| Retour

Fin de cet événement il y a 1 semaine - Date du 29 juin 2019 au 4 novembre 2019

Vallauris : une biennale de la céramique de plain-pied dans le 21ème siècle

La céramique a quitté l’utilitaire pour investir le conceptuel. Un petit tour dans le monde des créateurs qui vont jusqu’à utiliser l’impression en 3D.

Depuis que Picasso a chamboulé l’art de la céramique, elle n’a cessé de produire en nous cette impression de nouveauté et de modernisme. La 25ème édition de la Biennale redouble de génie : la céramique se met tout à coup à flirter avec l’art conceptuel, elle invite le design et s’aventure dans le numérique avec l’impression 3D.

Hijos Safia présente "Emeraude Sonic". DR

Tous ces objets, contenants et sculptures, ont depuis longtemps dépassé le stade de la production traditionnelle et alimentaire, par l’infinie variété des formes et un sidérant travail des textures.
La technicité se combine à l’excellence au service de l’originalité d’une pensée. Les gestes artistiques placent leurs auteurs dans les sommets de l’expression contemporaine. Fait nouveau, le Hollandais Olivier van Herpt "imprime" des vases en argile grâce au numérique. Des poètes de la matière comme Nicola Boccini - dit "l’enfant terrible" - transforment la céramique en matériau du futur.
Vallauris ne se limite pas à une simple exposition. C’est aussi un concours international très couru, où se télescopent les cultures de vingt pays. Le Grand Prix 2019 a été attribué à deux femmes distinguées parmi une quarantaine de créateurs : la Hongroise Maria Geszler et la Française Safia Hijos pour leurs objets "les plus élégants de la sélection". Le duo Baptiste Sévin et Jaïna Ennequin gagne le prix "Jeune Créateur" avec Vestige, une œuvre étonnante à la frontière du design et de la sculpture.

L’Italie en guest star

La deuxième manifestation à laquelle on n’échappe pas, sorte d’événement dans l’événement, c’est l’invitation d’un pays différent au sein de la biennale. Après la Chine, le Japon, la Corée du Sud et les USA, l’Italie est à son tour à l’honneur, représentée par une vingtaine de céramistes de Faenza, ville historique pour cette matière comme l’est Vallauris en France. La production italienne sera vue sous différents angles, qui s’ouvrent sur la célèbre référence "Made in Italy" de ces champions du design, sur la figuration et le matériau proprement dit.
Alors, plongeons avec délices dans ces créations dont la beauté et la variété des formes et matières laissent sans voix !

Marie LESIMPLE

Visuel de Une : Un détail d’une œuvre de Westphael Lotte (DR)

"Leda & the Swan", d’Aguilera Sophie. DR

Artiste(s)