Marcel Alocco dans l’Histoire Ce travail d’élaboration d’archives sur le site de la revue Art Côte d’Azur a débuté le 13 juillet 2010 sous le titre « Et si l’Ecole de Nice nous était contée », peu après l’ouverture de l’exposition « 50 ans de l’Ecole de Nice » au Musée Rétif de Vence, organisée par (...)

Trente-cinq livres en forme de jam sessions Cette exposition « Ponctuations » est une belle manière de faire le point sur ce qu’a vécu – et continuera certainement de vivre – une sorte de Collectif, car elle présente les 35 livres que Jean-Jacques Laurent a réalisés avec des écrivains, des poètes, (...)

Ponctuations Un événement rare s’est produit à Vallauris le 27 septembre 2013 (Salles Grandjean et Jules Agard), intitulé « ponctuations, dialogues poétiques avec Jean-Jacques Laurent », et qui vient, après une vingtaine d’années d’élaboration, se déployer aux yeux du public, telle une sculpture que l’on (...)

Encore un témoignage sur Jean Brandy aux débuts de « l’Ecole de Nice » : celui de Claude Gilli : Mon premier contact avec l’art a été la peur. Inscrit jeune aux Arts Décoratifs à Nice en 1955, je découvrais tout un monde différent de liberté, de décontraction, d’ouverture d’esprit, mais aussi (...)

Suite des « Notes d’atelier » de Jean Brandy Dans l’évolution esthétique actuelle, il faut que l’artiste trouve la place de la peinture figurative. La recherche de pointe ne se situe pas (ou plus) dans le monde de l’objet. Et pour cause, cet art est devenu officiel. Prendre le contre pied de ce qui (...)

Suite de « Quand l’être se donne à voir » de Charlie Galibert Cette œuvre est proche de la béatitude Spinozienne : tout ce qui doit exister existe et il n’y a pas à chercher une quelconque perfection au delà de la réalité elle même. Ni dans l’espace (d’où la nécessité d’en faire le relevé interminable), ni (...)

Carnets de promenade Si peinture, archéologie et poésie se mêlent, s’emmêlent, dans l’œuvre, et autour de l’œuvre d’Armand Scholtès, pour donner ces formes libres comme le sont les calligraphies japonaises issues d’une ouverture au monde qui s’appelle « vacuité » et accueille la vastitude, il était (...)

Suite des Archéologies utopiques d’Armand Scholtès par Raphaël Monticelli (Catalogue de l’exposition « Tracéologie ») Je suis revenu à la charge à propos des signes qui ornaient ses pierres et ses dessins : j’y voyais des échos ethnologiques, m’imaginais qu’il avait pu reprendre quelque élémentaire série (...)

Armand Scholtès et la Poésie Si de nombreux et éminents critiques, conservateurs de Musées, écrivains, tels Jean-Luc Chalumeau, Pierre Chaigneau, Claude Fournet, Louis-Michel Gohel, Germain Roesz, Roger Decaux, Theo Wolters, Andrea B. del Guercio, Dimitri Konstantinidis, Michel Plancade, Yves (...)

Horizons multiples De l’exposition d’Armand Scholtès au CIAC (Centre International d’Art Contemporain de Carros, 22 juin-8 septembre 2013), son directeur Frédérik Brandi dit qu’elle a été faite pour le Château. Et c’est vrai que ces grands kakemono occidentaux que sont les toiles libres, immenses, (...)