| Retour

Fin de cet événement il y a 2 mois - Date du 8 septembre 2018 au 7 octobre 2018

Caroline Manceau carnettiste de voyage en résidence sur l’île Sainte-Marguerite

Site enchanteur, l’île Sainte-Marguerite offre un patrimoine historique et naturel inestimable propre à l’inspiration artistique. Pour valoriser ces atouts, la Mairie de Cannes accueille en résidence Caroline Manceau, graphiste et aquarelliste, qui va vivre pendant trois semaines sur l’île afin de créer un carnet de voyage original qui sera ensuite publié et distribué gratuitement. Parallèlement, l’artiste rencontrera des élèves cannois lors d’ateliers réalisés dans le cadre de l’Éducation Artistique et Culturelle proposée par la Mairie de Cannes.

Cannes accueille et stimule la création artistique dans tous les domaines.

Pour David Lisnard, maire de Cannes, la culture permet de se constituer un capital personnel tout en étant un ciment social.
La publication du carnet de voyage créé sur l’île Sainte-Marguerite aura pour objectifs :
- de proposer à un large public une approche nouvelle, à la fois littéraire et graphique, de l’île ;
- d’inciter les lecteurs à découvrir le territoire îlien sous ses multiples aspects : flore et faune, patrimoine bâti, lieux remarquables et insolites, histoire et légendes, personnages emblématiques, vie quotidienne, pratiques de fréquentation, etc.
- de sensibiliser le public au caractère exceptionnel du site et aux enjeux liés à sa préservation.

Une approche originale pour la préservation de l’île

La Mairie de Cannes est partenaire du projet ISOS (ISOle Sostenibili : réseau d’îles pour le développement durable et la préservation des patrimoines), financé par le programme européen transfrontalier Interreg Italie-France Maritime 2014-2020, et dans ce cadre elle a initié plusieurs actions destinées à préserver et à mettre en valeur le patrimoine singulier de l’île Sainte-Marguerite.
Pour 2018, le volet culturel du projet ISOS à Cannes est axé sur la création et la publication de ce carnet de voyage, une action qui s’inscrit plus largement dans la démarche de candidature de l’archipel de Lérins à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Le jury qui a retenu Caroline Manceau parmi 15 candidatures était composé de l’adjoint au Maire de Cannes délégué à la culture et à la jeunesse, d’agents de la Mairie de Cannes (direction de la culture), de représentants de l’Office national des forêts, de Cannes Jeunesse, du Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) des Îles de Lérins et Pays d’Azur et du coordinateur Éducation Artistique et Culturelle du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes.

Caroline Manceau, graphiste, carnettiste et peintre

Graphiste de formation, diplômée de l’école des arts appliqués de Marseille, Caroline Manceau partage ses activités entre le graphisme, l’aquarelle, l’enseignement du carnet de voyage et la création. Cette dernière lui donne l’opportunité d’exposer régulièrement, notamment à l’occasion de festivals dédiés aux carnets de voyage et dans le cadre de multiples manifestations artistiques.
Le jury a été séduit par la grande qualité des dessins et l’approche de Caroline Manceau qui évoque le projet en ces termes : «  cette île de légende, par sa richesse et sa diversité, offre généreusement au peintre une grande variété de sujets concentrés sur un tout petit territoire. Tout un univers propice à la création… ».

Dans le parcours de l’artiste, notons sa nomination de correspondante d’Urban Sketchers France (communauté mondiale du croquis urbain), sa création pour le MuCEM d’un dessin géant de six mètres en direct pendant les Journées du Patrimoine 2014 et l’obtention en 2015 d’une Honorable Mention à l’Artist’s Magazine All Media Art Competition (USA).
Caroline Manceau aborde cette résidence artistique par des angles complémentaires :
- celui du carnettiste, qui découvre un espace insulaire extraordinaire ;
- celui du sociologue, qui rencontre des personnes vivant et travaillant sur l’île ;
- celui du pédagogue, qui transmet aux jeunes l’envie d’observer et dessiner ;
- celui du graphiste, qui maîtrise la mise en forme des textes et des images.

La transmission d’une passion aux plus jeunes

L’artiste rencontrera les élèves d’une classe de 2nde et d’une classe de 5e sur l’île pour susciter chez eux l’envie de dessiner donc de mieux regarder, de mieux connaitre et ainsi respecter le patrimoine pour participer à sa préservation. Un état d’esprit en parfaite cohérence avec le 100% Éducation Artistique et Culturel appliqué à Cannes qui fait de la ville une référence en la matière au niveau national.

Dans le cadre de la politique en faveur de la création artistique et de l’Éducation Artistique et Culturelle, David Lisnard a à coeur de renforcer les résidences artistiques à Cannes. L’accueil en résidence permet aux artistes de travailler, de transmettre leurs savoirs et de créer dans de bonnes conditions, dans des lieux patrimoniaux ou des lieux culturels adaptés comme un théâtre ou une salle de spectacles. Les résidences artistiques développées à Cannes sont de différents types : résidence de transmission et résidence de création. Ces résidences sont financées avec les subventions de l’Europe, de la DRAC PACA et du Département des Alpes-Maritimes.

Visuel de Une (détail) C Manceau-Ste Marguerite-Cannes-Entree Fort Royal-En Cours
Tous visuels courtesy Ville de Cannes et DR de l’artiste © Caroline Manceau

Artiste(s)