| Retour

PARIS 9 ème Ardt- "Paris & Création : Les vitrines"

Les Galeries Lafayettes s’ouvrent une fois encore la création mode, art et design en confiant leurs vitrines à 8 lieux d’exposition parisiens. Laissez-vous surprendre par l’énergie créative de Paris : Huit institutions culturelles parisiennes investissent les vitrines du Boulevard Haussmann avec le Centre Pompidou, la Cité de l’architecture et du patrimoine, Les Arts décoratifs, Le Lieu du design, la Maison rouge, le Musée d’art moderne de la ville de paris, le Palais de Tokyo, le Parc de la Villette du 12 juillet au 5 août 2010 .

Ces extraits d’exposition rendront compte de l’effervescence artistique à Paris dans les domaines des arts plastiques, du design, ou encore du cinéma. Chacun de ces lieux représentera un art, un quartier, une programmation faisant apparaître la diversité géographique et culturelle de Paris. Initiés et non initiés, parisiens, touristes français ou étrangers, tous pourront se laisser surprendre par l’énergie créative de ces installations et bientôt, nous l’espérons, partir expérimenter ces lieux.

Courtesy Frédéric Techner Studio

La vitrine du Centre Pompidou

Pour Paris et Création 2010, le Centre Pompidou a choisi de faire écho à l’exposition « Dreamlands », en collaborant avec l’un des artistes présentés. Du 5 mai au 9 août, à travers plus de trois cent oeuvres, « Dreamlands » traite de l’influence du modèle du parc d’attractions dans la conception de la ville et de son imaginaire. Des expositions universelles au Dubaï d’aujourd’hui, photographies, installations, projections, films, peintures, dessins, plans et maquettes composent un parcours spectaculaire et unique. Le Gentil Garçon réalise, sur la cimaise d’entrée de l’exposition « Dreamlands », au Centre Pompidou, un dessin représentant divers monuments visités par l’artiste. Les motifs tracés sont reproduits de mémoire, dessinés à l’encre d’un seul trait et sans travail préparatoire jusqu’à épuisement du marqueur. À partir d’oeuvres présentées dans « Dreamlands », le Gentil Garçon réalise, grâce à une palette graphique, une série de dessins consacrés à chaque chapitre, explorant et réinterprétant les thèmes architecturaux abordés. Le tracé de l’artiste, enregistré au fur et à mesure, est retransmis sur des écrans dans la vitrine.

Les vitrines de la Cité de l’architecture et du patrimoine

Pour Paris et Création 2010, la Cité a confié l’aménagement de ses vitrines aux architectes scénographes de ses deux expositions de l’été : « Archi et BD : la ville dessinée » et les « Nouveaux Albums des jeunes architectes et des paysagistes - Session 2009-2010 ».

La vitrine des Arts décoratifs

Pour Paris et Création 2010, Les Arts décoratifs imaginent une extension de l’exposition « Normal Studio : Design élémentaire », présentée dans la galerie d’actualité du musée des Arts décoratifs du 08 avril au 15 août 2010.

La vitrine du Lieu du design

Le Lieu du Design est heureux d’inviter aux Galeries Lafayette pour Paris et Création 2010, le designer londonien Noam Toran à imaginer une extension de son exposition – conçue par Alexandra Midal sur une proposition du Frac Île-de-France – présentée dans son espace de la rue du Faubourg Saint-Antoine du 23 juin au 21 août 2010. Remarqué à la Biennale d’architecture de Venise (2004), au Mudam (2007) ou encore au MOMA (2008), l’oeuvre de Noam Toran invente avec humour des objets fictionnels qui se prêtent aux usages fantasmés de chacun (ou pas).

La vitrine de la Maison rouge

En écho, à l’exposition « Voyage dans ma tête », la maison rouge présente une sélection de coiffes ethniques ainsi qu’une oeuvre d’Olivier Babin provenant de la collection personnelle d’Antoine de Galbert.

La vitrine du Musée d’art moderne de la Ville de Paris

Pour Paris et Création 2010, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris donne carte blanche à Ernest T, artiste présenté dans l’exposition « Seconde main », pour intervenir dans les vitrines des Galeries Lafayette. Du 25 mars au 24 octobre 2010, à travers une sélection d’« oeuvres sosies » réalisées entre les années 1960 et aujourd’hui, « Seconde main » infiltre les collections permanentes du musée d’Art moderne. L’exposition revisite l’accrochage en explorant le principe de copie, d’appropriation ou d’imitation pour en montrer la diversité et l’originalité. Elle propose un regard nouveau sur le principe d’une ...

Informations pratiques

- Galerie des galeries
- 40, boulevard Haussmann
- 75009 Paris 9e
- T. 33 1 42 82 81 98
- galeriedesgaleries@galerieslafayette.com
- http://www.galerieslafayette.com/co...

pub