| Retour

Visite à la Fondation Venet

C’est la ligne, sous ses différentes formes mathématiques ou physiques, qui a très tôt intéressé Bernar Venet. De ses recherches sur les lignes courbes, droites ou spiralées, il a extrait la forme d’un arc de cercle qui va devenir une des figures essentielles de sa création.

Des superbes arcs dessinés sur papier aux gigantesques effondrements en acier corten rouillé, ses œuvres sont exposées depuis près de cinquante ans dans les plus grands musées et dans l’espace public.

Dans le Var, l’artiste a d’abord acheté une grande usine pour entreposer ses œuvres de plus en plus monumentales. Il a aménagé le beau moulin qui borde une rivière luxuriante et finalement décidé d’y créer sa propre Fondation.

Créée en 2014, la Venet Foundation présente des œuvres choisies par l’artiste dans un espace voulu et conçu par lui, à l’instar de son ami Donald Judd qui, pensant que les musées n’étaient pas adaptés pour bien montrer son travail, a créé sa fondation dans le désert.

Grâce à ses rencontres avec des nombreux artistes devenus amis, Venet a constitué une importante collection d’art minimal et conceptuel dont quelques œuvres choisies sont présentées dans le jardin, dialoguant avec ses sculptures.

Pour le quatre-vingt dixième anniversaire de la naissance d’Yves Klein, la Fondation présente cet été : Yves Klein – Pigment pur, une installation de pigments appliqués à même le sol, recouvrant l’espace de la Galerie (deux cent mètres carrés). On peut regretter la forme non rectiligne de l’espace.

La Venet Foundation accueille des expositions annuelles d’œuvres d’autres artistes.
Alain Amiel





Les visites sont seulement sur rendez-vous.
Contact : infos@venetfoundation.org

Toutes photos de Une et de l’article DR Alain Amiel

Artiste(s)

Bernar VENET

Né en 1941 à Château-Arnoux-Saint-Auban Il débute sa carrière comme assistant décorateur à l’Opéra de Nice durant deux ans. Au début des années 1960, il travaillera avec des toiles recouvertes de goudron, rappel de ce qui l’avait marqué lorsqu’il avait vu une falaise sur laquelle on avait déversé du (...)

pub