| Retour

Fin de cet événement Avril 2015 - Date du 28 novembre 2014 au 26 avril 2015

La figuration libérée

La Mairie de Cannes célèbre cet hiver, au Centre d’art la Malmaison, le cinquantenaire de la disparition de Jean Fautrier. L’exposition Jean Fautrier, la figuration libérée propose de présenter des oeuvres graphiques et un travail de gravure de ce peintre qui a partagé ses idées avec l’avant-garde littéraire dès les années 1920. À cette occasion, le visiteur pourra découvrir des oeuvres en lien avec des textes de Jean Paulhan, Francis Ponge, Paul Eluard,…
Outre des ouvrages qui ont marqué la poésie du XXe siècle (Dignes de vivre d’Eluard, L’ Asparagus de Francis Ponge,…), cet évènement dévoile un choix de gravures inédites ayant appartenu à André Malraux, grand ami et défenseur de Jean Fautrier.

Photo Pierre Arguillet, Jean Fautrier, vers 1963 -1964. Dédicace du photographe à Castor Seibel.

La collection de Castor Seibel dont sont extraites les oeuvres présentées au Centre d’art permet d’appréhender le travail novateur d’un artiste indépendant et humaniste, tel que nous pouvons le ressentir dans le livre de Jean Paulhan Fautrier, l’enragé.

" Je tiens à faire connaître une collection d’oeuvres graphiques de Jean Fautrier, qui s’est constituée au cours de plusieurs décennies. Elle contient beaucoup de planches uniques et tant d’essais et états n’existant qu’en un seul exemplaire ou deux. Si j’ai pu rassembler un tel ensemble, c’est en ajoutant pièce après pièce sur ce qui existait déjà dans mes cartons et en n’en vendant jamais rien.

Et si ce fut possible c’est grâce au fait que mon ami Dominique Fautrier, fils du peintre, me cédait au fur et à mesure des années qui s’écoulaient des planches provenant de l’atelier de Jean Fautrier. En outre une grande chance pour ma collection fut un autre fait : à savoir que je pouvais acquérir la part entière de la succession Jean Pascal Lorriaux regardant Jean Fautrier avec lequel Jean Pascal travailla pendant les derniers mois de la vie du peintre.
Mes remerciements et souvenirs vont également à Sami Tarica qui m’a passé dans les années 70 la flamme de sa passion pour l’oeuvre de Jean Fautrier" .
Castor Seibel
Septembre 2014

Les arbres 1943 Eau forte et aquatinte Epreuve unique et seule connue à ce jour Technique mixte (harmonie bleu /vert) 370 x 450 mm 500 x 580 mm © Adagp Paris 2014 © Claude Germain Collection Castor Seibel
Orage violet 1937 Eau forte et aquatinte sur Vélin d’Auvergne Etat unique (1plaque), en violet et bleu, fond troussé Epreuve signée et numérotée 4/30, bas droit Edition Couturier 360 x 440 mm 485 x 600 mm Mason 218 © Adagp Paris 2014© Claude Germain Collection Castor Seibel
12
Les otages 1942 Etat unique Eau forte et aquatinte en noir Suite, planche V Tirage sur papier japon Tonkin 279 x 257 mm 375 x 492 mm Mason 254, I © Adagp Paris 2014© Claude Germain Collection Castor Seibel

Photo de Une : Montage original de Jean-Pascal Lorriaux Jean Fautrier, 1964

La Malmaison : ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h

Artiste(s)

Jean FAUTRIER

« L’informel, dont le peintre est l’évident précurseur, n’est pas né de chocs ni de ruptures, mais d’une logique continuité. » 1898 Naissance de Jean Fautrier, le 16 mai, à Paris. Enfant naturel (il porte le nom de sa mère), il est élevé par sa grand-mère irlandaise, seule personne de son entourage (...)

pub