| Retour
IMG/png/invit_vernissage_salon_tous_a_l_art.png

INVITATION POUR LA SOIREE DE VERNISSAGE

EXPOSITION TEMPORAIRE FOIRE DE NICE : La performance vue par 10 photographes ! - A l’occasion de la Foire de Nice - Salon TOUS A L’ART -Du 12 au 21 Mars 2011 Exposition de 10 Photographes choisis par Art Côte d’Azur

Jour J !!!! Pour la deuxième année la rédaction d’Art Côte d’Azur a accepté l’invitation de Nicexpo d’organiser une exposition photographique au sein du Salon Tous à l’Art du 12 au 21 Mars ! Toute l’équipe a invité 10 photographes à travailler sur la thématique de la performance.... Nous vous attendons ce soir pour le vernissage de l’expo à partir de 18h !!!

Voici en avant-première la présentation des 10 photographes retenus par l’équipe d’Art Côte d’Azur !

Il vous faudra patienter jusqu’au 12 Mars pour découvrir leur création respective !!!!!

Rémy SAGLIER

- remy.saglier@laposte.net
- site web : http://doubleray.fr (The Strange Shots)

(c) Tous droits réservés

Rémy Saglier est né en 1968 à Saint Denis, en région parisienne.

C’est au cours de ses études d’ingénieur en Mécanique des Fluides qu’il trempe ses pieds du côté de Nice où il vit pendant plusieurs années, avant de s’installer finalement dans l’arrière-pays niçois.

Photographe autodidacte d’avant le numérique, il a cependant pour les trucages un féroce appétit et profite de la sortie des premiers scanners à plat (les appareils photo numériques sont alors de mauvaise qualité ou hors de prix) pour réaliser ses fantasmes de bricoleur de labo.
Ainsi, il crée des images totalement surréalistes (Les "Portraits en pied de nez"), ou brouille les pistes en mêlant le réel et l’artificiel sans donner toutes les clés. Il n’hésite pas non plus, en désespoir de modèle, à se mettre en scène dans des autoportraits parfois périlleux ("Mise en abyme").

Il expose à de nombreuses reprises dans le Sud de la France, souvent au sein du collectif "Lumière Noire" dont il est un des membres fondateurs en 2001. Il collabore avec ce même groupe à un ouvrage de photos.

Aujourd’hui, à une époque où certains conspuent la retouche, ses recherches le conduisent à offrir ses lettres de noblesse aux artefacts numériques, comme dans un de ses plus fameux paysages tiré des "Collines imaginaires" (Bivouac à Saint-Auban) où certaines collines dans la brume s’avèrent être, à la barbe du public, de négligents coups de dé-saturation numérique : les "Photoshop disasters" érigés en principe de création en quelque sorte.

De nombreuses références au cinéma, de Méliès à Truffaut, de Murnau (selon certains) à Alain Resnais, parsèment et imprègnent également son travail. L’exploration des possibles et leurs télescopages surréalistes est également un de ses thèmes de prédilection que l’on retrouve notamment dans ses "Asymétriques" ou le très récent "Plan B". Malgré l’influence inconsciente du cinéma, il tranchera cependant bientôt dans le large cinémascope pour s’adonner presque exclusivement au format carré dans un noir et blanc qui se radicalise.

Metcuc

http://www.metcuc.com/


Une ferme se lance dans le fromage de femmes
envoyé par Nouvelobs. - Regardez les dernières vidéos d’actu.

« Vivre une performance Web, c’est trouver le chemin virtuel d’une pensée critique artistique et se rendre compte que cette dernière caresse en permanence la réalité qui vous entoure. » Chez l’artiste METCUC, le site Internet lui-même devient œuvre d’art. La performance Web prend forme autour de thématiques qui concernent de près l’époque dans laquelle elle évolue et ses ressortissants : les médias/le star système (« Claques à Fogiel », « Pipi Cauet »), la violence (« L’homme voilé »), le papy-boom (« Marre d’être seul »), le sexe, le développement durable, etc. Quand il s’agit de traiter d’un thème cher à l’artiste, le droit des femmes, la performance se fait alors « mèreformance » Web, comme dans « Fromage de femmes ». Ephémère, à l’instar de ses parents plus classiques, elle le demeure : elle est diffusée avec un pic très important de visiteurs à un instant T. Mais, à l’inverse de la performance artistique originelle, elle est durable dans le temps : il faudrait que le système Internet disparaisse pour que cette existence virtuelle s’éteigne…

www.web-happening.com

info@metcuc.com

Dan Deschateaux

- ARTISTE PHOTOGRAPHE
Né en France en 1949

(c) Anthony Gillant

Manipulation de l’image ou plutôt cliché de l’âme, Dan Deschâteaux
fait partie de ce petit nombre de personnes dont l’oeil arrive à saisir
la beauté d’instants rares et furtifs. Un tableau qui se dresse dans
le quotidien et qui passerait inaperçu, perdu dans une monotonie
artificielle… L’artiste, transcendant le vernis, dévoile alors la beauté simple et originelle de la vie, des
émotions sublimées par un oeil qui va au-delà des formes et des couleurs pour capter les sentiments.
De ses amours, Dan transmet ainsi l’universalité. La magie du Jazz, la passion sensuelle de ces
musiciens se livrant à chaque représentation ; une confession sublime qui touche et fascine autant
qu’elle intrigue. De Chine, il rapporte une vision tendre et poétique, une esthétique d’un quotidien dont
la richesse vient du coeur. Un peuple perdu entre héritage historique parfois glorieux, sinon douloureux,
présent tiraillé entre passé communiste et ambitions futures. Les clichés de Dan révèlent des personnes
humbles, aux regards lumineux, vivant en dehors des contradictions politiques pour vivre, tout
simplement.
Un instant saisi, des émotions, du noir, du blanc et l’âme s’envole…
Nice, le 14 septembre 2010.
- Béatrice Pardin.

Denis Cicéro

- http://www.pbase.com/lumiere_noire/...

LIGNE DE CONDUITE
Règle des trois i

(c) Tous droits réservés

Mon approche particulière de la photo, refuse de piquer ça et là des images avec un cadrage personnel, préférant mettre en scène mes créations en recomposant les clichés.

Je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je pense, et mets sur le papier exclusivement des idées.

Depuis 1989, je privilégie l’Impact de l’image, une approche Innovante et une Intemporalité de trente ans, une des raisons pour lesquelles, je ne date jamais mes tirages.

Expositions récentes

- 2008
• Confluences 4 « XXL »
• Grasse Cyber Moutonne Rétrospective sur 10 ans
• Grasse Vendredi de la Poissonnerie XXL

- 2009
• Confluences 5 « La Rue »

- 2010
• Confluences 6 « L’alchimie du verbe » de Arthur Rimbaud
• A la façon de Botero.

Franck Basilée

Franck Basilée est un photographe Niçois. Attiré par le dessin, il se découvre une passion pour la photographie numérique, qui lui apporte d’énormes possibilités artistiques et stimule son inconscient créatif.

(c) Tous droits réservés

"Les photos ne sont pour moi qu’une matière première. J’assemble et je retouche. Il s’agit d’une intuition, d’un ressenti que je cherche à retranscrire. Et c’est uniquement lorsque je retrouve ces sensations sur l’image que je considère que cette dernière est terminée..."

Email : Franck.basilee@gmail.com
Site internet : www.fuffyphotos.com

Gilles Traverso

(c) Tous droits réservés

Mail : traverso@cannescollection.com
- Site : cannescollection.com

La maison Traverso , photographes DEPUIS 1919

Gilles Traverso, né en 1958, arrière petit fils de AUGUSTE Traverso , fondateur de l entreprise , devient apprenti vers 15-16 ans et se forme au métier de photographe. Il débute officiellement en 1976, alors âgé de 19 ans.

Il gère aujourd’hui l’entreprise familiale et un catalogue de 1 700 000 clichés argentiques, dont nombre retracent l’évolution de Cannes. Les photos de la famille Traverso ont été publiées dans différents recueils. En dehors de la période occupée du Festival de Cannes, plusieurs journaux régionaux et magazines achètent des photos d’archives de la Collection.

Témoin de l’essor qu’a connu le monde du cinéma, et par conséquent la ville de Cannes, La collection Traverso sur le Festival de Cannes est riche de 100 000 clichés qui sont le support de nombreuses expositions à travers le monde.

Olivier Remualdo

Auteur Photographe
- oremualdo@gmail.com
- www.atmanphoto.com
- www.oremualdo.com

(c) Tous droits réservés

Photographe autodidacte originaire de Nice, Olivier Remualdo est passionné par la culture indienne. A 33 ans, il a déjà réalisé de nombreuses expositions. Il finalise actuellement son dernier projet : Sadhus - Les Hommes Saints de l’Hindouisme- Ces portraits d’hommes ayant fait le choix d’une vie de renoncements et recherchant l’éveil, ont transformé son approche photographique en véritable quête spirituelle. La série Sadhus a déjà été primée a deux reprises, une édition de cette iconographie des sages de l’hindouisme devrait suivre...

- Exposition en cours
- SADHUS, Les Hommes Saints de l’Hindouisme, Caisse d’Épargne Côte d’Azur place Masséna à Nice - Prolongée jusqu’au 19 mars 2011
- La maquette du livre Sâdhus en ligne : http://fr.blurb.com/books/1473778

Hugues Lagarde

www.hugueslagarde.com

Mon travail tourne autour de la décoration, de l’architecture et du portrait.
Mes collaborations avec les magazines d’art de vivre français ou étrangers
m’invitent à la découverte et au voyage.

(c) Tous droits réservés

Mes valeurs sont la lumière, le graphisme, la poésie, l’humour,
l’âme des êtres et des choses…

J’ai une passion pour le surréalisme et les lumières de la nuit.
Le métier de photographe est un merveilleux médium qui invite le spectateur
à découvrir, ressentir, rire ou s’émouvoir de la vie sur terre.

L’image permet de vérifier ce que l’on nous dit, et nous invite à découvrir
ce que l’on n’ose regarder….

J’ai la chance de faire ce métier, qui n’était qu’un rêve
au départ, je me suis permis d’y croire avec douceur et conviction…

" Les nuits sont enceintes et nul ne connaît le jour qui naitra "
(Proverbe indien du 16é siècle)

Mathias Girard

- matgirard@hotmail.fr
- http://matt.blogzoom.fr
- www.facebook.com/mathias.girard

(c) Roxane Petitier

Six années, étant jeune enfant, passées dans la campagne profonde de l’arrière-pays niçois. Retour à la terre, biquettes, tomates et lampes à pétrole. Puis dix-sept printemps dans la plus belle ville du monde, Paris, de 1988 à 2005, à l’âge adulte et en pleine possession de mes moyens. Retour à Nice enfin, autre plus belle ville du monde. Un grand-écart qui se retrouve dans mes envies et réalisations : associer art et politique, écoute de soi et empathie, bénévolat et gagner sa vie, poésie et industrie, « utile » et « inutile ».

Jean-Charles Dusanter

www.dusanter.com

(c) Tous droits réservés

Né à Paris en 1952, Jean-Charles Dusanter vit à
Nice depuis 1988. Voyageur insatiable et curieux,
sensible tout autant que téméraire, il aime capter
les moments en suspens, ceux qui donnent à ses
créations toute leur force visuelle.
École d’art graphique : Met de Penninghen - 1969
Assistant photographe-cameraman à Connaissance
du Monde. 1971 (Samivel, Gabriel Lingé)
Création Editions Arcade à Nice (création des
cartes postales « Arcade Discrétion » Marque,
modèles et brevet déposés.)
Photos de reportages (Éditions, voyages,
nautisme, agences etc) et pour le magazine « Art Côte d’Azur ».
Photos de performance d’artiste (Metcuc)
Expo Révélation à Nice Espace Hédiard janvier 2007
Expo Il Bacio à la galerie Célia Gouveiac (groupe ARTICIA) juin 2007

La suite le 12 Mars au Salon Tous à l’art !!!!!!!!!!!!

Artiste(s)