| Retour

Parution : "L’art du confiné" de l’historienne d’art Morgane Nannini

Sur une idée de l’historienne d’art Morgane Nannini, la Maison d’édition Baie des Anges a mis "en chantier" cet essai dès le mois de mars 2020 (en plein confinement), Morgane a sollicité 22 personnalités du monde des arts, des lettres, du théâtre et de la photographie. Avec la collaboration entre autres de : Olympia Alberti, Jacques Alessandra, Jean-Luc Gagliolo, Dominique Landucci, Yves-Marie Lequin, Jean Mas, Caroll Rosso-Cigogna, Bertrand Roussel, Robert Roux et Lilas Spak...

Nous vivons une époque historique

Chaque bouleversement de cette envergure marque profondément l’histoire de l’art. L’art est le miroir de la société. Afin de documenter cette nouvelle étape dans l’Histoire de l’humanité, à notre petite échelle, nous avons réuni des textes de personnalités du monde de l’art niçois, mais pas seulement.
Les témoignages d’artistes (plasticiens, photographes, architectes, comédiens, auteurs, chercheurs, journalistes...) ont pour but de révéler comment se transforme la création quand on est privé de liberté physique et matérielle. La liberté de penser, d’imaginer, de créer, elle, n’est jamais entravée et elle peut même parfois se voir décuplée lorsque l’on ne s’appuie plus que sur elle. Comme un sens qui se développe quand un autre nous manque.

Avec la collaboration (par ordre alphabétique) de : Olympia Alberti, Alexandra Allard, Jacques Alessandra, Jérémie André, Lionel Bouffier, Christophe Clémencet, Christophe Crénel, Hélèna Di Giovanni, Jean-Luc Gagliolo, Virginie George-Deprez, Nicole Gennino, Julien Giovannoni, Dominique Landucci, Yves-Marie Lequin, Jean Mas, Pia Parolin, Christophe Pelardy, Nadège Perrier, Caroll Rosso-Cigogna, Bertrand Roussel, Robert Roux et Lilas Spak.

Morgane Nannini, née au début des années 90 à Nice, se découvre très tôt une passion pour l’art et l’archéologie

Après une licence d’histoire de l’art et archéologie à l’Université Aix-Marseille I, elle intègre l’Université Paris I - Panthéon-Sorbonne d’où elle sortira diplômée d’une Maîtrise d’histoire de l’art spécialité art contemporain et d’un Master II Recherche en histoire et politique des musées et du patrimoine artistique.
Elle a publiée aux éditions Baie des Anges L’école de Nice, mythe et réalité en 2017 et La nouvelle scène artistique niçoise en 2019. Aujourd’hui, Morgane vit et travaille à Nice en qualité d’historienne d’art

Présentation / rencontre avec Morgane Nannini le vendredi 12 de 16h à 19h dans la Galerie des Dominicains (rue St François de Paule)

Attention en raison des mesures sanitaires pas plus de 5 personnes à la fois dans la galerie et le port du masque est obligatoire !

Maison d’édition Baie des Anges
baiedanges@wanadoo.fr
www.baiedesanges-editions.com
Sortie le 12 juin 2020

Artiste(s)