| Retour

Le Jury du 72e Festival de Cannes dévoilé !

Pierre Lescure et Thierry Frémaux : « Le Jury de Cannes est invité à voir des films réalisés parmi les plus grands cinéastes de l’époque – c’est encore le cas cette année. Toutes celles et ceux qui figurent en Compétition doivent aussi se savoir regardés par de grands artistes – c’est également le cas ! »

Le Jury dévoilera son palmarès le samedi 25 mai au cours de la cérémonie de Clôture.

LE JURY 2019

Président
Alejandro Gonzalez Iñárritu
Réalisateur, producteur & scénariste / Mexique

Elle Fanning
Actrice / États-Unis
Mondialement connue, Elle Fanning fait ses débuts d’actrice dès l’enfance avec des films tels que Winn Dixie mon meilleur ami en 2005, Babel d’Alejandro Gonzalez Iñárritu en Compétition à Cannes en 2006, Phoebe in Wonderland en 2008 et Somewhere de Sofia Coppola en 2010. Révélée au grand public en 2011 grâce à son rôle dans Super 8 de J. J. Abrams qui lui vaut un Spotlight Award au Festival du Film de Hollywood, elle a depuis incarné les rôles principaux dans Nouveau Départ (2011), Ginger & Rosa (2012), Maléfique (2014), 3 Generations (2015), 20th Century Women (2016) et Mary Shelley (2017). Elle revient en Compétition au Festival de Cannes en 2016 avec The Neon Demon de Nicolas Winding Refn puis l’année suivante avec Les Proies de Sofia Coppola. Elle a récemment tourné dans Galveston de Mélanie Laurent et dans Teen Spirit de Max Minghella.

Maimouna N’Diaye
Actrice, réalisatrice / Burkina Faso
Lauréate au FESPACO et Trophées francophones en 2015 pour son rôle dans L’Œil du Cyclone de Sékou Traoré, Maimouna N’Diaye grandit en Guinée-Conakry avant d’étudier en France et de devenir actrice sous la direction d’Otar Iosseliani dans La Chasse aux papillons (1992) et de Michel Ocelot à qui elle prête sa voix dans Kirikou (1996). Elle s‘installe ensuite en Côte d’Ivoire où elle rejoint la troupe de théâtre Ymako Teatri et réalise en parallèle des documentaires parmi lesquels Warbassanga (1998) et Tranches de Vie présenté au FESPACO en 2009 à partir de portraits faits pendant les drames qu’a connus le pays. Elle alterne en tant qu’actrice des rôles à la télévision, dans des courts et longs métrages : Bol d’amour de Jacques Trabi (2001), Jardin en automne (2005) d’Ottar Iosseliani, Une femme pas comme les autres de Abdoulaye Dao (2008) et récemment Ça tourne à Ouaga de Irene Tassembedo. Elle a aussi fondé l’association Maimoundi.

Kelly Reichardt
Réalisatrice, scénariste & monteuse / États-Unis
Figure du cinéma indépendant américain encensée par la critique, Kelly Reichardt fait ses débuts en 1994 avec River of Grass. En 2006, son film Old Joy est le premier film américain à remporter un Tiger Award au Festival International du Film de Rotterdam. Elle réalise ensuite Wendy et Lucy, présenté au Certain Regard au Festival de Cannes en 2008, et nommé dans les catégories Meilleur film et Meilleure Actrice aux Independent Spirit Awards. Ses films suivants, La Dernière Piste et Night Moves, sont présentés tous deux à la Mostra de Venise en 2010 et 2013. Son dernier long métrage Certaines Femmes, projeté en avant-première au Festival du Film de Sundance en 2016, remporte le prix du Meilleur film au Festival du Film de Londres. Kelly Reichardt travaille en ce moment sur la post-production de son prochain film, First Cow.

Alice Rohrwacher
Réalisatrice & scénariste / Italie
Figure de proue du cinéma d’auteur italien, Alice Rohrwacher suit des études de Littérature et de Philosophie à l’université de Turin. Elle écrit et réalise son premier long métrage de fiction Corpo celeste en 2011, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs où il remporte le Nastro d’argento du premier film. En 2014, Alice Rohrwacher revient à Cannes, cette fois en Compétition avec son second long métrage Les Merveilles (Le Meraviglie), dans lequel elle dirige sa sœur Alba et Monica Bellucci. Le film remporte le Grand Prix et la consacre comme une réalisatrice majeure de la nouvelle génération de cinéastes transalpins. À nouveau en Compétition avec son dernier film Heureux comme Lazzaro (Lazzaro Felice), ses talents d’écriture sont couronnés par le Prix du Scénario au Festival de Cannes en 2018.

Enki Bilal
Auteur de bandes-dessinées & cinéaste / France
Auteur d’une trentaine d’albums de bandes-dessinées et de livres connus dans le monde entier, Enki Bilal est aussi réalisateur et peintre. Né dans la Yougoslavie de Tito, il rejoint la France, étudie un temps aux Beaux-Arts et fait ses débuts dans le journal « Pilote ». Il publie notamment Les Phalanges de l’Ordre noir, Partie de Chasse puis La trilogie Nikopol avec La Foire aux immortels, La femme piège (1986), Froid Equateur (1992), La Tétralogie du Monstre (1998 -2007). Couronné au Festival d’Angoulême de bandes-dessinées en 1987, Bilal réalise lui-même trois longs métrages : Bunker Palace Hotel (1989) Tykho Moon (1996) Immortel, ad vitam (2004). Parmi ses albums récents on compte La Trilogie du coup de sang (2009-2014) et le Tome 2 de son dernier opus Bug dont il prépare une adaptation pour une série filmée.

Robin Campillo
Réalisateur, scénariste & monteur / France
Événement du Festival de Cannes 2017 avec son film 120 battements par minute, Robin Campillo est un cinéaste français né au Maroc en 1962. Dans les années 80, à l’IDHEC, il rencontre Laurent Cantet dont il co-écrit et monte plusieurs films : L’Emploi du temps en 2001, Vers le Sud en 2005 et Entre les Murs, Palme d’or au Festival de Cannes 2008, pour lequel il reçoit le César de la Meilleure Adaptation en 2009. Il réalise son premier long métrage Les Revenants en 2004. En 2013, son deuxième film Eastern Boys est présenté à la Mostra de Venise où il est récompensé du Prix Orrizzonti du Meilleur Film. Son dernier long métrage, 120 battements par minute, est présenté en Compétition au Festival de Cannes 2017 où il obtient le Grand Prix. Le film, encensé par la critique et le public, reçoit de nombreuses récompenses et fait le tour du monde.

Yorgos Lanthimos
Réalisateur, scénariste & producteur / Grèce
Nommé quatre fois aux Oscars, Yorgos Lanthimos est un cinéaste grec, né à Athènes. Il se lance sur la scène internationale en 2009 avec son deuxième long métrage, Canine, qui remporte le Prix Un Certain Regard au 62e Festival de Cannes avant d’être nommé aux Oscars dans la catégorie Meilleur Film en langue étrangère. Son premier long métrage en anglais, The Lobster, sélectionné au 68e Festival de Cannes, y remporte le Prix du Jury puis est nommé pour l’Oscar du Meilleur Scénario. Il revient en Compétition en 2017 à Cannes avec Mise à mort du cerf sacré et remporte cette fois-ci le Prix du Scénario. Son dernier film, La Favorite, a reçu dix nominations aux Oscars, notamment celles de Meilleur Film et Meilleur Réalisateur et a valu l’Oscar de la Meilleure Actrice à Olivia Colman pour sa performance.

Paweł Pawlikowski
Réalisateur & scénariste / Pologne
Récompensé dans le monde entier, Paweł Pawlikowski est un cinéaste polonais d’abord reconnu pour ses documentaires primés dans les années 90 puis ses longs métrages Transit Palace (2001) et My Summer of Love (2004), lauréats de BAFTA et de nombreux prix. En 2011, il adapte le roman de Douglas Kennedy La Femme du Ve. En 2015, son film Ida, une œuvre très forte, obtient l’Oscar du Meilleur Film en langue étrangère, devenant ainsi le premier film polonais à remporter un Oscar. Son dernier film Cold War lui vaut le Prix de la Mise en scène au Festival de Cannes 2018 et des nominations dans les catégories Meilleur Réalisateur, Meilleure Photographie et Meilleur Film en langue étrangère à la 91e cérémonie des Oscars. Il a récemment reçu cinq récompenses aux European Film Awards 2018, dont Meilleur Film, Meilleur Réalisateur et Meilleur Scénariste.

Visuel de Une (détail) Le Jury des Longs Métrages 2019 © DR
Copyrights photos (de gauche à droite & de haut en bas)
Alejandro Gonzalez Iñárritu © Brigitte Lacombe
Elle Fanning © Brigitte Lacombe
Yorgos Lanthimos © Emma Stone
Pawel Pawlikowski © DR
Maimouna N’Diaye © DR
Kelly Reichardt © David Godlis
Robin Campillo © DR
Alice Rohrwacher © Fabio Lovino
Enki Bilal © Patrick Kovarik / AFP

Artiste(s)