| Retour

Nicolas DAUBANES

Nicolas DAUBANES

Evénements liés à l'artiste

Le batiman et a nou

Le batiman et a nou

Sous ce titre ronflant comme les punchlines des célèbres rappeurs français se déploie l’idéologie d’un sabotage par le bas. Forme de réappropriation et d’invective, « le batiman et a nou » provient à l’origine d’un graffiti réalisé par une personne détenue de la Maison d’arrêt de Nanterre. Photographié puis épinglé dans le bureau de la directrice adjointe, il (...)

Fin : dans 1 semaine Voir l'événement

Nicolas Daubanes est né en 1983, il vit et travaille à Perpignan.
Il est lauréat du Grand Prix Occitanie d’Art Contemporain 2017.

"Ne pas se fier aux apparences qui font qu’on pourrait ne retenir du travail de Nicolas Daubanes que son aspect volontairement rugueux, un rien masculin : prédominance d’un univers carcéral pas vraiment douillet [...], valorisation de l’exploit sportif pur, de vélo ou de course de voiture, emploi récurrent dans ses œuvres de béton ou d’une poudre de fer brûlée récupérée sans hasard chez des aiguiseurs de tronçonneuses... Ce serait certainement là se méprendre pleinement sur les implications de son travail, à vrai dire peu attiré par la glorification aveugle de la solidité ou de la puissance brute des matériaux, des individus ou des structures sociales. Ce serait aussi envisager d’abord ses œuvres comme des formes ironiques et désinvesties. Ce serait enfin ne pas voir que son œuvre se développe au contraire dans les fissures et les manques plus que dans les affirmations péremptoires."

Camille Paulhan

Extrait de :« Nicolas Daubanes. D’abord, être en alerte », texte publié dans l’édition monographique : "La vie de rêve"

Photographie de Une : Sabotage 3 (détail), 2015, 330 x 50 x 100 cm, béton, sucre et
colorant. Vue de l’exposition « Go Canny », galerie Martagon, Malaucène, 2015 © Nicolas Daubanes
http://www.nicolasdaubanes.com/

pub pub