| Retour

Fin de cet événement dans 4 semaines - Date du 8 octobre 2021 au 17 novembre 2021

Secrets de Fleurs, l’expo d’automne à la galerie La Banane

La jeune galerie d’art contemporain à Cannes présente "Secrets de Fleurs" une exposition collective. A découvrir du 8 octobre au 17 novembre !

C’est une exposition de groupe avec Assunta Abdel Azim Mohamed (Autriche), Jana Francke (Allemagne), Emmanuel Guillaud (France), Jeremy John Kaplan (Etats-Unis), Tomonari Kawano (Japon), Chris Kroiss (Autriche), Gerben Mulder (Pays-Bas), Barbara Schull (France), Alberto Storari (Italie), Veronika Suschnig (Autriche).

Pour cette exposition, la galerie a invité le commissaire, Michael Kaufmann (Vienne), qui a fait une sélection de jeunes artistes Autrichiens qu’il a mis en relation avec les artistes de la galerie.
Depuis toujours, les fleurs inspirent les artistes par leurs couleurs, leurs formes et leurs énergies vibrantes. L’exposition est une représentation contemporaine avec peintures, photographies, dessins, collages et sculptures.
Comme un voyage, les oeuvres nous transportent dans un monde de plantes et fleurs imaginaires. À travers les regards des artistes, nous découvrons une nouvelle manière d’entrer en relation avec les fleurs et leurs secrets.

Crédit photo : Gerben MULDER

Gerben Mulder (Pays-Bas), qui est connu pour ses “fleurs punk”, nous emmène dans un univers de bouquets contemporains. Il présente une série de collages spontanés et fantaisistes d’un style Bonsaï, des formes découpées et collées à partir de catalogues de vente aux enchères d’oeuvres d’art.
Jana Francke (Allemagne) apporte une touche de volume avec trois vases monochromes en céramique qu’elle appelle vaisseaux. Elle joue avec les contrastes de textures, l’équilibre et les vernis. L’un des vases est soigneusement cassé comme une pétale de fleur qui est tombée de sa tige.
Jeremy John Kaplan (Etats-Unis) qui s’intéresse aux liens entre le sport et l’art, nous surprend avec une étonnante fleur qu’il a réalisée à partir du caoutchouc de ballons de basket. À la frontière entre la sculpture et le montage, il réactive l’esprit de l’esthétique grecque du sport et la communauté éthique par le sport.
Barbara Schull (France) une artiste de Cannes, adopte également une approche punk dans ses céramiques. Ses sculptures reflètent l’esthétique de la subculture. Dans la nouvelle série, elle fait référence à l’origine de la vie avec des plantes de fiction, mi personnage, mi florale.
Veronika Suschnig (Autriche) aborde dans ses oeuvres des thèmes tels que l’amour et la proximité physique. La rose, la fleur de l’amour, peut à la fois ravir et blesser. Sa série avec des épines reflète cette relation ambivalente. Un peu plus loin, tout en monochrome blanc sur un tissu filet, deux corps qui se dirigent vers une étreinte, une référence au célèbre tableau de Manet "Le Déjeuner sur l’herbe". Les fleurs attirent notre regard et donne envie de les observer.

Crédit photos : Jana FRANCKE

Assunta Abdel Azim Mohamed (Autriche) dessine méticuleusement avec des stylos à bille de couleur sur du papier. L’artiste réfléchit aux caractéristiques et aux significations des plantes et les marie avec des héros. Elle présente un dessin coloré, le portrait de deux jeunes personnages enveloppés dans une forêt de fleurs exotiques et de plantes sauvages.
Un peu plus loin, Alberto Storari ( Italie) travaille sur papier tissu un
support fin et délicat comme les fleurs. Il présente une série d’images transparentes qui se lisent comme le carnet d’un botaniste.
Chris Kroiss (Autriche) a peint sur papier les parties secrètes des fleurs. Elle s’exprime avec des couleurs joyeuses qui se fondent. Les fleurs représentent la variété et la force de la vie. Les artistes nous invitent à
découvrir un nouveau regard sur le monde floral qui nous entoure et qui nous apporte de la joie.
L’exposition est ouverte du lundi au dimanche de 14h à 20h et sur rendez-vous.
Entrée gratuite.

Photo de Une (détail) Crédit photo : Assunta ABDEL AZIM MOHAMED

Artiste(s)