| Retour

INTERVIEW : Paola Cantalupo : à 50 ans, l’école voit grand ! - Propos recueillis par Alina Gavril - Novembre 2010 -

Discrète et délicate, Paola Cantalupo est la directrice artistique et pédagogique de l’Ecole de Danse Rosella Hightower depuis Janvier 2009. Un CV impressionnant l’a propulsé à la régie de cet établissement qui fêtera en 2011 ses 50 ans d’existence. L’occasion pour l’ancienne Etoile des Ballets de Monte-Carlo de proposer un programme varié, preuve de son dévouement à l’institution créée par Rosella Hightower et logée aujourd’hui à Mougins.

Après la disparition de Rosella Hightower à l’âge de 88 ans, Paola Cantalupo accepte, en début 2009, cette délicate mission en poursuivant le travail pédagogique novateur de sa fondatrice. Son projet annonce le respect du passé, une ouverture sur le présent et la construction de l’avenir. Ce projet structuré et ambitieux embrasse la mondialisation comme une évolution incontournable. L’ouverture vers les Ballets de Monte-Carlo, les liens déjà initiés sur le territoire de la Côte d’Azur (Conservatoire, Ballets de Nice et Université de Nice) et ceux encore à développer vers l’étranger sont autant de motivations et d’étincelles qui permettront d’éclairer le parcours de cette école au riche passé et à l’avenir prestigieux.

L’Ecole célèbre son cinquantenaire. Quels temps forts marqueront cet anniversaire en 2011 ?

-  Paola Cantalupo : Une des idées pédagogiques forte de Rosella Hightower fut sans nul doute la création d’un Jeune Ballet comme outil d’expérience scénique renforcée et d’insertion professionnelle.

C’est autour de cette idée que la ville de Cannes et l’Ecole organisent les Rencontres Internationales de Junior Ballets depuis plusieurs années. La quatrième Rencontre devient le temps fort du Cinquantenaire, les élèves de quatre écoles issues des théâtres dirigés par Rosella Hightower (Cannes, Marseille, Paris, Milan), l’Académie Princesse Grace de Monaco et une école américaine (Jacqueline Kennedy Onassis School et American Ballet Theater) rejoindront pendant une semaine les élèves de l’ESDC pour des échanges techniques, de culture et surtout de sensibilité…

De même, le Spectacle Annuel de l’ESDC prévu les 23 et 24 Avril se transformera en hommage aux grands noms de l’histoire de l’école à Cannes. Renouant avec la tradition de l’école, le spectacle bénéficiera de la présence de l’Orchestre Régional de Cannes PACA.

Enfin autre temps fort, le Gala du Cinquantenaire, prévu en prolongation du Spectacle Annuel, le 25 Avril : autour d’une création chorégraphique de Davide Bombana pour le Cannes Jeune Ballet et de la reprise de la pièce de Jean-Christophe Maillot (ancien élève de l’école) « Opus 40 », ce spectacle exceptionnel réunira sur scène les chorégraphes et danseurs issus de l’école venant du monde entier pour célébrer le cinquantenaire de « leur école ». Talent, surprises et émotion seront au rendez-vous…

Le Cannes Jeune Ballet est un des piliers fondamentaux du succès de l’Ecole. Quelle est son histoire ?

Paola Cantalupo en présence du Président de l’ESDC Jean ZIEGER

-  Paola Cantalupo : Le ballet junior de l’ESDC a été créé par Rosella Hightower au début des années 80 sous l’appellation de « Jeune Ballet International » ; c’est en 2001 qu’il prend le nom de Cannes Jeune Ballet. Il se compose des étudiants les plus matures du cycle pré-professionnel qui y optimisent leurs qualités à travers des mises en situation scéniques – locales, nationales et internationales – à raison de 15 représentations par saison. Les 25 danseurs distribués au sein du Cannes Jeune Ballet parachèvent ainsi leur formation de danseur interprète en se confrontant aux réalités du métier d’artiste chorégraphique et en développant leur engagement personnel dans cette voie. Chaque étudiant est poussé à assumer ses responsabilités sur le plan professionnel et humain, à travailler en collaboration avec une équipe artistique et administrative ; des conditions de travail qui seront les siennes dans toute compagnie professionnel…

L’ESDC s’appuie sur une politique culturelle orientée vers le rapprochement avec les Compagnies internationales mais aussi vers le partenariat de proximité via un réseau Côte d’Azur. Parlons-nous d’un pôle d’enseignement culturel Côte d’Azur ?

-  Paola Cantalupo : Selon le dernier travail d’inspection réalisé par le Ministère de la Culture et de la Communication, les conclusions sont très positives pour notre école reconnaissant ainsi la validité de notre projet pédagogique et les efforts réalisés par nos équipes ces dernières années. Les résultats obtenus par l’ESDC sont positifs. Un nombre significatif de danseurs est engagé dans les compagnies professionnelles montrant ainsi la reconnaissance de notre formation. L’impact de l’ESDC au plan européen et international est désormais confirmé ! Ces 4 dernières années, l’Ecole a mis en œuvre une politique de partenariat de proximité : université, Erac, Villa Arson, CNRR de Nice, CRD de Cannes, école de cirque Piste d’Azur, CIV, lycée professionnel des Côteaux (costumes de scène). La première rencontre de ce réseau a eu lieu en Juin dernier à Cannes avec la présence du Président de l’Université Nice Sophia Antipolis. La proximité avec Monaco et l’Italie, pays riches d’une tradition dans le domaine de la danse et les origines de l’école vont permettre de construire un axe privilégié en un ancrage transfrontalier fort.

de g. à d. : Jean ZIEGER – Président, Paola CANTALUPO – Directrice Artistique & Pédagogique, Eric HARSON – Délégué à la Culture Ville de Cannes, Pierre-Marie Quéré – Directeur Administratif & Financier - lors de la présentation oficielle du Cinquentenaire

Quelques mots sur le livre ESDC prévu pour sortir en Décembre 2011…

-  Paola Cantalupo : Les innombrables élèves qui ont fréquenté le Centre International de Danse puis l’ESDC Rosella Hightower ont tous des souvenirs à partager : professeurs, spectacles annuels, anecdotes sur la vie au Centre, les danseurs célèbres, les galas inoubliables et bien sûr la personnalité de Madame Rosella…Ce livre regroupera l’ensemble de ces souvenirs en les illustrant et donnera aussi l’occasion de recueillir les témoignages sur les premières années de l’école avec des interviews marquants !

INFORMATIONS PRATIQUES

Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower

Adresse du Campus : 21, chemin de Faissole - Mougins /04.93.94.79.80

Adresse des studios à Cannes : 5, rue de Colmar - Cannes / 04.93.99.98.21

www.cannesdance.com

Informations : contact@cannesdance.com

Artiste(s)