| Retour

Fin de cet événement dans 2 semaines - Date du 5 mars 2020 au 14 mars 2020

Quand les femmes se mettent en scène

Le 12ème festival "Femmes en scènes" va déployer une riche programmation
qui fera cette année la part belle à la danse.

Du 5 au 14 mars, les différents lieux culturels de Nice verront le retour de "Femmes en Scènes", un festival original réunissant le théâtre, la danse, la musique, les performances, les arts plastiques et des conférences selon un concept bien rôdé de "mixité, partage et mélange des genres. Cette année, la danse sera à l’honneur avec de nombreuses créations, et finalement assez peu de théâtre" remarque Françoise Nahon, magicienne en chef qui fédère au sein du collectif Femmes en Scènes, des compagnies venues de la région ou de Paris, comme la grande comédienne Sarah Jalabert. "Tous les ans, nous étouffons sous les demandes !" Un signe que la culture est véritablement vivante.

Le programme de la prochaine édition est en ligne sur le site, les réservations ouvertes.

Les deux mille festivaliers qui s’apprêtent à vivre ces dix journées intenses trouvent naturel leur réapparition, alors que comme tout festival, l’équilibre économique de cette manifestation reste fragile.
"Femmes en Scènes" résiste donc en cette douzième année en faisant "de belles propositions". Et c’est sous d’excellents auspices qu’il fête cet anniversaire, puisque la nouvelle directrice du théâtre de Nice Muriel Mayette-Holtz a accepté le titre de marraine aux côtés de l’écrivaine Olympia Alberti. C’est un réel soutien pour la présidente Françoise Nahon, qui signe un festival dont le nom sonne comme un manifeste, et s’enorgueillit de placer en tout premier sous la lumière des spots des artistes dont le nom se termine par la lettre "e". Des écrivaines, journalistes, comédiennes, metteuses en scènes, danseuses et chorégraphes, pour la plupart engagées dans un combat qui n’est pas toujours uniquement féministe, mais également d’ordre humanitaire, donc universel.
Il y a aussi la volonté "de rendre accessible la culture à tous, avec des spectacles de qualité en favorisant à parts égales compagnies émergentes et confirmées. C’est tellement important de multiplier les rencontres entre le public et des compagnies qui ont souvent des difficultés à produire leurs spectacles".
Pour la soirée inaugurale, "Femmes en Scènes" donne donc rendez-vous le vendredi 6 mars au théâtre Francis-Gag, pour une création écrite et interprétée par Mélissa Prat : "Métanoïa" le présage du Papillon". Un seul- en-scène bien d’actualité sur la passion et la raison, les questions qu’on se pose quand on s’enterre dans une relation destructrice.

La Goutte d’eau

Dans ce programme très riche, une autre journée phare, celle du 8 mars, pour la journée internationale du droit des femmes, qui commencera à Francis-Gag par la relation du voyage d’un voilier-théâtre qui a donné des représentations dans divers ports de Méditerranée sur le sort des migrants et pour dénoncer les politiques migratoires européennes. Il en reste le film "La goutte d’eau" réalisé par Yasmina Farber, grand reporter à France 2, raconté par Bernard Lavilliers. Extraits du film, rencontre avec les acteurs du projet, le tout suivi de la pièce de théâtre "Éclaboussure". Dernier rendez-vous de cette journée dans l’atelier "L’Orange Bleue" de Louis Dollé pour suivre un voyage dans le corps humain (féminin) orchestré par Nathalie Broyelle, ancienne de la Villa Arson.

Festival Femmes en Scènes
Du 5 au 14 mars.
www.femmesenscenes.com/

Artiste(s)