| Retour

Fin de cet événement Juin 2015 - Date du 28 mai 2015 au 2 juin 2015

Photomed 2015

Pour cette 5ème édition, tout en restant fidèles à leur ligne éditoriale, les organisateurs cherchent à rester le reflet de l’évolution de la photographie méditerranéenne : « Découvrir et redécouvrir » reste le principe proposé par Jean-Luc Monterosso dès le début.

Redécouvrir Edouard Boubat et les images de " Mediterraneo ", travail peu connu des années 50 et 60.

Découvrir la très riche photographie espagnole, pays invité d’honneur cette année.

Hommage tout d’abord à Toni Catany, récemment disparu, au travers de ses tirages platine exceptionnels. Artiste contemporain, Álvaro Sánchez-Montañés présentera ses photographies insolites et distanciées, en extérieur, sur le port de Sanary. Gabino Diego, grand acteur madrilène, a confié au festival la partie espagnole de sa riche collection. Luis Vioque installera ses panoramiques évoquant un temps suspendu dans la Galerie de la Rochetaillée. Enfin, Jorge Ribalta et ses miniatures, interroge sur la réalité du medium photographique dans sa dimension documentaire.

Gagnant du concours photo de Photomed Liban 2015, Karim Sakr, « street photographer » fait contrepoint à "Beyrouth en mouvement", vision de la ville dans l’âge d’or des années 60 proposée par le Ministère du Tourisme libanais. Les instantanés des jeunes plongeurs du fameux Rocher aux Pigeons de Randa Mirza font écho à l’effervescence de cette ville.

Le lien de Sanary avec la Turquie sera évoqué par 2 expositions : Sacit Kutlu, historien, nous transportera dans la Turquie de la fin du XIXe siècle avec ses cartes postales anciennes quand George Georgiou (Signatures) nous donne une vision personnelle et étonnante de la Turquie contemporaine. Arno Brignon, représenté également par Signatures, présente une vision décalée du rocher de Gibraltar, porte d’entrée en Méditerranée.

Vues de quelques oeuvres photographiques à découvrir pour photomed 2015 !

On découvrira, pour la 1ère fois en France, le travail en noir et blanc sur l’isolement de John R. Pepper, photographe italo-américain.

L’Exposition d’Angelo Antolino (Cosmos) présente la vie des femmes napolitaines dont les maris de la Camorra sont emprisonnés. Le voyage en Sicile se poursuit avec les photos de l’iconographie religieuse dans les échoppes de Palerme d’Emma Grosbois. Enfin, Alessandro Puccinelli nous interroge de manière percutante sur la question de la dégradation de l’état de la mer à travers les déchets qu’elle charrie ; alors que Philippe Joachim, montre la pureté du milieu marin dans lequel évoluent les apnéistes.

Vasantha Yogananthan nous entraine dans la vie des habitants de la plage de Piémanson (Camargue) qui perpétue, contre vents et marées ou lois liberticides, la tradition des cabanons, véritable culture du Sud. Minot-Gormezano présentent à Bendor "L’Ivre du monde", travail sur la rêverie de la matière et de l’espace. Bruno Boudjelal (VU’) exposera ses photographies ainsi qu’une sélection des prises de vues réalisées pendant son workshop organisé en mars à Alger par l’Institut français.

L’extension du festival sur la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume se traduit par la présentation de 2 expositions sur les communes de La Cadière et du Castellet : à la Maison du Terroir et du Patrimoine, Sylviane Bykowski, Henri Del Olmo et Pascal Fayeton donneront trois visions personnelles des paysages et de la nature de la région ; au Castellet, le domaine de l’Olivette, très impliqué dans la proposition artistique en général, présente un résumé de l’ensemble de la programmation.

Enfin, Photomed et l’Hôtel des Arts de Toulon ont décidé de célébrer ce 5ème anniversaire en présentant une exposition collective d’Art Video. 14 auteurs méditerranéens montrent la puissance de cette nouvelle forme d’expression, poétique au rez-de chaussée, engagée à l’étage. Une véritable découverte !

http://www.festivalphotomed.com/

Artiste(s)