| Retour

EXPOSITION TEMPORAIRE : VALLAURIS : « Et si le blanc était une couleur ? » - Vallauris 26 février - 26 mars 2011 lundi à vendredi de 10 h à 12 et de 14 h 30 à 17 h et sur rendez-vous

L’exposition « Et si le blanc était une couleur ? » est une exposition collective des oeuvres
d’art contemporain autour de la couleur « blanc » L’association ARTIFICIALIS a invité douze
artistes français et internationaux, à présenter des objets de différentes disciplines artistiques
(peinture, sculpture, céramique et photographie).

La plupart des artistes vit et travail à Vallauris ou aux alentours. En partie ils sont bien
connus par le public local, parce qu’ils sont régulièrement représentés et apprécies dans les
expositions de la région. (Margaret Michel, Renaud Lembo, Richard Pellegrino et Bernard Reyboz)
Les deux artistes du groupe « no-made » Héléna Krajewicz et Lara Gouillon sont aussi reconnus
dans la région niçoise. Un peu moins présents sont Gloria Li Mir et Andreas Bergmann, qui n’ont
pas montré leurs oeuvres pendant quelques années. En conséquence les deux artistes sont à
découvrir ou à redécouvrir pour le public de la région. Tout à fait nouveaux sont Belinda Berger et
Julien Lombardi. Même si reconnus de leur public soit en Allemagne et à l’international ou soit à
Paris et sur l’Île de France, ils n’ont jamais exposé dans les Alpes-Maritimes.


Regrouper ces artistes si différents par leur démarche artistique, leur origine et leur âge
autour d’un même sujet était une grande aventure pour l’administratrice de l’exposition, Astrid
Gallinat (aussi présidente de l’association ARTIFICIALIS).
La salle d’exposition, l’atelier Lembo (11 bis boulevard des deux Vallons) se trouve à quatre
pas du centre ville de Vallauris. Construite au début du 19ème siècle comme usine de céramique,
ce lieu est resté toujours un centre de créativité, de rencontre et d’échange artistique. Nous
sommes très reconnaissants à Renaud Lembo de nous accueillir pendant quatre semaines dans
son espace créatif, fraîchement rénové.

Le vernissage, vendredi le 25 février 2011, 18h30, va être animé par une performance de
l’artiste péruvienne-française Gloria Li Mir « Baiser Blanc » et deux animatrices habillées tout en
blanc par la styliste franco-italienne Lara Gouillon. De plus l’artiste helvétique Cofi va installer une
caméra dans la salle d’exposition. A partir des images capturées pendant l’exposition, il va créer
des tableaux qui seront montrés dans une exposition à suivre.
L’événement est soutenu financièrement par des commerçants et entreprises locales HDI
Service, 8 à Huit Vallauris, VICTOR Rénov’, Le Mesclun et Tenderix.

Les artistes


Belinda Berger
http://belindaberger.de/
Andreas Bergmann
Cofi (Jean-Christian Villat)
http://www.cofiart.ch/
Lara Gouillon
http://www.ilquartostile.com
Héléna Krajewicz
http://helena-krajewicz.com
http://www.no-made.eu/
Renaud Lembo
http://renaudlembo.free.fr/
Julien Lombardi
http://www.julienlombardi.com
Gloria Li Mir
Margaret Michel
http://www.margaret-michel.com
OMSA (Sandrine Rousseau)
http://www.sandrinerousseauditeomsa.com
Richard Pellegrino
http://sites.google.com/site/atelie...
Bernard Reyboz
http://www.galerie-joelguyot.com/re...
http://vimeo.com/12529305

Les participants


ARTIFICIALIS
Fondée en 2006, l’association s’investit dans la promotion, le soutien et l’initiation à la
création artistique contemporaine. C’est dans ce but qu’elle organise des actions, expositions,
performances, opérations artistiques dans l’espace public,etc. La mission de cette association est
de gérer l’organisation d’évènements, c’est à dire trouver les ressources humaines, logistiques et
financières pour les rendre possibles afin de faire connaître la production artistique régionale,
nationale et internationale en faisant office de passerelle entre artistes, professionnels et amateurs
d’art.

Le premier projet d’ARTIFICIALIS fut "FEHLSTELLE à Vallauris", un projet de longue
haleine entre 2007 et 2009. En 2007, les artistes de ce groupe allemand sont venus à Vallauris
pour tourner des entretiens avec la population. Lors de l’été 2008, une installation de postes T.V
fut aménagée dans les rues du centre ancien et durant trois jours consécutifs, chacun de ces
postes diffusa les trente films de ces entretiens réalisés par les artistes allemands.
En mars 2009, FEHLSTELLE réalisa une installation vidéo dans un espace d’exposition à
Düsseldorf (Allemagne) en projetant les trente films de Vallauris.
Depuis, ARTIFICIALIS a élaboré sa présentation internet par un site dédié à l’art dans
l’espace public et a réalisé plusieurs entretiens avec des artistes travaillant dans ce domaine, le
tout en alternance français-allemand.
Le nouveau projet pour 2011 est l’exposition « Et si le blanc était une couleur ? ».

Belinda Berger


artiste céramiste allemande, vit et travaille à Westerstede (Allemagne).
Après une première formation en arts plastiques à l’école Rudolf Steiner à Alfter
(Allemagne) et quatre ans de création de sculpture en métal dans son propre atelier à Odenthal
(Allemagne), Belinda Berger ajouta à sa démarche artistique quatre ans d’études de céramique au
Falmouth College of Arts (Angleterre). En 2002 elle obtient le diplôme du BA(HONS) Ceramics. De
retour en Allemagne, elle fonda son propre atelier – galerie à Westerstede en 2003.
Sa production céramique est d’un côté le travail sur la céramique utilitaire comme la série
« Country life » en 2008 et des services culinaires souvent pour des particuliers, donc
individualisés, à l’inverse, ses créations artistiques sont le résultat de la réflexion sur l’existence
des êtres humains, les relations sociales, l’épanouissement de l’individu.
En dehors de ses expositions en coopération avec des artistes en Allemagne, elle a exposé
en Angleterre (Londres, Glasgow, Falmouth), aux Pays-Bas et aux États-Unis (Philadelphie, New
York).
http://www.belindaberger.de

Andreas Bergmann


céramiste allemand, vit et travaille en France (Vallauris, Valbonne).
Après un apprentissage de la céramique en Allemagne (1968-1975) Andreas Bergmann a
suivi des études de "Graphique design" à Aix-la-Chapelle (Allemagne). Arrivé à Vallauris en 1977,
il réalise des pièces pour plusieurs céramistes tels que Bessone, Picault et Pasquali….
Entre 1996 et 2003, il a été le responsable technique de la "Poterie Amélie", en parallèle il
transposait les idées des groupes de designers : Radi Designers et Extrême Origin, en oeuvres
céramiques. En 2003 il ouvre son atelier, la Poterie EBAM. En collaboration avec Jerôme Plat, il
fait des recherches avec des émaux, pour la décoration et la mise en valeur de formes simples et
pures.
Andreas Bergmann fait partie du groupe Quartz, avec lequel il a exposé à Vallauris ainsi
qu’à Annecy. En plus de sa propre production, il collabore avec d’autres artistes reconnus,
notamment avec l’allemand Stefan Szczesny, dans la réalisation d’oeuvres d’art.

Cofi ( Jean-Christian Villat)


artiste hélvetique, vit et travaille à Vallauris et à Genève.
Jean-Christian Villat est né en Suisse. Lors d’une exposition à New-York dans les années
1980, il décide de présenter son travail sous le nom de COFI : nom plus facile à retenir que Jean-
Christian. La tasse de café devient son logo.
Il a exposé son travail au Japon, aux USA, en Suisse, en France, en Allemagne et en
Hongrie. Il possède un atelier à Vallauris où il cultive une collaboration avec le céramiste Erik
Belasco depuis plus de quinze ans.
Récemment, il a organisé une exposition en marge de la Biennale de la céramique de
Vallauris afin de protester contre l’exclusion des céramistes suisse de la biennale. Un de ces
protestataires : Roger Collet est décédé récemment et COFI prépare un travail en son hommage.
Son dernier exposition « COFI » en 2010 se déroulait dans l’Espace Suisse d’exposition du
Consulat général de Suisse à Marseille.
http://www.cofiart.ch

Lara Gouillon


artiste styliste, italienne, vit et travail à Nice.
Issue d’une école de styliste elle est toujours très partagée entre les modèles de robes et
les tableaux. Intriguée depuis toujours par les matières et les couleurs, elle mélange sans cesse
les modèles avec ses propres tableaux et vice-versa.
Captivée par le monde qui n’arrête pas de changer, elle observe obstinément le détail des
choses, les couleurs, les formes et les parfums … Elle exprime surtout son estime pour la femme
qui depuis toujours doit faire tellement de choses si différentes qu’elle a envie de la rendre belle
avec ses modèles et veut montrer comme elle est belle de toute façon au travers de ses tableaux.
Lara Gouillon travail depuis deux ans en collaboration avec la plasticienne Helena
Krajewicz pour être en "sculpteur" des robes de ses collections un travail qui permet de parler de
Mode de manière plus philosophique...
http://www.ilquartostile.com

Héléna Krajewicz


artiste plasticienne monégasque, vit et travaille à Monaco.
Héléna Krajewicz participe pleinement et joyeusement depuis une dizaine d’années à
l’aventure et à l’organisation du groupe d’artistes no-made qui est très actif dans la région PACA.
Elle réalise avec son mari, Robert Rowlands, des sculptures et des installations in-situ ; ils
travaillent ensemble, dans une grande complicité. Les oeuvres, sont mises en situation, installées
dans des lieux non destinés à l’art, des lieux naturels, le plus souvent à l’extérieur. Elles sont
réalisées avec des matériaux mixtes légers et résistants : fibre de verre, résine, fil de fer, filets,
grillage.
Le blanc dans ses pièces est souvent un blanc transparent qui joue avec la lumière.
La sculpture présentée a été réalisée avec la styliste Lara Gouillon. La robe blanche
comme neige est figée dans un mouvement qui suggère le corps en toute légèreté. Blanche
présence poétique. Temps suspendu qui donne à l’imagination sa liberté.
http://helena-krajewicz.com

Renaud Lembo


artiste céramiste français, vit et travaille à Vallauris.
Depuis l’enfance, Renaud Lembo est en contact avec la terre. Il grandit dans les ateliers de
son grand-père et son père. Ici, il obtient ses premières connaissances de la fabrication de la
céramique. Comme jeune professionnel, il travaillait pour plusieurs entreprises : Garro, Bianco,
Natoli et Olivier Roy.
En 1980, il ouvre son premier atelier. Par l’accent sur sa technique de gravure sur terre
crue, il atteint la réalisation des pièces uniques considérables. Dès 1989, par l’intermédiaire des
plats décoratifs, Renaud adapte sa technique « Céramique signalétique » sur des plaques plates.
Depuis, il a réalisé des plaques signalétiques et des panneaux muraux décoratives pour des
particuliers, en même temps que pour des collectivités territoriales. Simultanément Renaud travail
ses propres créations des pièces uniques, comme les séries de « Cents têtes » en 2008,
« Renaud en filigrane » en 2009 et le cycle avec le motif du cône pour l’exposition « Cônes et
Icônes » en 2010 en coopération avec son père.
A côté de ses expositions individuels où de groupe réguliers à Vallauris et ses alentours,
ses oeuvres ont été présenté en Allemagne et en Hongrie.
http://renaudlembo.free.fr/

Gloria Li Mir


artiste plasticienne, péruvienne-française, vit et travaille à Vallauris.
Née à Lima (Pérou) Gloria Li Mir a suivi les études des Beaux-Arts à l’Université du
Nouveau Mexique, Albuquerque (États-Unis) et à l’Atelier de Dessin à l’Université de Stanford en
Californie (États-Unis). Ensuite elle s’installa et travailla jusqu’en 1975 au Guatemala, puis en
France (Toulouse et région Niçoise). Entre 1993 et 1998 elle rejoignit encore une fois le continent
américain par des voyages de travail aux États-Unis et au Guatemala, pour finalement revenir
dans la région Niçoise.
Pendant les longues années de sa carrière artistique Gloria Li Mir exposa régulièrement
aux États-Unis, Guatemala, Costa-Rica, en Allemagne et surtout en France. En plus de ses
expositions et performances personnelles elle organisa une série de quatre expositions collectives
à Nice et Toulouse (« Au Diable ! »). Ses oeuvres sont représentées dans les collections publiques
du Guatemala et de France.
La lumière est la préoccupation principale dans l’ oeuvre de Gloria Li Mir. Elle traite la toile
et le papier non seulement comme support, mais comme matière porteuse de lumière et du blanc
comme couleur dans toutes ses possibilités de réflexion. Outre des performances, installations etc.
elle créa des tableaux montages en blanc monochrome sur des châssis s’emboîtant les uns dans
les autres avec des textures différentes, ses patins, sorte de sculptures rattachées à la toile, basreliefs
ou parties mobiles créant des effets associés à des jeux de miroirs.

Julien Lombardi


photographe plasticien français, vit et travaille à Paris.
Après une Maîtrise d’Ethnologie, il entreprend un long voyage au cours duquel la
photographie s’impose comme une pratique essentielle à la compréhension des autres, de soi. Il
débute sa carrière de photographe en travaillant avec des réfugiés politiques, une commande de
France Terre d’Asile.
Il s’installe à Paris et réalise des reportages pour des enseignes de mode. Son approche
documentaire évolue vers une recherche plasticienne. Le désir de faire exister les images
mentales qui composent son univers l’amène à expérimenter d’autres formes photographiques.
Il devient membre du collectif de photographes « Labogénérale » qui développe des
solutions matérielles de création, des réflexions sur la photographie contemporaine et donne lieu à
des manifestations artistiques.
Aujourd’hui, il se consacre à son travail personnel. Ses séries sont régulièrement exposées
en galeries et centres d’arts, ses travaux ont été primés et appartiennent à des collections
publiques et privées.
http://www.julienlombardi.com

Margaret Michel


artiste plasticienne, américaine-irlandaise, vit et travaille à Vallauris.
Après le Bachelor en histoire de l’art à l’Université George Mason, Virginie (États-Unis) en
1976, elle déménageait en 1979 à Paris pour étudier à l’École du Louvre à Paris et obtenait le
Master en histoire de l’art en 1983. Pendant les derniers deux années elle étudiait parallèlement
dessin et sculpture au Centre Américain à Paris chez Gregory Masurovsky et Cyril Heck.
De plus Margaret Michel suivait de 1985 à 1988 une formation de la fonte des métaux à
l’École des Beaux Arts de la fonderie de métal et bronze à San Jose, Californie (États-Unis).
Supplémentairement elle travaillait en 1987 comme assistant de David Middlebrook, dans un projet
de l’art public de l’Université de Iowa (États-Unis) et en 1988 comme assistant de James Turrell à
la Fondation Skystone pour le projet Roden-Crater à Flagstaff, Arizona (États-Unis).
Depuis elle participait aux nombreuses expositions collectives en Angleterre (Londres), aux
États-Unis (entre autre à Hawaï, San Diego, Palo Alto) et en France (entre autre Paris, Nice,
Antibes). Ses expositions individuelles se déroulaient aussi à Londres, aux États-Unis (entre
autres Santa Clara, San Jose, San Francisco) et dans la région Niçoise (entre autre Nice,
Mougins, Vallauris). Margaret Michel continue toujours sa formation artistique par des Résidences
d’Artiste, par exemple à Oakland, Californie (États-Unis), en Nouvelle Zélande et à Chalon sur
Saone, parfois soutenu par des bourses accordées. Elle a gagné plusieurs prix dans les États-Unis
et en France.
http://www.margaret-michel.com

OMSA (Sandrine Rousseau)


artiste pluridisciplinaire française, vit à la Colle sur Loup et travaille à Vallauris.
OMSA utilise différents médiums pour s’exprimer. Quelque soit le support, dans les thèmes
abordés, c’est l’Amour de la Vie qui est son leitmotiv.
En conséquence, ses oeuvres, soient les sculptures en bronze ou en céramique ou bien
dans le domaine de la photographie, représentent la Vie dans tous les sens du terme (naissance,
procréation, jouissance de l’instant…) et ce, par le biais d’anatomies généreuses, dans la plénitude
des formes et les symboles utilisés. Un bon exemple de cette démarche artistique est son projet
en céramique, au sein de l’École des Beaux-Arts de Vallauris, intitulé « GENESIS », sur le thème
de la Création du Monde » de 2008-2009.
C’est ici à Vallauris où son parcours de vie l’a amené, après Paris et Rome. En 2010 elle
fondait son propre atelier-galerie (l’ancien et dernier atelier de Roger Capron) où elle produit ses
oeuvres, en même temps qu’elle reçoit d’autres céramistes qui travaillent sur place et qui exposent
dans la galerie.
Un centre d’Art, dans la même structure, est en phase de création. Il sera un lieu de
rencontres et d’échanges et se proposera de recevoir des étudiants étrangers et des artistes
internationaux pour un travail en commun.
Depuis son arrivé à la Côte d’Azur en 2006, OMSA à exposé dans les Alpes-Maritimes,
mais aussi dans le VAR et à Paris. Au début, c’était plutôt la peinture qui était exposé à Nice et aux
alentours, c’est aujourd’hui son oeuvre sculpturale et photographique qui est montré en préférence
dans les expositions.
www.sandrinerousseauditeomsa.com

Richard Pellegrino

artiste plasticien français, vit à Biot et travaille à Vallauris.
Ne à Antibes Richard Pellegrino a débuté dans la galerie M.Ravel à Paris par une
exposition collective en 1987. Depuis il participait régulièrement aux expositions à Toulon et aux
alentours, dans le VAR et dans la région Niçoise. En outre il avait des expositions individuelles
depuis 1990 notamment à Nice, Antibes, Vence, Vallauris et Monaco.
A première vue, ses oeuvres sont des assemblages des objets abandonnés, ce sont des
reflets de notre société. Au-delà Richard Pellegrino crée par ses sculptures des nouveaux mondes,
l’observateur peut y nourrir son imagination. La couleur blanche est dominante dans son oeuvre,
parce que c’est le moyen d’unifier et homogénéiser les éléments divers vers une sculpture unique.

Bernard Reyboz


« L’humour qui se décèle, dans une forme inattendu, dans la bizarrerie d’une image, est
visible ou sous-jacent dans cette somme. N’est-il pas une preuve d’indépendance ? Si la méthode
et la continuité sont ici manifestation de constance absolue, n’affirme-t-il pas que la vie doit être
spirituelle ? Que l’alacrité critique, vis à vis de l’oeuvre ou d’une philosophie choisie, est
indispensable ? Tel est l’enseignement que nous propose ce bel artiste ... »
Michel Gaudet, Février 2009
Bernard Reyboz était représenté dans des nombreuses expositions en France et à l’étranger. Son
Catalogue Raisonné 1999 – 2009 est paru dans l’édition artstoarts.
13

Vernissage : vendredi 25 février 2011 à 18 h 30
Atelier Lembo
11 bis boulevard des deux Vallons
06220 Vallauris
Présenté par l’association
Astrid Gallinat (La présidente)
2 rue François Donnet
06220 Vallauris
06.14.88.73.57
artificialis@tenderix.com
www.artificialis.tenderix.com
www.et-si-le-blanc-etait-une-couleur.com

Artiste(s)