| Retour

Fin de cet événement Août 2015 - Date du 31 juillet 2015 au 13 août 2015

Menton Festival de Musique : 66 ans de violons dans les airs de Menton !

Rendez-vous des mélomanes aguerris et des virtuoses dont le génie n’est plus à prouver, le 66e Festival de Musique de Menton débute sa partition le 31 juillet sur le parvis de la Basilique Saint-Michel avec Pinchas Zukerman et l’Orchestre Camerata de Salzbourg.

Cette année encore, un programme exceptionnel, pour un festival de musique classique dont la longévité est désormais l’une des plus remarquables en France !.

Pour sa 66e édition, le Festival de Musique de Menton se déroulera cette année du 31 juillet au 13 août 2015, dans trois lieux magiques de la ville : le Parvis de la Basilique Saint-Michel Archange ; le Musée Jean Cocteau et l’esplanade Francis-Palmero.

Pour sa troisième année à la tête du Festival, le directeur artistique, Paul-Emmanuel Thomas, jeune chef d’orchestre qui mène une carrière internationale, a préparé une programmation (mêlant concerts avec orchestre, musique de chambre, récitals, grands solistes…), partagée en 3 séries : Les Grands interprètes à 21h30 ; les Concerts de 18h00 et le Off à 21h30.

En ouverture officielle du Festival (31 juillet à 21h30), dans la série Les Grands interprètes, on pourra entendre la Camerata de Salzbourg avec Pinchas Zukerman au violon et à la direction, dans un programme consacré à Stravinsky, Mozart, Haydn et Tchaïkovski ; suivront un concert de musique de chambre avec Christian et Tanja Tetzlaff, violon et violoncelle avec Lars Vogt, piano (Brahms et Dvorak le 1er août) ; un récital violon et piano avec Janine Jansen et Kathryn Stott (Brahms, Poulenc, Bartok, Kreisler, De Falla, le 2 août) ; deux concerts baroques, le premier avec l’ensemble Europa Galante et Fabio Biondi au violon et à la direction (Haendel, Vivaldi, Bach, le 5 août) et le second avec l’Orchestre de Chambre de Bâle et le contre-ténor Franco Fagioli (Hommage à Louis XIV : Lully, Ariosti, Haendel, le 7 août) ; viendra ensuite un soirée un peu décalée et originale avec Xavier de Maistre à la harpe, en compagnie du magicien Stefan Leyshon (Four hands – Musique et Magie, le 8 août) ; un récital avec Olga Peretyatko, soprano et Giulio Zappa au piano (extraits d’opéras de Rimski-Korsakov et Rossini, le 9 août) ; un récital de piano avec Khatia Buniatichvili (Ravel, Liszt, Stravinsky, le 10 août) ; un concert de musique de chambre avec Fazil Say au piano, le Quatuor à cordes Minetti et Josef Niederhammer, contrebasse (Say, Schubert, Mozart, le 11 août) ; et, pour la clôture de ce 66e Festival, l’intégrale des Concertos pour piano et orchestre de Chopin avec Nikolaï Lugansky et le Sinfonia Varsovia dirigé par Alexandre Vedernikov (13 août).

Les artistes participant aux Concerts de 18h00, au Musée Cocteau, sont : le pianiste Yevgeny Subdin (2 août) ; le Quatuor Hermès, quatuor à cordes (4 août) ; Kotaro Fukuma, piano (6 août) ; Pierre Génisson, clarinette et David Bismuth, piano (7 août) ; Alexandra Soumm, violon et Ismaël Margain, piano (9 août) ; le Trio Talweg, trio avec piano, violon, violoncelle (10 août) ; Béatrice Rana, piano (11 août) ; Janina Baechle, mezzo-soprano et Anne Le Bozec, piano (11 août).

L’entrée est libre pour les 3 concerts du Festival Off : 30 juillet à 21h30, en pré-ouverture du Festival, Pavel Sporci, violon et l’ensemble Gipsy Way interprèteront des airs populaires, des pièces de Sarasate, Brahms, Khatchaturian… et des musiques de films ; le 3 août, on pourra entendre l’Ensemble vocal VOCES8, jeune formation britannique dont le répertoire va de la polyphonie ancienne au jazz, en passant par des arrangements originaux de Queen ou Oasis… ; et, le 6 août le quintette de cuivres Smart is brass (Kompanek, Chostakovitch, Bernstein, Gershwin, Weill, Cosma...).

L’esprit du Festival

Pour sa soixante-sixième édition, le Festival de Musique nous propose du violon sous toutes ses formes ou plutôt dans toutes ses cordes ! C’est un retour aux sources rafraîchissant, dans la chaleur de l’été, que l’on goûte avec délectation sous l’ombre bienveillante du Campanin.
Quel beau symbole en effet, car c’est précisément un air de violon s’échappant d’une fenêtre qui donna l’envie à André Böröcz, parvenu au sommet des marches qui conduisent au parvis de la Basilique Saint-Michel, de faire un festival en ce lieu magique. C’était le 12 août 1949, et le musicien ne se doutait pas qu’il allait perpétuer ainsi l’instant volé, le partager dans une alchimie parfaite entre le temporel et le spirituel, pour donner naissance à l’un des évènements les plus prestigieux de la Riviera.
Telle est l’âme du Festival de Musique de Menton, dont un détail de la vie aura suscité le miracle de l’éternité, comme la rencontre exceptionnelle entre deux univers. L’univers des étoiles du ciel vibrant en résonance avec celles du parvis, en suspension au-dessus de la Méditerranée coloriée d’or, même la nuit, surtout la nuit. L’univers de l’acoustique aussi, si naturellement parfaite, portant en mélodies éthérées la magnificence d’une soirée, au même titre que le talent d’artistes que la beauté du lieu amène à se sublimer.
Mais il n’y aurait pas de retour aux sources sans promesse d’avenir. Celui du Festival de Musique de Menton s’annonce sous les meilleurs auspices, grâce à la qualité de la programmation que nous propose son directeur artistique Paul-Emmanuel Thomas et à l’implication des services de la Ville de Menton. Cette année encore, les
plus grands artistes actuels ont répondu à l’invitation d’un programme qui mêlera pour la circonstance bel canto, mélodies russes, musique baroque ou répertoire romantique.
L’avenir, ce sont aussi les concerts au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman, qui s’ajoutent à ceux du parvis. Dans cet écrin sur la mer, fièle à l’esprit du père des Enfants Terribles qui se plaisait à conjuguer l’intime et le monumental, des artistes dont le talent s’affirme déjà sur la scène internationale nous feront rêver et
voyager. Comme nous rêverons dans toute la ville, emportés par un tourbillon de notes au gré des concerts « off » et gratuits, au Square des Etats-Unis et sur l’esplanade Francis-Palmero.
A l’aube de cette nouvelle édition du Festival de Musique de Menton, je vous invite à venir y goûter le bonheur simple d’un son dont l’Homme et la nature tirent ensemble la quintessence de la pureté, comme un accomplissement de la quête ultime des belles âmes.
Jean-Claude Guibal
Député-Maire de Menton

PROGRAMME EN UN COUP D’OEIL

LES GRANDS INTERPRÈTES - Parvis de la Basilique Saint-Michel Archange, à 21h30


LES CONCERTS AU MUSÉE - Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman, à 18h

LE FESTIVAL OFF - Esplanade Francis-Palmero, à 21h30 \ Square des États-Unis, à 16h30

LA MESSE DU FESTIVAL - Basilique Saint-Michel Archange, à 10h30

Photo de Une : Orchestre Camerata Salzburg _copyright Christian Schneider

Office de Tourisme - Palais de l’Europe
8 avenue Boyer - 06500 Menton
Tél. + 33 4 92 41 76 95
COURRIEL - info@festival-musique-menton.fr
www.festival-musique-menton.fr

Artiste(s)