| Retour

Fin de cet événement dans 1 mois - Date du 25 juin 2017 au 31 août 2017

Tubbataha et ses magnifiques récifs de corail à découvrir à Monaco

Tubbataha et ses magnifiques récifs de corail à découvrir à Monaco

4 photographes de renom, dont David Doubilet, exposent au Musée Océanographique en faveur de la préservation des océans. 21 photographies au format « XXL » du site marin de Tubbataha Reefs, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, vous sont proposées , en Salle de Conférences.

Les clichés, réalisés par Maria-Teresa LARA, Marissa FLOIRENDO, David DOUBILET et Jennifer HAYES - tous deux photographes pour le magazine National Geographic -s’inscrivent dans le cadre de l’expédition de S.A.S le Prince Albert II de Monaco, en 2016, dans la réserve naturelle de Tubbataha, en plein cœur de la mer de Sulu aux Philippines.

A travers cette exposition, c’est toute la richesse et la beauté des océans qui sont portées à la connaissance du grand public, pour faire réagir sur l’importance de les préserver et d’en assurer une gestion raisonnée.

PNG - 209.8 ko
© Jennifer Hayes

Les artistes

PNG - 209.8 ko
© Jennifer Hayes

David DOUBILET

Né en 1946, David Doubilet a commencé à plonger à l’âge de huit ans. A treize ans, il prenait ses premières photographies sous-marines dans les eaux émeraude de l’Atlantique, au large des côtes du New Jersey. Il a publié ses premières photos en 1972, dans National Geographic, auquel il collabore régulièrement. Ses photoreportages, réalisés aux quatre coins du globe, explorent tous les aspects de l’océan, des naufrages aux requins en passant par la géographie des récifs ou la lumière océane. Doubilet a reçu de nombreuses récompenses pour son travail, dont le prestigieux prix Sara, décerné par le magazine italien Mondo Sommerso, ainsi que les honneurs de la National Press Photographers’ Association.

PNG - 497.9 ko
© Maria – Teresa Lara

Jennifer HAYES

Jennifer Hayes est une biologiste aquatique et photojournaliste spécialisée dans l’histoire naturelle et les milieux marins. Jennifer est l’éditeur et auteur de nombreux articles sur les milieux marins, avec des images apparaissant dans d’innombrables livres, campagnes publicitaires et publications telles que National Geographic, Sports Illustrated, Sport Diver, DIVE Magazine, Diver, People, Alert Diver et Ocean Geographic. Elle est co-auteur et photographe pour Face to Face with Sharks par National Geographic Books et éditeur honoraire du magazine Ocean Geographic. La passion de Jennifer pour l’étude et la conservation des poissons primitifs la mène à des diplômes d’études supérieures en zoologie et en biologie marine.

Maria-Teresa LARA
Tet Lara est photographe, femme d’affaires et défenseur ardent de la préservation du Parc naturel de Tubbataha, l’écosystème marin le plus important des Philippines. Elle a rassemblé des œuvres prises durant plus de 10 ans pour produire le tout premier beau livre sur Tubbataha, « Tubbataha, Trésor national », paru en 2016. Tet a gagné des prix dans des compétitions sous-marines locales et internationales, telles que le Premier Prix de l’Australasia Underwater Festival en 2011. Elle est actuellement conférencière bénévole, mettant à profit son travail pour sensibiliser le public sur la nécessité de poursuivre la préservation de Tubbataha.

Marissa FLOIRENDO

PNG - 209.8 ko
© Jennifer Hayes

Marissa Floirendo est l’une des cinématographes les plus importantes des Philippines, ayant reçu plusieurs prix de la part des professionnels de cette région du monde. Elle a également été l’une des pionnières dans le domaine du tournage sous-marin, parmi les premières à documenter la richesse de sa vie marine.
Directrice de la Fondation Antonio O. Floirendo, elle a été le fer de lance de la publication du tout premier beau livre sur le Parc de Tubbataha, « Tubbataha, Trésor national », paru en décembre 2016.
Marissa plonge dans les récifs de Tubbataha depuis presque trois décennies et elle est témoin de ses luttes, de sa survie et de sa renaissance. Avec la fondation qu’elle dirige, Marissa a réalisé une vidéo sur Tubbataha, en utilisant ses images pour promouvoir la conservation de cette merveille de la nature, fierté des Philippines

Temps fort le 8 juillet : projection du film-documentaire « Corail, cœur de l’océan » au Parc naturel de Tubbataha Reefs


C’est au Musée océanographique de Monaco qu’a eu lieu, le mardi 27 juin, l’avant-première du film « CORAIL – CŒUR DE L’OCÉAN », produit par GEDEON Programmes, en présence de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et Patricia Zobel de Ayala, Consule Honoraire des Philippines à Monaco.

Ce court-métrage de 26 minutes présente l’expédition du Prince Souverain au Parc naturel de Tubbataha Reefs aux Philippines en 2016 et sera diffusé au grand public au Musée océanographique à partir du 8 juillet.

UNE EXPÉDITION SCIENTIFIQUE AU CŒUR D’UN ATOLL PRÉSERVÉ

S.A.S. le Prince avait profité d’une visite d’Etat en République des Philippines, à l’invitation du Président Benigno S. Aquino III, pour se rendre en 2016 au Parc naturel des récifs de Tubbataha, atoll corallien en plein cœur de la mer de Sulu, classé au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco.

PNG - 158.6 ko
© Institut océanographique - Gédéon Programmes

Cette expédition a été l’occasion pour le Souverain de mettre en lumière l’importance des aires marines protégées dans la conservation notamment des tortures marines.
Sur 970 km², le parc abrite 72% des espèces de corail existant à l’échelle mondiale !
Plus grande aire marine protégée des Philippines, c’est également l’une des très rares réserves pour les oiseaux de mer, les tortues marines et les requins dans la région. Léguer intacte la valeur universelle exceptionnelle de ce site aux générations futures est une obligation que nous avons envers elles, et le reste du monde.
Au contact de l’équipe des rangers du parc et de sa directrice Mme Angelique Songco, S.A.S. le Prince a pu en constater la gestion exemplaire. Par l’interdiction de la pêche et un tourisme intégré, ce site a su préserver une vitalité et une biodiversité malheureusement aujourd’hui exceptionnelles.

BALISAGE DES TORTUES

Sur place, S.A.S. le Prince Albert II a notamment participé à la pose de balises Argos sur deux tortues marines, une tortue verte et une tortue imbriquée, dans le cadre d’un programme de protection de ces animaux emblématiques initié par l’Institut océanographique fin 2015, et dont les tracés GPS sont accessibles en ligne.
Cette opération est la première action d’un partenariat de long terme entre l’Institut et le Parc de Tubbataha Reefs et s’inscrira dans un ambitieux programme de balisage et de suivi des tortues. Celui-ci nous aidera à mieux comprendre le comportement et les déplacements de ces espèces afin d’en améliorer la protection. Témoins de la santé des océans et des dommages qui leurs sont infligés, les tortues marines sont fortement menacées à l’échelle planétaire par la pêche accidentelle, le braconnage, la pollution ou la perturbation des sites de ponte. L’exemple du parc de Tubbataha doit en la matière être un encouragement pour la sauvegarde de cet animal.
Afin de mettre en lumière l’exemple du parc de Tubbataha, des images à 360° ont été réalisées pour permettre aux populations locales de découvrir les fonds marins dont elles sont dépositaires, mais aussi sensibiliser les enfants de la Principauté et le grand public à travers des séquences largement diffusées aux visiteurs du Musée océanographique, via l’animation ImmerSEAve 360° lancée à l’été 2016.
Cette expédition renoue ainsi avec une histoire riche en explorations, que ce soient celles de son fondateur le Prince Albert Ier , ou plus récemment du Commandant Cousteau qui a été durant 30 ans le directeur du Musée océanographique. Cette expédition sera au centre du film-documentaire « Corail, cœur de l’océan », rappelant l’importance et la fragilité des récifs coralliens aujourd’hui.

Photo de Une (détail) © David Doubilet

Artiste(s)