| Retour

Fin de cet événement il y a 3 semaines - Date du 7 mars 2024 au 23 mars 2024

Expo : André Marzuk, LA PUISSANCE ET LA GRÂCE, Œuvres récentes jusqu’au 23 mars

De sa formation classique aux Arts Décos de Nice dès l’âge de seize ans puis aux Beaux Arts de Paris, André Marzuk, n’a voulu renoncer à aucune des techniques apprises et expérimentées : dessin, peinture, céramique, photographie, vidéo, etc., auxquelles il a rajouté son amour pour la poésie et la musique. Naviguant selon les périodes entre toutes ces disciplines, il n’a cessé de poser sur le monde un regard poétique, interrogateur ou émerveillé.

Grâce au dessin dont il possède une remarquable maîtrise et un style original mariant la technique classique à un geste expressif d’effacement, il réalise à la pierre noire des portraits étonnants d’artistes (Klimt, Wyeth), de personnalités remarquables (Simone Veil, Sarah Bernhard) ainsi que des citations d’œuvres célèbres : « Jeune Fille à la perle » de Vermeer, « Madeleine pénitente » d’après Georges de la Tour, etc.

De ses peintures lumineuses où le bleu domine à ses performances sombres comme Hiroshima-La Mort où il recouvre son environnement de peinture couleur cendres, son parcours est saisissant (à découvrir sur son site).

La poésie étaie son œuvre et l’accompagne, en relation intime avec les poètes il a réalisé une somme importante de livres sensibles où il recherche la plus grande cohérence entre l’écriture et des formes plastiques originales.

À la Galerie Laure Matarasso, André Marzuk propose un ensemble d’œuvres récentes sur papier


Une série de peintures flammées, une pratique ancienne (explorée depuis 1969), qu’il ne cesse de revisiter. Le pinceau remplacé par la flamme d’un briquet vient brûler superficiellement la feuille de papier en évitant de l’enflammer, un jeu subtil d’approche et de recul créant de fortes nuances du noir profond à une trace légère, grisée, nuageuse, donnée au papier.

Une autre série de peintures est réalisée à la feuille d’or. Sur quelques fragments de poèmes de Rûmi (1207-1273), Marzuk impose « un puissant geste pictural d’or fin 24 carats » sur des rhodoïdes, mettant en vibration les traces d’or et les transparences.

Deux précieux livres d’artistes sont présentés dans l’exposition

Un ouvrage comprenant des dessins originaux à la flamme accompagnés de 15 fragments de poèmes d’Aimé Césaire (tiré à 7 exemplaires dans lesquels chaque “dessin à la flamme” est unique). Doré à la main à l’or fin 24 carats, ce recueil s’inspire du livre « Cœur ignition » que Marzuk réalisa en collaboration avec Aimé Césaire qui le signa en 2002 devant tous les représentants de la culture et des médias de la Martinique en disant : “Marzuk m’a lu, il m’a compris. Il a saisi l’essentiel de mon œuvre et le message est implicitement contenu dans ce livre. Il l’a senti, et profondément sentie. Il a été au centre de ma création.”

Un deuxième ouvrage reprend des fragments de poèmes de Rûmi (1207-1273) écrits par l’artiste au crayon graphite et accompagné « de gestes d’or en plénitude sur une plage de silence gris, sertissant des vers du poète ».

Exposition et livres à la Galerie Laure Matarasso
Jusqu’au 23 mars 2024

Artiste(s)