| Retour

Carrières de Lumières

Carrières de Lumières

Evénement(s) lié(s) à ce lieu

Bosch, Brueghel, Arcimboldo, un spectacle à ne pas manquer aux Carrières de Lumières

Bosch, Brueghel, Arcimboldo, (...)

Des triptyques de Bosch les plus emblématiques (tels Le Jardin des Délices, La Tentation de Saint Antoine, ou encore Le Chariot de foin) aux étonnantes compositions d’Arcimboldo faites de fleurs et de fruits en passant par les fêtes villageoises de la dynastie Bruegel, les Carrières de Lumières s’ouvrent aux univers fascinants de ces trois grands maîtres qui se sont attachés à représenter la vie, son mouvement (...)

Fin : Janvier 2018 Voir l'événement

2012 Culturespaces, délégataire du site

La ville des Baux-de-Provence confie à Culturespaces la gestion de cette célèbre carrière, dans le cadre d’une délégation de service public. Rebaptisée « Carrières de Lumières », elle constitue un lieu d’expérimentation formidable pour Culturespaces qui y a développé un concept novateur : AMIEX® (Art & Music Immersive Experience).
Les Carrières de Lumières réouvrent en mars avec le spectacle « Gauguin, Van Gogh, les peintres de la couleur », un voyage en musique dans le monde coloré de ces deux artistes, réalisé par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi.

2013 Spectacle « Monet, Renoir… Chagall. Voyages en Méditerranée

En 2013, les Carrières de Lumières présentent un spectacle inédit intitulé "Monet, Renoir… Chagall. Voyages en Méditerranée". Réalisé par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi et labellisé Marseille-Provence 2013, ce spectacle invite à évoluer librement dans les carrières pour suivre les variations de 16 grands artistes sur le thème de la Méditerranée.
L’ENTRÉE PICASSO
Cet espace monumental possède une scène adossée à la montagne qui fut utilisée comme décor pour le dernier film de Jean Cocteau, « Le Testament d’Orphée ». Cette scène d’une dizaine de mètres de large et 20 mètres de hauteur est aujourd’hui utilisée pour des représentations théâtrales ou des spectacles.

LA SALLE DANTE
Cette salle est l’espace principal dans lequel le spectacle est projeté. À droite de l’entrée, une grande galerie s’enfonce sur 60 mètres sous la montagne pour aboutir sur un gigantesque hall, découpé par d’immenses colonnes laissées par les carriers pour porter le « toit ». Ces piliers naturels font entre 5 et 10 mètres à la base et mesurent de 7 à 9 mètres de haut. Ils servent, tout comme les murs et le plafond, d’écrans naturels pour la projection. Ces surfaces ne sont pas parfaitement planes ni régulières, renforçant l’effet de relief. Le spectateur se déplace et découvre de nouveaux angles de vues et perspectives. Il baigne dans un monde où les images illuminent le plafond, rampent sur le sol et s’éclatent sur les arêtes.

LA SALLE COCTEAU
Cette salle de 300 m² est partiellement couverte et dispose de grandes ouvertures sur toute sa longueur.
Elle est utilisée pour l’activité réceptive des Carrières.

LA SALLE VAN GOGH
On retrouve dans les 220 m² de cette salle s’ouvrant par deux larges baies le café des Carrières. Les visiteurs peuvent y faire une halte afin de profiter d’une pause gourmande.

LA SALLE DE PROJECTION
Dans cet espace de 90 m² seront diffusés des extraits du film « Le Testament d’Orphée » de Jean Cocteau ainsi que des interviews de ce dernier et de Jean Marais, l’acteur principal du film.

Photo de Une : © Culturespaces

Artiste(s)

Aucun artiste référencé actuellement

pub pub