| Retour

Fin de cet événement il y a 2 semaines - Date du 2 novembre 2018 au 4 novembre 2018

"C’est pas classique" : le grand week-end de musique au Palais Acropolis !

Ce week-end, le Palais Acropolis de Nice verra le retour de "C’est Pas Classique", un festival qui se réinvente à chaque édition.
Trois jours d’effervescence musicale pendant lesquels le moindre espace du Palais sera investi, les grandes salles accueillant les orchestres symphoniques et les plus petites abritant une nuée d’ensembles et de solistes qui proposent des spectacles inédits. Sans oublier les animations non stop qui se déroulent dans le grand hall.

"C’est Pas Classique" est le rendez-vous de tous les musiciens, quels que soient l’instrument et la période qu’ils représentent, qu’ils soient de la région ou qu’ils viennent de l’étranger. C’est le moment pour découvrir les nombreux mariages du classique, du jazz et de la variété, de la musique vivante qui aborde même les rivages de l’humour. Il y a de quoi faire son marché dans ces soixante spectacles annoncés pour cette 14ème édition !
Cette année "C’est pas Classique" a aussi
pensé aux plus jeunes.

Pour le (très) jeune public

Des concerts, des ateliers et des animations s’adressent aux enfants et même aux bébés avec plusieurs spectacles pour les moins de trois ans. Des interventions durant trente minutes, qui racontent des histoires charmantes, font appel à l’animation et la part belle à la musique bien sûr. De quoi provoquer un éveil des sens. Les plus grands ont aussi droit à leur programmation avec des ateliers "découverte de la voix", "parcours sonores", "bruitages" et autres, ainsi que des concerts adaptés.
Annick Chevalier

Angélique Kidjo.( DR M.L)

Sélection : les coups de cœur de la rédaction

Le programme de "C’est pas classique" est tellement vaste qu’il faut bien faire une raison : on ne pourra pas tout voir, tout entendre.
Alors, on vous présente notre sélection, nos coups de cœurs, forcément
subjectifs, mais qui sont à l’image de toute la programmation : intense et de qualité.
-  "Dessin sur sable" par Katerina Barsukova, qui travaille sur cette matière tandis que le violoniste Dmitri Makhtin joue de l’instrument. Un duo surprenant, jamais vu à Nice.
- Ibrahim Maalouf et Angélique Kidjo : ceux qui les ont manqués à "Jazz à Juan" cet été pourront se rattraper et voir la grande œuvre "Queen of Sheba", composée par le trompettiste vedette, chantée par la diva du Bénin, et jouée par l’orchestre symphonique de Nice.
- Mathias et Julien Cadez : pour la première fois à Nice, les pianistes, comédiens et magiciens qui composent le duo "Les Virtuoses", bousculent le classique à leur manière déchaînée. Poésie et folie garanties !
- Andreas Schaerer et le Hildegard Lernt Fliegen en sextet, de retour sur la Côte d’Azur après un récent concert à Cannes, Au programme : la symphonie "The Big Wig ». Étonnant mariage du jazz et du classique.
-  L’Ensemble baroque de Nice présente les musiques frivoles qui évoquent le vin, le sexe. C’est parfois grivois, toujours jouissif. Avec le baryton Philippe Cantor, pour finir de s’enivrer.

Le programme complet par ici !

Photo de Une : Benjamin Levy et l’Orchestre de Cannes, invités prestigieux de "C’est pas classique". DR

Informations

"C’est pas classique",
du 2 au 4 novembre, organisé par le Conseil départemental.
Tous les concerts sont gratuits.
Renseignements 0800 740 656.

Artiste(s)