| Retour

Fin de cet événement 31 janvier - Date du 3 janvier 2018 au 31 janvier 2018

La Cinémathèque de Nice allume le feu pour début 2018

En ce début d’année 2018, la Cinémathèque de Nice rend hommage à deux icônes françaises qui nous ont récemment quittés : l’actrice Danielle Darrieux et le chanteur Johnny Hallyday dont on pourra découvrir des films rares et « improbables ». Luis Buñuel est également à l’honneur avec une rétrospective dont la première partie présentée en janvier sera plus particulièrement consacrée à ses réalisations mexicaines.

Luis Buñuel -1ère partie

« L’unique cinéaste (…) à avoir compris le cocktail explosif entre la puissance émancipatrice du rêve et l’objectivité d’enregistrement propre au cinéma. » (Frédéric Bonnaud, Cinémathèque française)

Cinéaste obsessionnel, subversif, insolent et révolté, le réalisateur Luis Buñuel a bousculé les codes du septième art pendant près d’un demi-siècle. Il est l’un des rares et des plus célèbres représentant du surréalisme au cinéma dont l’œuvre mêle sans cesse fantasme et réalité avec virtuosité. Entre Espagne, Mexique et France, Buñuel a réalisé plus d’une trentaine de films et signé une des filmographies les plus singulières et avant-gardistes de l’Histoire du cinéma.

La Cinémathèque propose de redécouvrir son œuvre à travers une rétrospective en deux parties, dont la première moitié, proposée au mois de janvier, sera plus particulièrement consacrée à ses longs métrages mexicains. En février, la suite de la rétrospective permettra de redécouvrir les films français du cinéaste.

D’Un chien andalou, son premier court-métrage co-réalisé avec Salvador Dali à Simon du désert en passant par Terre sans pain, Los Olvidados, El, La Vie criminelle d’Archibald de la Cruz…. 13 films à (re)découvrir d’urgence sur grand écran !

Hommage à Danielle Darrieux – 1ère partie

A la fois délicate et provocante, Danielle Darrieux a su imposer son charme irrésistible de fausse ingénue dès les années 30 où elle devient l’une des actrices les plus populaires du cinéma français. Plus discrète dans les années d’après-guerre, elle incarne des personnages plus profonds avec la même grâce et élégance tout au long de sa longue carrière.

La Cinémathèque proposera, sur plusieurs mois, de se replonger dans la filmographie de l’actrice française, avec, pour ouvrir ce nouveau cycle, cinq films en janvier : La Ronde de Max Ophuls, Premier Rendez-vous d’Henri Decoin, La Vérité sur Bébé Donge d’Henri Decoin, Typhon sur Nagasaki d’Yves Campi, Le Septième Ciel de Raymond Bernard.

Pour démarrer cet hommage, la Cinémathèque de Nice accueillera le mardi 9 janvier à 18h30 pour une conférence la niçoise Clara Laurent, journaliste et professeur de lettres modernes, auteur du livre Danielle Darrieux, une femme moderne (éditions Hors Collection). La conférence sera suivie d’une dédicace du livre en collaboration avec la Librairie Masséna.
Accès libre.

Vérité sur Bébé Donge © Tous droits réservés UGC

Hommage à Johnny Hallyday

« Quand j’ai un problème, disait-il, je rentre dans une salle de cinéma pour tout oublier. Johnny Hallyday était cinéphile. (…) C’est comédien qu’il voulait être, plus que chanteur. » (Jean-Luc Douin, Le Monde)

Amoureux du cinéma, Johnny Hallyday a toujours rêvé d’une carrière dans le septième art. Même si la scène l’a emporté sur le grand écran, le chanteur aura tout de même tourné dans une trentaine de films dont certains ont été réalisés par les plus grands noms du cinéma : Jean-Luc Godard, Claude Lelouch, Johnnie To, Patrice Leconte, Costa Gavras…

La Cinémathèque rend hommage à la légende du rock à travers une sélection de films rares sur nos écrans (Point de chute de Robert Hossein, Détective de Jean-Luc Godard, Love Me de Laetitia Masson) dont deux proposés dans le cadre de notre nouveau rendez-vous cinéphile des « Improbables » consacrés aux films décalés et inclassables (A tout casser de John Berry et Terminus de Pierre-William Glenn).

Jeune Public

Nouveau rendez-vous hebdomadaire, la Cinémathèque de Nice propose désormais des séances pour les plus jeunes tous les mercredis et samedis après-midi. Dès le mois de janvier, venez, en famille, découvrir sur grand écran, quatre films dont deux dessins animés pour les plus petits :
- Ma vie de chien de Lasse Hallstrom
- Charlie et la Chocolaterie de Tim Burton
- Les Trois Brigands de Hayo Freitag
- Le Chant de la mer de Tomm Moore

La Cinémathèque : de grands films sur grand écran…
Carte d’abonnement : 2,50 €
Séance : 3€
Étudiants, scolaires : 2€
Informations : www.cinematheque-nice.com

Visuel de Une : (détail) A tout casser © Tous droits réservés CCFC, CFPF, Finistère Films coll. Christophe L.

Artiste(s)