| Retour

Musée de la Photographie André Villers

Musée de la Photographie André Villers

Evénement(s) lié(s) à ce lieu

Argentic Agony, la fin d'une ère photographique

Argentic Agony, la fin d’une (...)

C’est la nouvelle étape connue par l’histoire de la photographie au tournant du vingt-et-unième siècle. Quand un bouleversement survient rapidement dans une pratique aussi commune, quotidienne, universelle que la photographie, comment mesurer l’ampleur de son impact ? La mutation technologique produit une véritable onde de choc. Si les nouvelles habitudes et méthodes des photographes sont un aspect du (...)

Fin : dans 2 mois Voir l'événement

André Villers est à l’origine du lien qui unit Pablo Picasso, Mougins et la photographie. C’est en 1953, qu’André Villers rencontre Pablo Picasso. Le peintre entretient des rapports privilégiés avec les photographes dont le travail repose sur un intérêt artistique, allant au-delà du simple cliché. Robert Doisneau, Jacques Henri Lartigue, Lucien Clergue dont l’oeuvre est également présente au musée, ont tous insisté sur l’intérêt que Picasso portait à la photographie. Portraitiste de génie, Pablo Picasso est un modèle idéal pour un photographe. Picasso ressent une véritable affection pour le jeune André, dont il pressent le potentiel. Il lui offre son premier boîtier professionnel. Les deux hommes vont alors créer des oeuvres à quatre mains : des photographies prises par Villers, découpées par Picasso, puis à nouveau reprises par le photographe au cours d’un travail de laboratoire. Au-delà de Picasso, c’est le monde artistique de l’époque qui passe à l’épreuve du regard du photographe : ses portraits de Dali, Miró, Léger, Le Corbusier, Boulez on fait le tour du monde. Il s’inscrit également dans la voie de la photographie dite plasticienne, dans l’abstraction, le découpage, le photogramme, le pliage d’ombres… La collection permanente de ce musée retrace son histoire. Tout au long de l’année, des expositions temporaires sont organisées.

Artiste(s)

Lucien CLERGUE

Né le 14 Août 1934 à Arles. À l’âge de quinze ans, il s’intéresse à la photographie, et utilisera son culot, pour croiser Pablo Picasso et lui montrer ces créations. Celui-ci va être captivé et lui en demandera à en voir d’autres. Il devient alors un ami proche du Maître. Il crée avec Michel Tournier, le (...)

DOISNEAU

Né le 14 Avril 1912 à Gentilly, et, mort le 1er Avril 1994 à Montrouge. Il à étudié les arts graphiques à l’École Estienne, et en sort avec un diplôme de graveur et de lithographe à dix-sept ans. Un an plus tard il devient photographe publicitaire, puis découvrira la Nouvelle Objectivité photographique. (...)

David Douglas DUNCAN

Né en 1916 à Kansas City À la fin de ses études universitaires, il entra dans le Corps de la Marine, et commença une carrière de photographe de guerre. De retour sur le continent, ces travaux furent remarqués, et notamment par le journal Life, qui l’engagea sur le champ. Il fut connu pour avoir (...)

Marc QUINN

"Marc Quinn est l’un des plus grands artistes de sa génération. Ses sculptures, peintures et dessins explorent la relation entre l’art et la science, le corps humain et la perception de la beauté, entre autres choses. Quinn s’est fait connaître en 1991 avec sa sculpture auto (1991) ; une distribution (...)

André VILLERS

Né le 10 octobre 1930 à Beaucourt près de Belfort. À l’âge de dix-sept ans, il est hospitalisé dans un sanatorium à Vallauris durant huit ans, et commence à s’intéresser à la photographie, en immortalisant ce village et ces habitants. Après sa période de maladie, il rencontrera Pablo Picasso, qui se (...)

pub pub