Avec « Fragments pour lui », de Georges Sammut et Daniel Cassini… … une danse autour de la simple passion… une initiation au fait que « le corps humain n’a rien à voir avec un corps animal », comme dit Sollers encore dans son texte sur Artaud (Infini n°56) : « J’insiste systématiquement sur le (...)

Art contemporain, Chronique, Contemporain,

Fragments pour lui Sous le terme générique de « Beau comme un symptôme » (titre d’une exposition au CIAC de Carros en 2004 de Georges Sammut vidéaste, Daniel Cassini scénariste, Kô Hérédia Schlienger sculptrice et Sylvie Osinski dessinatrice) pourrait se retrouver toute l’œuvre cinématographique du (...)

Art contemporain, Chronique, Vidéo, Contemporain,

Suite du texte de Daniel Cassini sur « L. ou la sainte de l’abîme » dans les actes du séminaire 1999-2000 de l’AEFL intitulé « Les destins de la pulsion de mort » En 1929, Colette Peignot a 26 ans. Pendant 6 mois elle va vivre à Berlin, cloîtrée dans l’appartement d’un médecin appelé Edouard Trautner. La (...)

Performance, Art contemporain, Chronique, Vidéo, Contemporain,

Jusqu’ici et pas plus loin… … est la formule de Frédérik Brandi, directeur du CIAC, concernant Eric Andreatta. Une formule lapidaire pour dire, encore une fois, le « réel » comme art du possible, sinon c’est lui qui a votre peau ? La « peau de l’eau », de Salvador Dali ? Pas très loin des « lamelles » (...)

Art contemporain, Chronique, Contemporain,

Dans « Go ! », d’Avida Ripolin il y eut aussi « Monte-Cristo, ou l’homme qui a perdu le goût du raisin muscat » : Je voudrais parler un peu de nous les spectateurs, habitants de l’ombre. (« Il y a la scène et la salle. Tout étant clos, etc. », disait Claudel ...) Tout étant clos, tout étant bien en (...)

Performance, Littérature, Chronique, Contemporain,

« Go ! » Ayant pas mal écrit dans les pages du magazine « Go ! », mes retrouvailles avec César et Jany Carré de Meurdrac m’ont donné envie d’en revisiter les exemplaires, et le ton joyeux, éclectique, sportif de la dizaine de numéros m’a réjouie, même les éditoriaux de César étaient alertes, des sortes de (...)

Performance, Littérature, Chronique, Contemporain,

Mais un jeune homme devenu célèbre très tôt sur une sorte de label, et qui a voulu se dégager du label tout aussi tôt, a sans doute vu toute sa vie avec un certain énervement ce label lui coller à la peau. Alors que s’il fallait trouver un mot-clé pour désigner Martial Raysse, ce serait le mot liberté, (...)

Photographie, Art contemporain, Peinture, Sculpture, Contemporain,

Les Soft Patterns –Visions Quand j’ai quitté l’Université et que je suis venue en Italie, j’étais impatiente de découvrir une culture exotique, mais je fus surprise de trouver beaucoup des mêmes produits de consommation que nous avions chez nous. Je commençai à reproduire ces objets comme un (...)

Art contemporain, Sculpture, Chronique, Contemporain, Artistes,

Marcel Alocco et, non pas la géométrie, mais la structure Si en 1989, dans « Images pré-texte au travail du Patchwork », Marcel Alocco désigne l’œuvre de Paul Klee comme l’une des plus déterminantes pour lui, l’année précédente, en 1988 Pierre Chaigneau, dans l’exposition de la Galerie Alexandre de la (...)

Exposition, Art contemporain, Peinture, Chronique,

Marcel Alocco et la « grammaire » En 1971, Catherine Millet traitait de la question du langage à propos de Marcel Alocco, et lui-même – aussi dans l’un de nos entretiens – rappelle qu’il a commencé par écrire. Sauf quand même, et ce n’est pas pour rien, qu’en 1952, sa première trace d’un travail (...)

Exposition, Art contemporain, Peinture, Chronique,