| Retour

Fin de cet événement 28 février - Date du 14 février 2017 au 28 février 2017

L’imaginaire coloré de Moustache bleue

« J’aime la vie, la joie, l’humour ». En dépit de tout ce qui pourrait l’atteindre, l’artiste peintre niçois Moustache Bleue n’en finit pas de se répéter et d’afficher son credo dans sa peinture. Il expose une dizaine de toiles jusqu’à la fin du mois chez Pauline, un café culturel de la rue Bavastro, derrière le port. Une exposition pleine d’idées intitulée « No Pétrol ». Il faut voir !

On reconnaîtra sa manière. Un univers aérien, heureux, peuplé de couples, de familles. Personnages enfantins à grosses têtes et yeux globuleux cernés de noir, semblant dotés d’un poids qui ne les empêche pas de s’envoler. C’est parce qu’il se sent niçois (bien que d’adoption) que cet architecte de formation trempe d’abord ses pinceaux dans les couleurs franches et naïves, méditerranéennes, bleus de la mer et du ciel, jaune soleil, rouge primaire, et y fait voler autant ses personnages que les mouettes, comme unique évocation de son pays d’origine la Normandie. Ses soleils rient, ils ont une drôle de petite gueule, des poissons très bizarres, des homoncules étranges, des maisons niçoises flottent comme de grands navires blancs, les palmiers de la promenade, le Negresco…

Tout semble prétexte à injecter la matière dans l’espace.

Olivier, dit Moustache Bleue, trouve du plaisir dans la répétition des motifs, une manière de peindre qu’on peut développer toute une vie sans jamais se lasser. Ce qui compte vraiment pour lui, c’est cette vie qui prend forme dans la lumière, et dans une pâte voluptueuse. 
Cependant, si on souhaite s’approcher encore de ce peintre et connaître un autre aspect de son travail, il faut aller chez Pauline. Ou visiter son atelier - pourquoi pas, on sera bien reçu - pour jeter un regard indiscret sur un nouveau travail, de petits formats au fusain et à la mine de plomb qu’il projette de vendre à des prix très modérés.

Chez Pauline, on y trouvera des portraits pleins d’humour librement interprétés mais reconnaissables de Charlie Chaplin, de la Joconde, de Gandhi, de Salvador Dali.

On y trouvera un adorable lapin noir en méditation devant son miroir de salle de bain, peint dans une palette très raffinée de teintes douces et froides, qui tranche avec ses tableaux de plein air, de magnifiques compositions au pastel sec, de grands formats qui reprennent les thèmes aériens et azuréens, un peu fous qu’il affectionne.
L’exposition a lieu jusqu’à la fin du mois.

https://www.facebook.com/moustachebleue/
Chez Pauline 4 rue Bavastro
Exposition jusqu’au 28 février

Artiste(s)

Moustache Bleue

Artiste, peintre, né en 1952 à Dieppe, il vit et travaille à Nice et il est diplômé d’architecture. « Il s’appelle moustache bleue, il habite Nice et peint beaucoup et un peu, il aime, la vie, la lumière, les couleurs, les sourires, la joie et le bonheur. Il s’amuse à dessiner des hommes et des (...)

pub