| Retour

Fin de cet événement il y a 1 mois - Date du 1er mai 2018 au 1er mai 2018

Le 1er mai Jean Mas contre-manifeste à la Galerie Ferrero

A l’occasion du 1er mai 2018, jour de la fête du Travail généralement chômé, Jean Mas va contre-manifester en présentant son travail à la Galerie Ferrero. Venez lui manifester votre soutien pour son combat artistique contre un peu tout et sa lutte esthétique pour presque rien.

Dans la famille de l’Ecole de Nice, Jean MAS est l’artiste du peu, du presque rien, du presque immatériel.

C’est le minimalisme esthétique et le maximalisme discursif : Jean Mas revendique un discours artistique plus important que son œuvre matérielle. Ses œuvres (les cages à mouche, les bulles de savon, les peu, les ombres, les poules…) ne sont que les traces, les ombres de ses performances.

Jean MAS est un artiste du Verbe, jouant comme personne sur les mots et les concepts avec une logorrhée géniale.

Ses auditeurs se retrouvent alors troublés comme devant une peinture foisonnante de symboles de Jérôme BOSCH, trouble où se mêlent l’admiration et le sentiment que quelque chose leur échappe. Ou troublés comme devant un monochrome bleu d’Yves KLEIN, trouble où se mêle le sentiment du beau et de l’incompréhensible.

Puisque le Verbe est si important dans l’œuvre de Jean MAS, il est logique qu’il s’intéresse aux discours artistiques connus dans l’histoire de l’Art sous le nom de manifeste, c’est-à-dire aux déclarations publiques sur les intentions, motivations ou opinions d’un artiste ou d’un mouvement artistique.

Le 12 septembre 1980, à la Galerie d’Art contemporain des Musées de Nice, Jean MAS présentait son premier Manifeste du Rien, sous la forme d’une conférence-performance dont il ne reste plus rien. Seule une lettre de mairie et un article de Nice-Matin attestent de cette manifestation nihiliste. Il semble que l’artiste ait bien réussi son coup.

En janvier 1990, il déclamait le Manifeste de l’Ombre lors du vernissage de l’exposition Parcours d’ombre à l’Espace J. Gilletta dans lequel il revendiquait une œuvre qui comme l’ombre est sans épaisseur mais pas sans signifiant.

Puis en 2012 et 2013, les manifestes s’enchainent : Manifeste du Peu déclamé à l’occasion de l’ouverture du musée du Peu à Bonson (« 1 peu, 2 peu, 3 peu...6 peu »), Manifeste de la Performance érigée au rang de 12eme Art et Manifeste de l’Art compact (au sens de difficilement pénétrable).

Le 1er mai 2018 fera date !

Photo de Une DR et Courtesy Galerie Ferrero
Exposition - performance Mardi 1er mai 2018 à 18 h.
Guillaume Aral
Galerie Ferrero
4 rue du Congrès 06000 NICE
+33 (0)4 93 88 34 44
www.galerieferrero.com

Artiste(s)

Jean MAS

Né à Nice en 1946, Jean Mas vit et travaille à Roquefort Les Pins (France). Il s’ancre en 1973 dans la mouvance artistique niçoise (Ecole de Nice) et le mouvement Fluxus. Il y est reconnu avec la production d’un objet caractéristique : La Cage à Mouche. L’objet princeps ‘Cage à Mouche’, (...)

pub