| Retour

Fin de cet événement dans 2 semaines - Date du 3 janvier 2018 au 31 janvier 2018

El Presidente, de Santiago Mitre

Un imaginaire Président de la République argentin se trouve accusé de corruption alors qu’il est sur le point d’assister à un sommet rassemblant les chefs d’Etat des pays sud-américains. Il espère pouvoir y conclure un accord primordial pour son pays, mais il va être contrarié dans ses projets par des problèmes impliquant sa fille.

Traumatisée par un monde hostile largement dirigé par des hommes avides de pouvoir, cette fille adorée transforme l’histoire familiale au cours d’une séance d’hypnose. Les frontières entre réel et fiction politique vacillent alors et le récit aussi, créant une atmosphère quasi fantastique. D’autant plus que le sommet est organisé dans un hôtel isolé de la cordillère des Andes. Grâce à ce décor blanc et silencieux de montagnes enneigées, le film semble se dérouler dans une sorte de huis clos froid et hostile, à la fois cotonneux et majestueux. Hors réalité.
Totalement fictionnel, tant pour les personnages que pour les faits, l’Argentin Santiago Mitre a choisi d’aborder le politique à travers des éléments fantastiques qui viennent s’ajouter à un réalisme bien illustré, par exemple pour les détails organisationnels des sommets. Cependant vie personnelle et vie politique s’entremêlent avec des jeux de pouvoir, des mesures officielles ou officieuses, des corruptions en tout genre... Sur l’essentielle question pétrolière, le Président est coincé entre un président mexicain à la solde des Etats-Unis et un président brésilien anti-impérialiste façon Lula.

- Copyright Memento Films Distribution

Cette fable sombre porte un regard d’une sidérante acuité sur le monde contemporain.

Après « El Estudiante » (2011) et « Paulina » (2015), le réalisateur argentin Santiago Mitre poursuit son exploration politique et sociale de l’Argentine contemporaine avec ce portrait d’une figure politique majeure, à qui on cherche noise alors qu’il est tout juste arrivé au pouvoir. On trouve des casseroles qu’il traîne comme chacun, ce qui engage tractations, compromissions, et autres magouillages... Des négociations secrètes se déroulent parmi les dirigeants, loin des réunions publiques, montrant la mauvaise conscience politicarde entre enjeux pétroliers, corruption et tourments familiaux qui permettent des manipulations. On parle souvent de la solitude de celui qui exerce le pouvoir...
Pour incarner le Président, Ricardo Darin – primé pour de multiples rôles - est comme toujours excellent. Déjà interprète principale de « Paulina », Dolorès Fonzi est également parfaite dans l’interprétation de sa fille vacillante.

Comme dans un conte fantastique, un danger semble planer en permanence et le Président paraît cerné par des démons. Le film bascule lors d’une réplique qui va changer la donne. Une idée très simple : il est dans un mauvais rêve, un cauchemar qu’il doit traverser s’il veut se réveiller. Si les agissements de sa fille rendent la vie du Président compliquée pour lui, elle est alarmante pour le spectateur qui souhaite aussi le réveil d’El Presidente.
Caroline Boudet-Lefort

Date de sortie 3 janvier 2018 (1h 54min)
De Santiago Mitre
Avec Ricardo Darín, Dolores Fonzi, Erica Rivas plus
Genre Drame

Photo de Une : Copyright Memento Films Distribution

Artiste(s)