| Retour

Keskon Fabrique ? Art Terre de rue

Souhaitant intégrer l’art à sa programmation musicale et entrecroiser les cultures et les publics pour sa nouvelle édition, le Festival Crossover (du 21 au 27 août 2011) a laissé carte blanche à Keskon Fabrique ? pour organiser une exposition sur le mélange des genres, directement affiliée au Festival.

Cette proposition entrait en écho avec la notion de "connectif", définissant Keskon Fabrique ?, une ouverture aux autres artistes et autres formes d’art, doublée d’une volonté de faire naître un lien, une connexion entre l’art, les gens et le quotidien.

Le connectif KKF /Keskon Fabrique ? a souhaité organiser une exposition en résonance avec l’image urbaine du Festival Crossover et a choisi de faire entrer la rue à l’intérieur de ses murs dans l’exposition. Keskon Fabrique ? a ainsi réuni autour de ce projet des artistes aux disciplines diverses, de la photographie au graff, en passant par le collage, l’écriture, le son et la vidéo, en leur proposant de travailler sur ces thématiques urbaines.

L’exposition Art Terre de rue présente les travaux des artistes invités et des artistes du connectif KKF / Keskon Fabrique ?, Nicolas Pennaneac’h et David Galimant.

Puisant leur inspiration de la rue, Nicolas Pennaneac’h (Asile) et David Galimant (5kop / St-Cop / Cinq hops) travaillent la photographie, la sculpture, les installations, les performances. Hors-les-murs, ils investissent l’espace public pour des rendez-vous singuliers performatifs et interactifs où le public est invité à entrer dans la proposition des artistes. Durant 14 mois, ils se sont consacrés à la récupération d’objets hétéroclites et à leur détournement, à la création d’univers atypiques invitant à la curiosité.

Pour l’exposition Art Terre de rue, ils présentent un travail en résonance :
Nicolas Pennaneac’h propose un travail photographique, réalisé en avril 2009, sur les "illustres inconnus" et les traces d’immortalité gravées de manière spontanée par les passants dans le ciment frais de la rue.
En écho à cette proposition, David Galimant offre une expérimentation par l’installation d’un bac à béton frais qui sera gravé lors d’une performance par le public présent.

Commissariat de l’exposition Art Terre de rue : Marie Nicola, membre du connectif KKF / Keskon Fabrique ?

Artiste(s)

Aucun artiste référencé actuellement

pub