| Retour

Fin de cet événement hier - Date du 16 avril 2021 au 4 mai 2021

Top départ de la saison de printemps des Ballets de Monte-Carlo au Grimaldi Forum Monaco

Avec 3 créations de Jean-Christophe Maillot et autant de voyages d’exploration de l’être humain par le biais de créatures fantastiques, la saison des Ballet de Monte-Carlo débute fort : tout d’abord avec Coppél-i.A. et sa troublante femme artificielle, puis LAC avec ses cygnes hybrides et ses chimères qui dansent au fond des bois et enfin Le Songe et son panthéon de créatures féériques. A découvrir, dans le plus grand respect des règles sanitaires, sur la scène de la Salle des Princes du 16 Avril au 4 Mai 2021 !

Coppél-i.A.

Coppél-i.A. nous projette dans un futur proche où deux jeunes amants, Frantz et Swanilda, découvrent l’amour charnel alors que leur société exige toujours plus de conformisme. Au moment où l’érotisme fait irruption dans leur vie, un être artificiel vient bousculer leurs certitudes et remettre en cause ce qu’ils croyaient savoir de l’amour. Le partenaire idéal est-il l’être de chair que l’on connaît depuis toujours ou l’être abstrait qui interroge notre appartenance au genre humain ?

16, 17, 18 avril - 14h00 - Salle des Princes
Durée : 1h42

LAC

Jean-Christophe Maillot renoue avec les tourments d’un récit qui s’inspire de nos peurs d’enfance et de nos terreurs nocturnes. Sur fond de contexte familial où la haine des adultes l’emporte sur la bienveillance parentale, le chorégraphe nous dépeint un prince qui hésite entre le blanc et le noir, le bien et le mal, la candeur et l’érotisme. Peut-être notre humanité ne repose-t-elle finalement que sur cette insatiabilité fruste qui nous définit depuis notre premier cri : Nous voulons tout !!

23 - 26 avril - 14h00 - Salle des Princes
Durée : 1h35

LE SONGE

Le Songe est « la banque de données » de Jean-Christophe Maillot. Toutes les pistes de réflexion développées au cours de sa carrière et tous les ingrédients de ses ballets y sont concentrés en trois univers : celui des Athéniens, celui des Fées et celui des Artisans. Un mode ternaire se met en place et propose trois strates pour décrire un réel fuyant. Dès lors les vérités perdent de leur superbe et le chorégraphe nous entraînent dans un rêve éveillé qu’on voudrait ne jamais quitter.
02 - 04 Mai 2021 - 14:00
Durée : 1h40

Visuel de Une DR (détail) Coppél-i.A. ©Alice Blangero

Artiste(s)