| Retour

Fin de cet événement 6 mars - Date du 9 février 2022 au 6 mars 2022

Ciné : "Pour toujours" de Ferzan Ozpetek

Après un générique défilant sur des fresques de têtes de mort, le film commence par un mariage « gay » en plein air avec grand tralala et une joyeuse bande d’amis aussi complices qu’enthousiastes. C’est dans cette ambiance festive que déboulent Anna-Maria (Jasmine Trinca) et ses deux enfants, accueillis chaleureusement comme une heureuse surprise. Elle est l’amie proche d’Alessandro, un des deux personnages principaux du film.

Elle ne vient pas de loin pour faire la fête, mais pour leur confier ses enfants durant une hospitalisation pour des analyses médicales. De longue date, elle a rompu avec sa mère, une grande bourgeoise dont, durant son enfance, elle a souffert de la rigidité et d’une éducation punitive.

Très différents – l’un, intellectuel, fait des traductions et l’autre, manuel, est plombier–, le couple d’Arturo et Alessandro s’organisent dans cette vie de famille inattendue, en prenant à coeur leurs responsabilités. Mais, ils sont en crise : après de nombreuses années de vie commune, leur couple s’est installé dans l’usure du quotidien et l’un d’eux a une relation « extra conjugale » (si on peut dire). Une rupture se profile...

Suite à des circonstances, qui ont tourné au tragique, ils décident de conduire les deux enfants chez leur grand-mère, mais affolés par ses principes rigoureux avec punitions en tous genres, ils préfèrent repartir avec eux, en renouant leur relation finalement solide.

C’est un film choral avec de multiples amis dont les personnalités se détachent au cours de scènes attachantes : comme cet homme atteint d’Alzheimer qui retombe chaque jour amoureux de sa femme en ayant oublié qu’il l’aimait déjà les jours précédents...

« Pour toujours » a obtenu un immense succès en Italie

Le film n’est pourtant pas sans incohérence, telle la venue d’Anna, pour faire la fête et danser sous la pluie, durant son séjour à l’hôpital d’où elle est sortie une nuit grâce à une infirmière ! Et quelques outrances de jeu, comme celui de la grand-mère, très stéréotypée dans son personnage de « sorcière » aux principes sévères. Pourtant l’ensemble de l’interprétation est remarquable.

Dans le rôle d’Anna-Maria, Jasmine Trinca est épatante, elle a d’ailleurs obtenu le Prix de la Meilleure Actrice 2020, en Italie. Le couple est parfaitement interprété par Stefano Accorsi et Edoardo Leo qui, malgré les drames, dégagent une joie de vivre qui s’ajoute à celle de leurs amis et même aux habitants de leur quartier où ils semblent très appréciés.

Ce film devrait plaire à tous les publics

Entre disputes et tensions, il est plein de moments d’émotions et d’une belle énergie souvent joyeuse malgré les drames, et le spectateur se laisse séduire par le climat d’entraide et de tolérance qui circule tout au long de « Pour toujours ».

Caroline Boudet-Lefort

Photo de Une (détail) : Edoardo Leo|Copyright Destiny Films

Artiste(s)