Caroline Boudet-Lefort

Photo de Une : Louis Garrel, Anouk Grinberg © Les Films des Tournelles
Sortie en salles : 12 octobre 2022 / 1h 40min / Comédie

Artiste(s)