| Retour

Fin de cet événement dans 3 mois - Date du 25 janvier 2020 au 14 juin 2020

Vence : quand il n’est pas interdit de dessiner et de peindre sur les murs...

Le château de Villeneuve reçoit l’exposition "Dessiner autrement - Wall & Drawing" qui met en scène le travail d’artistes créant pour un support mural.

L’œuvre dans laquelle on plonge littéralement en entrant dans le salon du
Château de Villeneuve a été créée in situ par Sol LeWitt artiste minimaliste et conceptuel de la deuxième partie du XXème siècle.

Si certains comparent le travail de cette star américaine à un Piero della Francesca, ce n’est certes pas par goût de la provocation : à cinq cents ans d’écart, les deux ont en commun la même prédilection pour la géométrie, la lumière intense et les couleurs saturées sur leurs fresque in situ. Le dessin en quadrichromie de Sol LeWitt, "aussi bi-dimentionnel que possible", couvre entièrement trois côtés des murs du grand salon du château. Il fut réalisé en 2002 : huit couches croisées, un mois de travail pour composer ce foyer de couleurs et de tangentes géométriques. Comme il était exclu de détruire cette fresque, elle fut précieusement conservée et protégée de la lumière, de l’air et des regards dans un coffrage en bois, jusqu’à aujourd’hui où elle "réapparaît" à Vence dans toute sa gloire.

Sur les murs, comme sur les pages d’un carnet...

Le mur de Chourouk Hriech. (DR A.C)

Son dévoilement coïncide avec la nouvelle exposition intitulée "Le Dessin Autrement - Wall [&] drawing" (jusqu’au 14 juin) et correspond au 150ème anniversaire de la naissance d’Henri Matisse.
Celui qui est à l’origine de cette mise en lumière, le commissaire d’exposition Philippe Piguet (1), a invité trois figures marquantes de la scène artistique française, des artistes qui utilisent les mines de graphite, le feutre et l’encre de chine sur papier ou directement au mur. Ce qui relie Emmanuel Régent, Chourouk Hriech, Christian Lhopital et Sol LeWitt est cette capacité à s’intégrer dans un lieu, à tenir compte d’un espace, à dessiner dans ces pièces "comme sur les pages d’un carnet", cette dernière expression étant celle de Christian Lhopital. Il couvre les murs de la petite salle au premier étage d’une nébuleuse de créatures avec des craies en graphite en reprenant à sa manière fantasmatique les motifs qui ornent le plafond.
Parmi les différentes œuvres d’Emmanuel Régent (qui vit à Villefranche-sur-Mer) celle, à notre avis, qui est la plus intense est un tableau offrant le spectacle en partie réel, en partie imaginé, des ruines de Palmyre. Comme une image photographique réalisée avec une précision minutieuse en grand format, au feutre et à l’encre de chine.
Chez Chourouk Hriech, un lieu ordinaire est prétexte à un jeu de perspectives en noir et blanc et à une étrange promenade dans l’espace et le temps.
Qu’ils soient réels ou imaginaires, les motifs urbains et du quotidien qui constituent ses sujets d’inspiration, ne mentent pas même quand ils tordent ce réel.

(1) Philippe Piguet est le directeur artistique de "Drawing Now", première foire européenne qui se déroule à Paris, exclusivement consacrée au dessin contemporain. La prochaine édition aura lieu du 26 au 29 mars 2020 au Carreau du Temple.

Plus d’informations sur l’exposition par ici.
25 Janvier 2020 | 11:00 au 14 Juin 2020 | 18:00

Visuel de Une (détail) L’œuvre de Sol LeWitt retrouve la lumière au château de Villeneuve à Vence. (DR A.C)

Artiste(s)