| Retour

Fin de cet événement dans 1 mois - Date du 20 octobre 2018 au 27 octobre 2018

Théâtre : pour empêcher la roue de l’infortune de vous désigner la case burn-out

Dans le cadre de la Quinzaine des théâtres de Nice, des spécialistes de la formation et de la prévention des risques psychosociaux se mettent en scène. Drôle et efficace. On peut aborder des choses sérieuses sur un ton léger. C’est le choix des Anim’Actrices qui, dans cadre de la prochaine Quinzaine des théâtres de Nice, présentent leur création "Un burn-out sinon rien", pièce de théâtre mettant en scène les risques psychosociaux.

Formée en 2017 à l’initiative de la consultante et formatrice Dominique Clément, de Sophie Zorgno, spécialiste des prestations sociales, de la prévention et les services à l’assuré, de Teresa Mancardi et Dhelia
Boggio-Tochet, les Anim’Actrices ont voulu mettre le fruit de leurs compétences et expériences professionnelles au service de tous. Pour faire passer en douceur des messages, pour une prise de conscience, pour convaincre de la nécessité de mettre en place dans les entreprises une prévention des risques psychosociaux...


Les spectateurs sont donc invités à venir tourner "la roue de l’infortune", sous-titre de la pièce, pour évoquer ce sujet du burn-out, identifié et enfin pris en considération par les services de relations humaines des grandes entreprises. Un mal d’autant plus sournois que la victime en est son propre acteur, qu’elle ne voit rien venir jusqu’au moment où elle craque. Ce syndrome d’épuisement touche toutes les catégories, professions libérales comprises, fragiles puisqu’elles travaillent le plus souvent isolément, avec un surinvestissement personnel, et que les signaux d’alerte sont à la fois diffus et peu évidents à identifier par l’entourage : le manque de sommeil et l’irritabilité ne sont évidemment pas l’apanage du burn-out.

Sans avoir l’air d’y toucher, "Un burn-out sinon rien" permet de réfléchir aux solutions que les employeurs peuvent apporter pour éviter les impacts négatifs, pénibles et stressants. La pièce projette le spectateur dans une expérience intime et sensible au travers une communication innovante et drôle, sans aucun tabou. Au travers de vraies situations interprétées avec humour et liées à l’environnement du travail.

Lors de chaque représentation, un tirage au sort permettra à des spectateurs de repartir avec des cadeaux haut de gamme offerts par les partenaires santé qui accompagnent et soutiennent cette initiative.
La pièce, mise en scène par Lisiane Maccari, sera jouée au Café-théâtre "Les Loges", 18 avenue Thiers à Nice les 20, 21, 26 et 27 octobre prochains. Les autres comédiens à l’affiche sont Thomas Raynaud, Franck Viano, par ailleurs fervent défenseur de la cuisine niçoise et vainqueur de l’émission "Un dîner presque parfait".
Et des surprises (agréables, gourmandes et olfactives) attendent les spectateurs, mais on n’en dira pas plus...

RÉSERVER : C’EST PAR LÀ !

Organisé par la Ville de Nice, la 3ème édition de cette Quinzaine met en lumière l’activité théâtrale niçoise. L’an passé, plus de
5 000 spectateurs ont fréquenté les salles niçoises, à la découverte de leurs programmations, riches et variées.
Du 16 au 29 octobre, vingt-deux théâtres proposent 85 spectacles différents. "Un burn-out sinon rien" fait partie de cette programmation qui comprend aussi vingt-trois pièces pour le jeune public !
Au programme, spectacles de théâtre classique, contemporain, musical, de comédie, ou encore de clowns, de contes, de danse, de mime, des ateliers créatifs, des stages et scènes ouvertes qui permettent au public de n’être plus seulement spectateur mais pleinement acteur.
Programme complet de la manifestation sur :
www.quinzainedestheatres.nice.fr

Artiste(s)