| Retour

Fin de cet événement Mai 2016 - Date du 30 avril 2016 au 28 mai 2016

EXPOSITION APICHATPONG WEERASETHAKUL GALERIE TORRI

Du 30 avril au 28 mai 2016, la galerie TORRI présente une exposition inédite du réalisateur, scénariste, producteur et plasticien thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, sa première exposition dans une galerie française, suite à sa consécration au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 2009. Celle-ci regroupera des vidéos, produites spécifiquement pour l’occasion, ainsi qu’une série de photographies récentes. Comme dans ses longs-métrages, la nature, idyllique et menaçante, ainsi que les quatre éléments et notamment le feu, seront au centre de l’exposition. La narration passera au second plan au profit d’une immersion dans un paysage énigmatique, irréel, où les frontières se dissipent.

Né à Bangkok en 1970, Apichatpong Weerasethakul vit et travaille à Chiang Mai, en Thaïlande. Il obtient une licence d’architecture à l’université de Khon Kaen dans le nord de la Thaïlande puis un master de cinéma à l’Institut des Arts de Chicago en 1994. Il réalise des courts-métrages dès 1994 et son premier long- métrage en 2000. En 1999, il fonde Kick the Machine, une société de production dédiée à la promotion de ses propres projets et à ceux d’autres réalisateurs thaïlandais indépendants. Après avoir reçu le prix Un certain regard en 2002 pour « Blissfully Yours » et le prix du jury pour « Tropical Malady » en 2004, Apichatpong Weerasethakul obtient la Palme d’or du Festival de Cannes 2010 pour son film « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures ».

Parallèlement à son activité de cinéaste, Apichatpong Weerasethakul développe une pratique de plasticien mettant le plus souvent en scène des vidéos expérimentales ou des installations dont les sujets trahissent, comme dans ses films, une personnalité engagée. Son œuvre aborde régulièrement la question de la mémoire, de l’héritage culturel, ainsi que certaines questions sociales, conférant à son action une dimension politique indiscutable.

Cette exposition se déroulera en parallèle du Festival de Cannes (du 11 au 22 mai 2016), compétition à laquelle Apichatpong Weerasethakul ne participe pas cette année.

L’esprit d’indépendance qui caractérise la galerie TORRI depuis sa création en 2010 traduit un mode de pensée en rupture avec certaines conventions. Prenant le parti de défendre des artistes aux pratiques radicalement distinctes, elle entend refléter l’hétérogénéité du climat artistique contemporain, en revendiquant une programmation composée de manière subjective et intuitive. La galerie se développe aujourd’hui à la manière d’un écosystème dont la vitalité exige de réunir des champs de perception habituellement dissociés (design, architecture, art contemporain, cinéma). La particularité de ce statement habite l’esprit d’une démarche prospective, orientée vers de jeunes artistes affirmant des positions singulières vis-à-vis d’un autre écosystème : celui de l’art contemporain.

Exposition du 30 avril au 28 mai 2016
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Vernissage le samedi 30 avril
Visite de presse le vendredi 29 avril à 15h
TORRI
7, rue Saint-Claude
75003 Paris
Tél. : 01 40 27 00 32
contact@galerietorri.com
www.galerietorri.com
Métros : Saint-Sébastien-Froissart - Chemin Vert - Saint-Paul
Photo : Apichatpong Weerasethakul
The Last Years of the River, 2016
Photographie contrecollée sur dibond
53 x 80 cm
Courtesy Kick the Machine et TORRI, Paris

Artiste(s)