L’Hommage à Bruno Mendonça (Auditorium du MAMAC, samedi 4 février 2012) organisé par l’Association des Amis du MAMAC (secrétaire général : Patrick Boussu) a été un grand moment, qui pourrait faire l’objet d’une publication, tant le nouage des textes, documents, performances, témoignages, émotions, a été (...)

Gilbert Pédinielli invite le public à sa rituelle distribution de « tracts », ici une photographie de Bruno explosant de rire, avec la mention « dix-huit accidents de moto et un putain d’escalier »… Tract de Gilbert Pédinielli DR Frédérik Brandi lit un texte demandé par Janie Pédinielli, et (...)

…. Et puis sont montrées des images d’un Colloque autour du livre où Bruno conversa avec Alain Freixe, Daniel Schmitt, Henri Baviera… et Henri en chair et en os vint lire des extraits de « Numerus clausus », un livre qu’ils avaient fait ensemble. Sous le titre « L’archiviste de l’improbable », Gilbert (...)

Bruno Mendonça, joueur de mots, lanceur de boomerangs, souffleur de poèmes et détourneur d’échecs, est souvent présenté comme l’artiste le plus jeune de l’Ecole de Nice, ce mouvement artistique initié par Yves Klein, Martial Raysse, Arman, rejoints par César, et plus tard Ben... Mais quand on le croit (...)

Bruno Mendonça est né à Saint Omer, Pas de Calais, le 29 novembre 1953. Déjà initié au judo et aux échecs (il a commencé à l’âge de sept ans), en 1961 il vient à Nice. Après une scolarité à Nice et Monaco, en 1973 il entre à Sciences Po, et joue des compétitions de tennis de table, squash et hockey sur gazon. (...)

Alexandre de la Salle fut le premier galeriste à exposer l’ECOLE de NICE (Avril 1967) et à défendre avec constance durant 30 ans ce mouvement. Sa galerie fut un lieu privilégié de découvertes des artistes niçois, dans la quelle il a organisé tous les 10 ans une exposition rétrospective ECOLE de NICE, (...)

Galerie, Art contemporain, Ecole de Nice,