| Retour

Fin de cet événement il y a 3 semaines - Date du 12 juillet 2018 au 22 juillet 2018

Jazz à Juan : autant vous prévenir qu’on n’est pas prêt de se coucher !

Beaucoup de jazz, un zeste de funk,une dose de pop : le Festival a préparé un cocktail détonant avec de grosses pointures et de vraies surprises...

Les amis, nous voici dans de beaux draps... Vous qui rêviez de passer quelques soirées bien tranquilles cet été, autant vous dire que c’est loupé ! En tous cas, du 12 au 22 juillet, il ne faudra pas compter se coucher tôt parce que la mythique Pinède de Juan va nous en faire voir et écouter de toutes les couleurs...

Marcus Miller, chez lui à Jazz à Juan ! (DR M.L)

Du jazz, bien sûr puisque c’est la griffe, l’ADN, l’âme même de ce festival exigeant et décontracté à la fois. Mais aussi des excursions dans les musiques périphériques et cousines, teintées de blues, de rock, de pop ou de R’n’B (ce n’est pas une plateforme de location).

Alors commençons par l’inattendue Carla Bruni qui viendra (17/07) en voisine du Cap Brun dans le Var pour chanter ses dernières compos. La question : son mari sera t-il présent dans le public ?
"Boogie Wonderland", ça vous dit forcément quelque chose. On prend les paris que la foule se déhanchera sur les rythmes de ces gamins de Earth Wind and Fire (16/07) qui ont commencé leur carrière planétaire il y a cinquante ans à peine...
Le grand public trouvera son compte avec Charles Pasi (12/07), Norah Jones (21/07) et le désormais inévitable André Manoukian qui viendra, avec son piano et son quartet, fêter le 14 juillet sous les étoiles, dans le ressac de la mer toute proche derrière la scène.
Et bien sûr, Marcus Miller...

Les puristes du jazz ne vont pas être déçus par la programmation 2018 cosignée par Jean René Palaccio et l’Office de Tourisme d’Antibes- Juan-les-Pins.

Que du beau monde : Lenny Kravitz (12/07), Melody Gardot et Tigran Hamasyan (17/07), Chick Corea avec John Patitucci et friends, David Sanborn (18/07), mais aussi Biréli Lagrène pour une touche manouche, Youn Sun Nah, et les inspirations de Dhafer Youssef.
On allait oublier la soirée du 20 avec l’Orchestre Cannes Provence-Alpes-Côte d’Azur qui accompagnera le trompettiste et compositeur Ibrahim Maalouf avec la chanteuse Angelique Kidjo, sur une composition inspirée de la reine de Saba.
Et ce bon Marcus Miller, chez lui à Juan, qui viendra jouer son dernier opus "Laid Black" avec la superbe Selah Sue. Une exclusivité "Jazz à Juan".

Et avec tout ça, vous voudriez vous coucher tôt ?

Charles Pasi a forgé sa culture musicale à l’écoute de Miles, Otis Redding, Ray Charles... Ses compos fougueuses s’en ressentent ! DR

Jazz à Juan, du 12 au 22 juillet.
Programmation détaillée sur www.jazzajuan.com
Photo de Une Lenny Kravitz DR

Artiste(s)