| Retour

Dominique Angel (3/3)

Suite et fin de la chronique rédigée par André Giordan et Alain Biancheri à propos de l’artiste Dominique Angel. Pour conclure les auteurs nous invitent à analyser une oeuvre de l’artiste.

Analyse d’une oeuvre - Pièce supplémentaire

Dominique Angel, Pièce supplémentaire, 2010, Galerie municipale, Vitry sur Scène

DESCRIPTION/INTERPRÉTATION

Cette installation, puisque cela en est une, met en présence des sculptures en plâtre conservées dans les réserves du Musée des Beaux-Arts de Nantes. Appropriation dans l’esprit de certains nouveaux réalistes… mais la démarche est loin d’être semblable. Se reconnaissent au premier regard les moulages les plus célèbres des sculptures que les étudiants essaient de reproduire avec le maximum d’exactitudes dans les écoles d’art : celles-ci possèdent surtout les qualités propres à développer l’acuité du regard et la rigueur de la construction, essentiels pour la réalisation du dessin chez les apprentis artistes.

Ainsi le buste de Gérôme et ses facettes bien évidentes, ou bien la tête de cheval et ses volumes rigoureusement emboités, autant de sculptures qui incitent à la reproduction plastique, en attendant une interprétation personnelle, voire le point de départ d’une création imaginaire… Au delà de ces références au matériel de base utilisé dans les écoles des Beaux-Arts, la culture muséale reste incontournable, et au passé artistique se fondent les souvenirs historiques avec les précisions estompées, comme le suggèrent les moulages blancs ou bien à peine colorés, ainsi que les différences d’échelle qui renvoient à des moments précis chacune des sculptures, ancrée dans un créneau historique toujours très défini.

Dominique Angel présente au spectateur la face cachée de ce qui habituellement est placé en valeur et mis en scène avec un maximum d’artifices ; le regard face à ces sculptures est différent, nostalgique et presque condescendant. La disposition aléatoire, semble-t–il, apporte un caractère kitsch à des figures qui attendraient plutôt l’admiration. Mais la disposition des corps, les directions des regards et l’inclinaison des attitudes sont loin d’être innocentes pour mieux capter l’attention et créer un dynamisme évident.

MORPHOLOGIE/CHROMATISME


L’effet d’entassement des personnages se manifeste par le surplus qui émerge au sommet du volume géométrique.
Les sculptures forment alors une composition rayonnante, comme si leur partie inférieure se dirigeaient toutes vers un point central invisible situé plus bas ; cette surcharge provoque un jeu d‘obliques convergeant uniformément, mais adoucies par les lignes ondulées que composent les membres et les étoffes des sculptures tronquées.

Le contraste est manifeste en rapport avec les droites géométriques du réceptacle en bois, véritable contenant polyvalent qui peut aussi jouer le rôle d’un socle pour donner aux différents moulages le statut d’œuvre d’art. Si les couleurs délavées des bustes se retrouvent par analogie sur les parois verticales des lattes de la caisse, l’opposition des matières, des zones lisses ou rugueuses ainsi que des textures unies ou dégradées permet une animation des surfaces qui peut conférer à cette installation un coté pictural, souligné par les figurations polymorphes des éléments présentés.

La monochromie de l’ensemble est surlignée par quelques touches très colorées, presque fluo pour ajouter quelques indications précises et diriger le regard du spectateur…vers la présence du passé ou l’absence du présent ?

Retrouvez le parcours de Dominique Angel 1/3 en cliquant ici

Retrouvez ses oeuvres 2/3 en cliquant iciici

Découvrir toutes les chroniques des auteurs en cliquant ici !

Pour en savoir plus

Adresse atelier
Adresse formelle : 41 rue Ferrari, 13005 Marseille
En fait son atelier est itinérant en fonction de ses résidences et de ses expositions !

Expositions

EXPOSITIONS PERSONNELLES

Dominique Angel, Exposition à l’Espace Malraux de Colmar, 2011/2012
Dominique Angel, Exposition à l’Espace Malraux de Colmar, 2011/2012

2015, Résidence à l’École d’Art du Beauvaisis
« Paysages », Espace Malraux de Colmar
2014 « Quand je vois ce que je vois et que j’entends ce que j’entends, je suis bien content de penser ce que je pense » ou « texte supplémentaire », Galerie des Vidéochroniques, Marseille
2013 Théâtre de la Criée, Marseille
« L’atelier de Dominique Angel au CIRVA », CIRVA, Marseille, dans le cadre du Printemps de l’art contemporain
« Dominique Angel – Pièce », CIRVA, Marseille
2012 Galerie contemporaine de l’hôtel de ville de Chinon.
2011 « Pièce supplémentaire » Espace Soardi, Nice

Dominique Angel à la Galerie Soardi Nice

2010 « Pièce supplémentaire », Galerie municipale, Vitry sur Seine
2009 « Pièce supplémentaire » Frac Provence-Alpes-Côte-d´Azur, Marseille
Tour Philippe Le Bel, Villeneuve lez Avignons, La Chartreuse, Villeneuve lez Avignons, Château royal de Provence,Tarascon, Cloître des cordeliers, Tarascon

2008 « Le grand dérangement », exposition présentée à la Galerie des voutes du port à Royan
2007 « Pièces supplémentaires », Carte Blanche à Dominique Angel, Vidéochroniques, Marseille. « Pièces supplémentaires », Installation et performance, Musée de la Céramique, Rouen .
Villa Tamaris, La Seyne-sur Mer.
2006 Programmation vidéo, Vidéochroniques, Cinéma des musées de Marseille. 2005 Galerie de l’école des beaux- arts, Aix-en-Provence
Galerie Séquence, centre d’art contemporain (résidence) Chicoutimi, Québec. FRAC P.A.C.A. (performance).
Le CAIRN, centre d’art, Digne-les-Bains.
2004 Galerie Duchamp, Centre d’art contemporain, Yvetot. 2003 Galerie d’art contemporain, Université du Mirail, Toulouse.
Galerie chai du Terral, Saint-Jean-de-Vedas.
Centre d’Art Contemporain de Basse Normandie, Hérouville-Saint-Clair. 2002 Photos, vidéo, performance. Galerie VU, Québec.
2001 « L’art contemporain expliqué aux néophytes » ; performance.
Le 19, Centre d’art contemporain, Montbéliard.
École des beaux-arts de Marseille. 2000 Galerie Evelyne Canus.
Galerie Optica, Centre d’art contemporain, Montréal. Canada.
Les Brasseurs, Centre d’art contemporain, Lièges. Belgique. 1999 Galerie des études, ENAD de Limoges.
1998 F.R.A.C (P.A.C.A.).
Musée de Belfort.
Centre d’art contemporain, Montbéliard.
C.A.P., Montbéliard.
Galerie de l’école de la photographie, Arles
Le Méjan, Arles
“Un artiste une galerie”, Galerie Evelyne Canus, CCF / Kunstmuseum, Bonn, Allemagne.
1996 Grands Bains douches de la Plaine, Marseille. 1995 Centre culturel Français, Alexandrie, Egypte. 1994 Musée d’art contemporain, Nice.
Vidéochroniques, Vieille charité, Marseille.
Galerie Evelyne Canus, La Colle sur Loup. 1992 Galerie Evelyne Canus, la Colle Sur Loup. 1991 Galerie Kouros, New-York.
Galerie G, Besançon.
1990 Galerie regard sans cran d’arrêt, Dunkerque.
Galerie Itinéraires, Nice. 1989 Galerie Lola Gassin, Nice.
Centre d’arts plastiques, Saint-Fons. 1988 Galerie Ek’ymose, Bordeaux.
Galerie Latitude, Nice.
Galerie du Faisan, Strasbourg. 1986 Villa Arson,Nice.
1983 “Archaïc Games”, Calibre 33, Nice. Galerie Traude Näke, Nuremberg, RFA.

EXPOSITIONS COLLECTIVES

2013 « Installation » Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, Québec
2007 “Marseille, artistes associés”, le Frac, Musée de La vieille Charité Marseille. FIAC Cinéma, Vidéo proposée par le Cairn-Centre d’art, Palais de Tokyo, Paris. 2ème Mois de l’Image, Centre culturel Français, Ho Chi Minh-Ville, Vietnam. Biennale de l’Image de Luang Prabang, Laos.
Musée de la Céramique, Rouen, Journées du Patrimoine. 2006 Musée des Beaux-Arts, Rouen.
2005 Galerie Séquence, Chicoutimi, Québec.
Musée de Chateauroux.
Festival vidéo, Hérouville-Saint-Clair. Galerie de l’école d’art de Luminy, Marseille.
2004 Centre d’art de Meymac.
Collection départementale de l’Essone. Brunoy. Vacances Bleues. Marseille.
2003 Collection départementale, domaine de Chamarande. Montévidéo, Marseille.
2002 Domaine de Chamarande. Galerie Scholtès, Nice.
2001 Galerie Caminade, Paris.
OVNI (objets vidéos non identifiés), dans le cadre de la saison de la France au Québec, par Vidéochroniques, Québec, Ottawa, Montréal.
2000 “Plan B”, Dortmund, Allemagne.
Le 19, Centre Régional d’art contemporain, Montbéliard
1999 VIDEOLISBOA, Lisbonne, Portugal.
DECIBELS/IMAGES, Vidéochroniques, Marseille.
Festival Bandits-Mages, Bourges.
F.R.A.C., Marseille.
Symposium de sculpture. Moncton, Canada.
Vidéothèque éphémère” Musée d’art contemporain de Brême, Allemagne.
1998 Musée d’art contemporain de Nice, projection vidéo.
Festival vidéo, Hérouville-Saint-Clair.
Centre d’arts plastiques de Saint-Fons (invitation à Vidéochroniques). “Vidéogrammes 4”, Marseille.
Collection des communes de la région Lyonnaise
F.R.A.C. (P.A.C.A)
Foire de Bâle, (sélection vidéo, galerie Evelyne Canus)
Festival VIDEONAL 8 Bonn Allemagne
1997 Festival “Terre Blanche”, C.I.C.V., Hérimoncourt.
Foire de Bale, (sélection vidéo, galerie Evelyne Canus) “12 interventions urbaines”, Aix-en-Provence.
“Espace romanesque”, Bruxelles (installation vidéo)
1996 Salon de Montrouge
Les 10 ans du Centre d’arts de Saint Fons. Centre d’art, Hérouville St Clair.
1995 Festival international de vidéo, Arnhem, Hollande. 1994 Installation vidéo, centre d’art d’Hérouville St Clair
Festival vidéo de Manosque.
Vidéogrammes, galerie Roger Pailhas Marseille. 1993 Musée de Belfort.
1992 “Les mystères de l’auberge espagnole”, Villa Arson, Nice. 1991 “Les années 80”, Musée d’art contemporain, Nice.
Centre International d’Art contemporain Montréal. 1990 Sélection du FRAC dans les musées Allemands. 1989 “Artiste en bureau”, Lyon.

1987 Deuxième biennale des arts visuels, Matane, Canada.
1985 Sélection du FRAC, Fondation Maeght,Saint Paul de Vence. 1984 Galerie d’art contemporain, musées de Nice, (Calibre 33).
“Ecriture dans la peinture, CNAC Villa Arson, Nice.
Exposition du FRAC, musée Cantini, Marseille.
1983 Galerie Sterngasse, installation/performance,Nuremberg, RFA. 1982 Biennale de Paris,lieux d’artistes.
La Chambre Blanche, Québec. Symposium de sculpture, Caen.

PRODUCTION VIDÉO

2007 « Pièce supplémentaire n° 24 (fin de partie) », 8 minutes.
« Pièce supplémentaire n° 23 (conversation) », 12 minutes. 2006 « Pièce supplémentaire n° 22 (Abou Ghraïb) », 14 minutes.
« Pièce supplémentaire n° 21 (papa) », 2 minutes.
« Pièce supplémentaire n° 20 (des bruits dans la nuit) », 25 minutes.
2005 « Pièce supplémentaire n° 19 (ça m’ennuierait de mourir avant la fin de ma vie) », 15 minutes.
« Pièce supplémentaire n° 18 (la serveuse est muette) », 22 minutes. 2004 « Pièce supplémentaire n° 17 (Cézanne) », 22 minutes.
« Pièce supplémentaire n° 16 (Jean-Michel Bossini) » 55 minutes.
« Pièce supplémentaire n° 15 » 32 minutes.
2003 « Pièce supplémentaire n° 14 (la guerre) » 12 minutes.
« Pièce supplémentaire n° 13 (le tableau rouge) » 25 minutes.
« Pièce supplémentaire n° 12 (mystère). 2003
2002 « Pièce supplémentaire N° 9 (la galerie sans nom) ». Numérique. 18 minutes.
« Pièce supplémentaire N° 10 (à propos d’une journée de tournage de Rencontre avec le dragon) » 18 minutes.
« Pièce supplémentaire N°11 (l’art contemporain expliqué aux néophytes) » 18 minutes.
2001/2002 « Pièce supplémentaire N° 8 (du fric ou alors BOUM !) ”. Numérique, 13 minutes. 1999 « Pièce supplémentaire N ° 7 (inventaire). Umatic, 5 minutes 15 secondes.
1998 « Pièce supplémentaire n° 5 (épisode transalpin) ». Umatic, 14 minutes 45 secondes.
Production Vidéochroniques, Marseille.
« Pièce supplémentaire n°6 (prologue) ». Umatic, 14 minutes 58 secondes. 1996 « Pièce supplémentaire n° 4 (épisode oriental) ».
Betacam SP, 4 minutes 56 secondes. Production musée d’art contemporain de Nice. 1994 « Pièce supplémentaire n° 2 (épisode transitoire) ».
Betacam SP, 15 minutes 52 secondes. Production musée d’art contemporain de Nice. « Pièce supplémentaire n° 3 (mon égo m’est égal) ».
Betacam SP, 8 minutes 21 secondes. Production musée d’art contemporain de Nice.
1992 « Pièce supplémentaire n° 1 (épisode sentimental) ». BVU, 20 minutes. Production Villa Arson, Nice.
1984 « Faire marcher l’insomniaque », VHS, 55 minutes. Mediastock production.
« Dans cinq minutes je bombarde l’Union Soviétique », VHS, 50 minutes. Mediastock production. De 1982 à 1986, vidéos d’installation et de performance.

COLLECTIONS PUBLIQUES

- Musée de Belfort.
- Centre d’Art Contemporain, Québec.
- Fonds Communal d’Art Contemporain de la Ville de Marseille. - Collection départementale d’Art Contemporain de l’Essonne. - Fond National d’Art Contemporain.
- Musée d’art contemporain de Nice.
- FRAC Provence Alpes Côte d’azur.

CATALOGUES MONOGRAPHIQUES

- Villa Tamaris, catalogue, 2007.
- “Dominique Angel”, coéd. Musée de Belfort/Centre d’Art et de Plaisanterie/ Le 19, Centre Régional d’Art - Contemporain de Montbeliard, 1998.
- Dominique Angel, “La beauté moderne”, coéd. Vidéochroniques/musée d’art contemporain de Nice, 1994.
- Xavier Girard, “Dominique Angel, sculptures récentes”, Galerie Evelyne Canus, La colle sur Loup, 1992.
- Jean Christophe Aguas, “Dominique Angel”, coéd. Ek’ymose, Bordeaux/Latitude, Nice, 1988
- Jean-marc Réol, “Dominique Angel”, Centre National d’Art Contemporain, Villa Arson, Nice, 1987.
- Idem, “Dominique Angel” Centre d’Arts Plastiques, Saint Fons, 1989.

BIBLIOGRAPHIE – Romans, nouvelles, récits...

- “L’Envers de mes hésitations”, Nice, 1976. 25 p., ill. en noir. In Carnets sur la peur, Nice, n. 1-2, 1977.
- “La presse et la rue”, Nice, octobre 1977. 8 p.
- “Poèmes de circonstance”, Nice, 1978. 11 p.
- “Pour tout vous dire”, Nice, 1978. 12 p., ill. en noir.
- “La beauté moderne” suivi de “Principes et notions”. Roman, 158 p.
éd. Vidéochroniques/musée d’art contemporain de Nice. 1994.
- “Sans titre”, Ma participation d’artiste aux dix jours de l’art contemporain, 3 p. 20/4/97.
- “Extension nulle” Poèmes, 52 p., ill., éd. galerie Manu Timoneda, 1997.
- “Petites farces de la vie quotidienne”, roman, 171 p., éd. Actes Sud, 1998.
- “La brosse à cheveux et le mexicain”, récits, 100 p. coéd. Musées de Belfort/Centre d’art et de plai- santerie/Centre régional d’art contemporain de Montbéliard, 1998.
- “Pièces supplémentaires”, nouvelles, photographies, 64 P., coéd. éditions Sixtus, E.N.A.D. de Limoges,1999.
- “Je ne vous oublierai jamais”, roman, éd. Beaux Arts de Marseille. 2001.
- « L’Élevage de poussière », roman. éd. Centre d’art de Basse Normandie/Vidéochroniques. 2003. In « L’Idiotie », Jean-Yves Jouhanais, éd. Beaux arts magazine livres.
- « Du fric ou alors BOUM ! » coéd. Galerie Duchamp/artothèque de Caen.
- « Chers étudiants » ed. école supérieure d’art d’Aix-en-Provence, 2005.
- « Ca m’ennuierait de mourir avant la fin de ma vie, ed. Fage/ Musée de Digne, 2005.
- “Des clopinettes”, Images en manoeuvres Éditions. 2007.
- “Le grand dérangement”, éd. D’Une Certaine Manière.

BIBLIOGRAPHIE – Ecrits, propos...

In CONTRE, Nice, n. 1, juin 1978 - n. 20, février 1984.
In Docks, I980.
“Attention dangers”, texte de la performance Angel/Farioli. 25/3/82. L’Antiégouttoir et CONTRE, Nice,1982. 8 p.
“Interview des membres de Calibre 33 par le CRAP”. In catalogue Calibre 33 is it art ? Etat des lieux : ...1978 - 1982 ... CRAP, Saint Raphaël, 1982, pp. 32 - 36.
“Fait divers”. In catalogue Calibre 33 is it art ? Etat des lieux : ... 1978 - 1982 ... CRAP, Saint Raphael, I982,pp. 16 - 19.
“Dialogue”. In catalogue Calibre 33 is it art ? avec le CRAP, Galerie d’art contemporain des musées de Nice, 1984, pp. 7 - 9.
“Calibre 33 is it art ?”. Kanal, été 1985, p. 14.
“Dominique Angel”. In atelier d’artistes, BT Magazine Documentaire, n. 997, 1988, pp. 16 - 20, ill. Histoires courtes (extraits). Z’Editions, Nice, 1988. 24 p., ill. en noir.
“Notes de travail”. In catalogue Dominique Angel, sculptures, Galerie le regard sans cran d’arrêt, Dun- kerque, 1990, pp. 8 - 12.
“Le monde m’enchante”. In dépliant édité à l’occasion de l’exposition Dominique Angel, galerie Itinérai- res, Nice, 1990.
“Chère cousine”. In catalogue Dominique Angel, Daniel Farioli, Geneviève Martin, Gilbert Pédinielli, Alex Salicetti, Galerie d’art contemporain, Fort Napoléon, La Seyne-sur-mer, 1992, P. 2.
“Monument à usage domestique”., extrait de “Conditions relatives à la réalisation de quelques unes de mes oeuvres”. In Itinéraires. La Différence/Musées d’art et d’histoire de Belfort, 1993, p. 8O.
“Histoires courtes” (extraits). In Jardin Littéraire, n. 1, coéd. Scriptura/Z’Editions, Nice, décembre 1993, pp. 87 - 98.
“La peinture et le social : table ronde Angel, Gavoty, Boyer, Fabre”. In réunion de chantier, éd. Art Tran- sit, Marseille, avril 1994, PP. 25 - 32.
In “Episode N° 1” (éloge du sens pratique) Dominique Angel, Joseph Mouton, Marie Péjus, Christophe Berdaguer, 1994, 8 p.
In Art jonction, entretien, 1995.
In Art Press, Se libérer du ghetto “jeune artiste”, n. 205, sept. 1995, Forum.
In Alliage, Le spectre de l’image, “l’art et la manière”, n. 26, printemps 1996, pp. 36 - 45, ill.
In Art Press, Le jugement des Baumettes, n. 214, juin 1996, Forum.
Dominique Angel, Philippe Cyroulnik, “Entretien” in catalogue d’exposition Dominique Angel, 64 P., coéd.
Musées de Belfort/Centre d’art et de plaisanterie/Le 19, Centre Régional d’Art Contemporain de Montbéliard, 1998.

Artiste(s)