Qu’est-ce que la création ? L’exégèse de Michel Random n’est pas la même que celle de Daniel Cassini, qui, au nom de la psychanalyse, sonde davantage ce que Lacan a appelé le « désir », ce savoir primordial, codé, que la poésie vient décoder, comme « parole », au-delà du langage, mais Michel Random a (...)

Le Grand Jeu est irrémédiable Le Grand jeu, nommé ainsi par Roger Vailland, fut d’abord une revue, puis le mouvement dont elle fut l’expression. Le Grand jeu ne dura que cinq ans (1927-1932), fut longtemps consi¬déré comme un sous groupe surréaliste : on l’ignore, on le condamne, ou, comme certains, on (...)

Roger Gilbert-Lecomte, phrérange irrémédiable Le film que Georges Sammut et Daniel Cassini ont réalisé sur Roger Gilbert-Lecomte en 2008 appartient à la longue suite de leurs poèmes en images dédiés à des personnages qui, loin d’être des performers au sens contemporain, ont vécu leur difficulté d’être en (...)

Nathalie Duwel, formée à l’Ecole des Arts appliqués de Nantes puis les Beaux-Arts de Lorient, est fabricant de mobilier et tapissier décorateur. Elle a installé son atelier de décoratrice pour particuliers et professionnels dans le Var. Son œuvre primée est un fauteuil nommé « USD (Upholstered Seat (...)

Sur la piste des éléments Le CIAC (Centre International d’Art Contemporain) de Carros présente, jusqu’au 6 janvier 2013, une exposition intitulée « Sur la piste des éléments », qui conjugue les œuvres de Patrick Lanneau (Peinture, dessin, dessin numérique, aquarelle, vidéo) et Frédérique Nalbandian (...)

Retrouvant ce film qui montre Carmelo Arden Quin avec la Conservatrice du Musée de Pontoise, Edda Maillet, et Alexandre de la Salle, en train de prévoir une exposition au Musée pour le printemps de l’année suivante (11 mars-21 mai 1989), et voyant Carmelo, pendant une bonne demi-heure, pasticher (...)

Marc Piano à son vernissage Vallauris 23 juin 2012 © DR Si d’emblée une filiation à Picasso s’impose au regard que l’on porte sur l’œuvre de Marc Piano, c’est loin d’être réducteur : il fallait bien que Marc soit capable, enfant, dans une ville, Vallauris, où tout s’appelle « Picasso », de se saisir des (...)

Retrouver comme dans une arche perdue des images de Carmelo Arden Quin vivant, bougeant, se promenant, est un bonheur, même si ce bout de film tourné à Cuba en novembre 1986 à l’occasion de la IIe Biennale où il était invité ressemble à des tentatives techniques de débuts de Cinéma. Je ne savais même (...)

Lorsque, pour ces dessins que Nivès va montrer au directeur de la galerie « Art Marginal » (Frédéric Altmann), elle a repris quelque chose de ce qu’on appelle le Surréalisme, ce n’est pas pour rien. Les Surréalistes ont rappelé l’inconscient à la mémoire du monde, et certaines femmes encore plus (...)

L’histoire de « Miss Liberty » continue par une lettre de Maria, sa mère, écrite le 12 avril 2003 : « Lettre à ma fille. Aujourd’hui ma petite fille est devenue une grande dame. Elle est née en Istrie, au moment de la dernière guerre, un soir du mois de mai, en 1944, il était presque minuit, j’étais (...)