| Retour

MONTPELLIER FRAC : Casanova forever

Après Marcel Duchamp (2006) et François Rabelais (2008), c’est à la figure de Giacomo Casanova que sera dédiée cette manifestation 2010.
Envisager de réaliser des expositions d’art contemporain à partir de la figure de Casanova consistera moins à retrouver des thèmes qui auraient été particulièrement liés à sa vie (le sexe, le jeu, l’argent, le voyage, la magie…) que de donner à voir dans la création artistique contemporaine des « parcours singuliers » témoignant de cette même liberté enfantine, cette innocence du jeu qui provoque surprise, étonnement et bonheur.

Casanova étant une figure éminemment individuelle, il sera judicieux d’identifier des artistes qui ont cette même liberté de touche-à-tout, ou qui savent construire des lieux où l’étonnement du spectateur est au rendez-vous.

Bien sûr la dimension du corps et du plaisir sexuel n’aura pas à être oubliée, mais elle devra être traitée comme tout autre, avec une immense simplicité et un complet rejet de la transgression, de la provocation et, surtout, de la vulgarité.

Il ne faut pas oublier que Casanova était un esthète, quelqu’un qui aimait le grand art, qu’il soit musical, poétique ou théâtral : lui rendre hommage exige que l’on fasse appel à des artistes de grande sensibilité et de grande qualité.

L’espace public devrait également être investi par des productions étonnantes, dans la mesure où Casanova est bel et bien un voyageur, un homme de compagnie et de société.

Enfin, un aspect à ne pas négliger est celui de la présence d’artistes femmes dans au moins la moitié des expositions : la raison en est moins la question moderne de la parité, que celle qui devrait poser l’équivalence de la liberté de l’homme au XVIIIe siècle et celle de la femme au début du XXIe.

Si l’homme avait la prérogative du jeu au XVIIIe, il est certain que les femmes sont d’aussi excellentes partenaires du jeu social contemporain, ce qui est de nature à contribuer au « bonheur » des êtres.

Artistes présentés

- Laurette Atrux-Tallau, Jean-Luc Brisson, Jacques Charlier, Nina Childress, Nicolas Daubanes, Simone Decker, Marie Ducaté, Aude Du Pasquier-Grall, Emmanuelle Etienne, Philippe Favier, Geneviève Favre Petroff, Tom Friedman, Paul-Armand Gette, Delphine Gigoux-Martin, Grout/Mazéas, Marie-Ange Guilleminot, Inez et Eugène van Lamsweerde, Natacha Lesueur, Claude Lévêque, Frédérique Loutz, Maurin et La Spesa, Piet Moget, Jacques Monory, Vincent Olinet, Laurina Paperina, Alicia Paz, Guillaume Poulain, J.-J. Rousseau, Rüdiger Schöttle, Didier Trenet, Karim Zeriahen.

Une trentaine de lieux d’exposition

- Hérault : Montpellier (Carré Sainte Anne : Simone Decker ; Promenade du Peyrou : Vincent Olinet ; Frac Languedoc-Roussillon : Tom Friedman ; Galerie AL/MA : Philippe Favier ; Galerie Aperto ; Galerie ChantiersBoîteNoire : Aude du Pasquier Grall ; Galerie Iconoscope : Nina Childress et Didier Trenet ; Galerie Vasistas : Karim Zeriahen) Lattes (Musée archéologique Lattara : Emmanuelle Etienne) Lunel (Espace Feuillade : Guillaume Poulain) Sérignan (Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon : exposition collective sur le jeu) Sète (Centre régional d’art contemporain : Claude Lévêque)

- Lozère : Bagnols-les-Bains (Le Vallon du Villaret : Delphine Gigoux-Martin), Mende (Maison consulaire)

- Gard : Nîmes (Ecole des beaux-arts : Laurina Paperina et Jacques Charlier ; Chapelle des Jésuites : Grout/Mazéas ; Musée archéologique et Museum d’histoire naturelle : Jean-Luc Brisson ; Galerie 4, Barbier Aigues-Mortes, Tours des remparts : Geneviève Favre Petroff) Alès (Musée PAB : Didier Trenet, Paul-Armand Gette et Marie-Ange Guilleminot)

- Aude : Narbonne (Chapelle des Pénitents bleus : Laurette Atrux-Tallau ; Musée d’art et d’histoire : Natacha Lesueur, Marie Ducaté Montolieu ; La Coopérative : Inez et Eugène van Lamsweerde) Sigean (LAC (Lieu d’Art contemporain) : Alicia Paz, Piet Moget et Vincent Olinet)

- Pyrénées-orientales : Cases-de-Pène (Château de Jau : Frédérique Loutz) Salses (Forteresse : Jacques Monory, Nicolas Daubanes et des jeunes vidéastes)

Manifestations parallèles

Un programme de conférences, projections de films, lectures et débats critiques, concerts liés aux festivals Radio France Montpellier Languedoc-Roussillon et Pablo Casals de Prades sera donné en écho avec les expositions. (Le programme complet sera en ligne prochainement sur le site du Frac.)

Informations pratiques :

Frac Languedoc-Roussillon
4, rue Rambaud

34000 Montpellier
Tél 04 99 74 20 35
marievenceslau@fraclr.org
http://www.fraclr.org

pub