| Retour

Moko Mad’moiselle

Moko Mad'moiselle

100% autodidacte, doucement folle et curieuse de tout, Moko Mad’moiselle s’essaie assidument à la photo depuis 2010.

Animée par une approche hyper réaliste et nature de la photographie, Moko Mad’moiselle cherche à mettre en évidence l’authenticité de chaque chose et l’émotion spontanée qui s’en dégage. L’extrapolation et la vision fantasmée qu’elle a de ses clichés vient de l’ADN même de ses sujets, sans ajouts ni fioritures, dans un mélange de réalisme et de candeur. De la macrophotographie jusqu’à l’urbex, des détails aux grandes lignes, Moko Mad’moiselle explore l’infiniment tout, sans jamais se contraindre…

Moko Mad’moiselle vue par elle-même
« À mes yeux, la photographie est bien plus qu’une image. Lorsque quelqu’un prend le temps de s’attarder sur mes photos, il entre dans mon intimité, mon âme, mon cœur et ma vision du monde et de ce qui m’entoure.
Je fais des instantanés au sens spirituel du terme, c’est-à-dire moins pour la photo souvenir que pour figurer un moment, une émotion. Photographier c’est pour moi explorer ma propre expressivité, mais aussi celle des autres, de la nature, des choses qui m’entourent, etc.
Aujourd’hui je persévère dans ce domaine avec l’envie de symboliser des idées, offrir ma perception de chaque chose, mettre des mots et des sentiments sur tout élément qui capte mon attention. Je pars du principe que la photographie est un art en constante évolution. Je n’ai donc aucune étiquette à proprement parler et m’essaye à tout ce qui rend mon œil curieux et intéressé.
De même, il n’y a pas un seul photographe ni un seul style de photo qui m’émerveille où me passionne. Helmut Newton, Annie Leibovitz, Steve Schapiro, Dominique Isserman, Nick Brandt, Mario Testino, Yann-Arthus Bertrand, Steve McCurry, David Drebin, Bruno Dayan, Farrokh Chothia, etc… nombreux sont ceux qui me font rêver par leur travail. Il y a les anonymes aussi. J’ai un exercice quotidien qui consiste à parcourir les Pages Facebook de plusieurs photographes et communautés de photographes, amateurs ou professionnels , m’y imprégner d’images, de compos, de styles, de techniques et surtout me laisser subjuguer… ».

Texte et photo copyright© Moko Mad’moiselle Photography
http://www.mokomadmoiselle.fr/moko/

pub pub