| Retour

Théâtre Anthéa

Selon Jean Leonetti, Député-Maire de la Ville d’Antibes Juan-les-Pins, « ce théâtre répond à un besoin sur le territoire de la communauté d’agglomération, grâce à un équipement capable de tisser du lien et de créer de l’émotion à travers la diffusion du spectacle vivant contemporain. Geste architectural fort, Antipolis Théâtre d’Antibes peut accueillir dix fois plus de spectateurs que les sites antibois actuels. L’objectif est d’y recevoir au moins 40 000 spectateurs par an ». Une programmation alliant grande tradition à la modernité sera proposée au public : opéra, théâtre, danse, musique, cirque, arts numériques.

Après un chantier de plus de 3 ans, cet équipement culturel est né du crayon de l’agence Archidev (spécialisée dans la conception et la réalisation d’équipements culturels), avec Jean-Paul Lamoureux à l’acoustique et Thierry Guignard à la scénographie. La forme du bâtiment a été inspirée par le Fort Carré d’Antibes et retravaillée dans le sens de la modernité. Mêlant une grande diversité de matériaux (béton matricé, verre, aluminium, acier Corten, bois…), l’architecture du théâtre reflète le projet affiché de ce lieu : surprendre, mélanger les genres, favoriser l’interaction et la pluridisciplinarité.

D’une superficie de plus de 9 000 m², le théâtre est doté de deux salles de spectacle :
- La salle Jacques Audiberti compte 1 200 places : 700 au parterre et 500 au balcon et en loges, et est dite « adossée » puisqu’elle n’a pas de rideau de fer. Les dimensions de la scène sont conséquentes : cadre de scène entre 14 et 20 mètres d’ouverture, plateau de 28 m x 20 m de profondeur, 37 perches motorisées pour l’accrochage et les changements de décors et fosse d’orchestre pouvant accueillir 75 musiciens.
- La salle Pierre Vaneck attenante de 200 places a davantage pour objectif d’accueillir des spectacles orientés vers le jeune public ou des compagnies de la scène locale et régionale : plateau de 17 m x 22 m, gradin rétractable permettant des résidences de création dans un espace qui devient alors aussi vaste que celui de la scène de la grande salle.
Une rampe hélicoïdale dessert les 5 niveaux du théâtre jusqu’au bar-restaurant panoramique. Un parking souterrain de 230 places est mis à la disposition du public.

Le théâtre est financé par les collectivités territoriales locales, la ville d’Antibes et la CASA (Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis) au premier plan, mais aussi par le Conseil Général des Alpes- Maritimes et le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Après s’être fortement impliqué dans l’élaboration du projet et de suivi des travaux, Daniel Benoin assure la programmation artistique de ce nouveau théâtre. Directeur du Théâtre National de Nice, il travaille à ce qu’une complémentarité artistique et une mutualisation logistique soient de mise entre le Centre Dramatique National et Antipolis Théâtre d’Antibes. Alors qu’une partie de la programmation d’Antibes sera proposée aux abonnés de Nice, les abonnés d’Antibes auront aussi accès à celle de Nice.

Avec déja plus de trente-cinq dates sur la première année, le ton était donné : Antipolis Théâtre d’Antibes entend présenter l’ensemble des facettes du spectacle vivant et favoriser l’accès du deuxième bassin de population du département des Alpes-Maritimes à l’excellence de la création artistique contemporaine.

Programmation à découvrir sur www.anthea-antibes.fr

Artiste(s)

Lou Doillon

La chanteuse Lou Doillon vient de sortir son nouvel album "Lay Low" Révélée par le 45 tours I.C.U, elle annonçait déjà dans ce morceau – voix troublante, mélodie magnétique, atmosphère vespérale – des lendemains qui chantent. Un premier EP, publié juste avant l’été, a confirmé l’intuition. L’album (...)

pub