| Retour

" Entrelacs danse " - Yann COATSALIOU

Début janvier la Malmaison, toujours désireuse de vous faire découvrir des talents inoubliables, vous offre des captations inédites des danseurs des Ballets de Monte Carlo, réalisées par le photographe et réalisateur Yann Coatsaliou. Il porte un regard sur la danse avec l’âme d’un funambule... sur le fil, entre reportage et recherche artistique !

Prêt à capter le mouvement, l’instant, l’émotion ; il suit les
danseurs des ballets de Monaco depuis près de 15
ans. Lors des répétitions et spectacles, il a réalisé des
centaines de photos.

L’exposition

- Aujourd’hui, il en présente une quinzaine issue de ce
travail. Il y a capté d’autres regards, d’autres attitudes.
Parallèlement à sa mission de photographe de ballets, il
a, en effet, entamé une démarche artistique marquée
par l’école de Nice
.

- « J’ai eu envie d’exprimer autre chose. Je me suis nourri des influences
et de la culture dans lesquelles je suis baigné depuis toujours mais aussi
de mon ressenti. »

Yann Coatsaliou

Ses photos traitées par ordinateur sont marquées de traits de couleurs, de croix qui font référence à des artistes contemporains. Bleu Klein pour l’ange bleu ou Sacha Sosno pour les oblitérations en rouge. D’autres en noir et blanc sont brutes. Là, il a recherché une perspective, l’expression d’un sentiment.

- Spécialiste de la danse, il voit désormais les danseurs qui ont des corps
et des attitudes dignes de l’art plastique comme une matière qu’il peut
sculpter et travailler. Proche du graphisme, de la sculpture ; ses photos
magnifient néanmoins le mouvement. Un mouvement omniprésent et
même mis en action. Cette composition-accumulation de vignettes avec
le même danseur témoigne de la passerelle entre l’image arrêtée et
l’image en mouvement, le cinéma.

- Photographe mais aussi réalisateur, Yann Coatsaliou présentera
d’ailleurs un film réalisé lors de la création de « Cendrillon
 ».

- Son montage, sans commentaire, où les dialogues entre les danseurs ou avec le chorégraphe servent de trame, fait référence à Raymond
Depardon et sa capacité à créer des histoires sans faire de cinéma...
Exigeant, essayant de rester dans l’axe comme un simple témoin lors
des prises de vue, Yann entend transcender la photo de danse. Ses
grands formats (1m30 sur 1m), toiles montées sur châssis sont une
manière de montrer qu’il ne s’agit plus là uniquement de photos mais
d’oeuvres picturales.
(Texte Hélène BRUA)

En savoir plus sur Yann COATSALIOU

- Yann Coatsaliou a obtenu le prix du jeune reporter au Festival du scoop de journalisme d’Angers en 1995 pour son reportage « Saint-Martin, l’enfer fiscal »

- Il est actuellement reporter photographe et caméraman pigiste.
( Depuis le début de sa carrière, il a collaboré notamment avec La Cinq, TF 1, France 2, M6 , TMC, MEZZO- ou encore la BBC)
- Il continue d’effectuer les captations des chorégraphies des ballets de Monte Carlo, captations qui font pour certaines l’objet de cette exposition.

- En Janvier 2006 il a réalisé le documentaire "Reporters-Photographes au Festival de Cannes" présenté lors du 9 ème Festival du Court Métrage de Fréjus : Yann Coatsaliou avait alors permis de suivre et ainsi de mieux comprendre la vie et le travail des photographes sur les marches du Palais. Avec ce documentaire, le festival de Cannes nous apparaissait sur ses versants peu connus, côté objectifs et côté coulisses .

L’Espace Miramar

- L’Espace Miramar, situé au rez-de-chaussée de
l’ancien hôtel Palais Miramar à l’angle de la rue Pasteur
et de la Croisette, est un espace culturel composé
d’une salle de spectacle, d’un grand hall et d’une belle
salle de 130 m2 destinés à accueillir des expositions.
Une dominante : l’Image, avec de nombreuses
projections cinématographiques et une programmation
d’expositions temporaires toute l’année. L’Espace
Miramar est porteur d’une identité affirmée : c’est
principalement la photographie et plus largement les
arts plastiques qui sont à l’honneur dans la
programmation des expositions. Proche de l’art
cinématographique, donc proche de la spécificité cannoise, la photographie compte
de plus en plus d’amateurs. Des amateurs qui seront ravis de trouver, entre les
événements artistiques proposés à l’Espace Miramar et la politique des expositions
menée par les Musées de la ville un ensemble cohérent et une ligne directrice forte
pour l’art d’aujourd’hui à Cannes.

Renseignements pratiques sur l’exposition

Exposition-photo à l’Espace Miramar - Cannes
- Du 17 janvier au 1er mars 2009
- Ouvert tous les jours de 14h à 18h sauf le lundi et les jours fériés – - entrée libre
- Lieu : ESPACE MIRAMAR
Angle bd la Croisette et rue Pasteur
06400 CANNES
- Tél. : 04 97 06 44 90
- Web : www.cannes.com
- Organisation : Direction des Affaires Culturelles
- La Malmaison - 47, boulevard de la Croisette - 06400 CANNES
T 04 97 06 44 90 - F 04 97 06 45 31
- Contact : Philippe Perret
T 04 97 06 45 25
Mail : philippe.perret@ville-cannes.fr

pub