| Retour

La Panacée, coeur de la culture à Montpellier

La Panacée Nouveau Centre de Culture Contemporaine à Montpellier a ouvert ses portes le 22 juin dernier ! Venez découvrir la saison inaugurale composée de 4 expositions. "Conversations électriques" est visible jusqu’au 15 décembre prochain. L’art prend de l’importance à Montpellier.

La Panacée, le nouveau centre de culture contemporaine de Montpellier est un lieu de production, d’expérimentation et d’exposition dédié aux innovations numériques dans les domaines de l’art contemporain, de la création numérique et des nouvelles formes d’écriture. Son directeur est Franck Bauchard.

Une saison, 4 expositions

La saison "Vous avez un message" sera composée de 4 expositions, de cycles de conférences, projections, performances, manifestations, résidences, ateliers et workshops.

Premier thème au centre de cette saison inaugurale : le téléphone et l’influence des évolutions des techniques de transmission. Intitulée « Vous avez un message », cette saison sera déclinée en quatre expositions, de juin 2013 à août 2014.

Les avancées technologiques ont eu une influence déterminante sur notre manière de vivre, marquée par la mobilité, le flux et l’immédiateté. Elle a tout autant opérée dans le champ des arts, depuis les avant-gardes historiques jusqu’à aujourd’hui.
Historiquement, le rôle du téléphone fut décisif puisque la transmission instantanée du son à distance a anticipé les médias de l’image. Au quotidien, il occupe aujourd’hui une place toute singulière, aux confins du réel et du virtuel, du loin et du proche, de la vie et de l’artifice.
Les œuvres présentées dans la saison « Vous avez un message » posent un regard sur les nombreux phénomènes que catalyse le téléphone : communication à distance, flux des données personnelles et collectives, irruption de la conversation privée dans l’espace public, bouleversement de la relation entre le créateur et le récepteur d’un contenu…
Cette saison illustre toutes ces influences et donne à voir et à entendre les multiples pratiques et positions développées par des artistes.

JPEG - 20.3 ko
Exposition "Conversations électriques" Installation view “ FILE - Electronic Language International Festival ”, Centro Cultural FIESP, Sao Paulo (BR), 2004, Matthias Gommel “ Delayed ” (2002)
© Photo Matthias Gommel

PROGRAMME

CONVERSATIONS ÉLECTRIQUES
22 juin › 15 décembre 2013

La pratique de la conversation a souvent été associée à un espace identifié — ce fut
le salon, le café ou encore le jardin. Aujourd’hui, les réseaux et les nouvelles formes
de communication à distance nous amènent à recréer la conversation et à lui inventer de nouveaux lieux. La Panacée est conçue de ce point de vue comme un laboratoire de conversations, un endroit pour échanger, pour partager, pour se rencontrer et constituer un espace public, c’est-à-dire un espace de partage ouvert à des positions diverses, dans le contexte des mutations culturelles contemporaines.
L’enjeu de ces « Conversations électriques » est de créer des formes de conversation autour de l’art, dans un lieu qui lui est dédié. Ce qui est proposé relève d’un point de vue sur l’art, qui appelle d’autres points de vue, d’autres voix, d’autres questions. Ce qui est recherché, c’est de placer l’oeuvre dans l’interaction sociale la
plus riche et non de la pétrifier dans un écrin.

ART BY TELEPHONE… RECALLED
novembre 2013 › août 2014

DERNIÈRES NOUVELLES DE L’ÉTHER
février › juin 2014

UNE LETTRE ARRIVE TOUJOURS À DESTINATION
juillet › août 2014

La ville confirme son ambition de ville créative

"« Conversations électriques » est l’exposition inaugurale de La Panacée, une manifestation emblématique de la démarche artistique et culturelle de ce nouveau Centre de culture contemporaine de la Ville de Montpellier.
L’ambition de « Conversations électriques » est de donner à percevoir et saisir les environnements technologiques que nous utilisons de plus en plus pour parler, communiquer, échanger. Cette exposition fait appel à de nombreux artistes français
et internationaux, aux démarches résolument contemporaines (États-Unis, Canada, Allemagne, Slovénie…), qui pour beaucoup d’entre eux, ont produit des œuvres spécialement pour cette exposition. Certains d’entre eux, qui questionnent les technologies d’aujourd’hui, sont exposés pour la première fois en France.

Loin de vouloir isoler, le pari de La Panacée est au contraire de créer en son sein de multiples formes de conversation à l’ère du numérique, donnant ainsi le ton d’un lieu d’art qui est aussi un lieu de rencontres et d’échanges.
Avec cette manifestation, Montpellier confirme son ambition de ville créative et productrice de culture. Avec une politique culturelle singulière, elle s’affirme comme une ville accueillant les métamorphoses de nos sociétés pour mieux les comprendre, les questionner et les partage".

Le maire de Montpellier
L’adjoint au maire délégué à la culture

JPEG - 33.7 ko
© Brice Pelleschi

La région favorise le développement de l’art contemporain en Languedoc-Roussillon

La présence de l’art contemporain en Languedoc-Roussillon est capitale pour les artistes, les porteurs de projets et le public. Elle est au coeur des priorités de la Région qui impulse, favorise et accompagne chaque initiative dont l’objectif est de porter l’art contemporain au plus près des habitants du territoire et de contribuer au rayonnement régional.
Par son important soutien à la construction de la Panacée, la Région entend rendre accessible à tous les expressions plurielles de la création contemporaine.
À travers ses deux lieux de création et de diffusion que sont le Centre Régional d’Art Contemporain (CRAC) à Sète et le Musée Régional d’Art Contemporain (MRAC) à Sérignan, plus largement par son soutien au Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC) et à l’EPCC / Musée d’Art moderne de Céret, la Région accompagne les grandes institutions culturelles du Languedoc-Roussillon. La Panacée permettra de renforcer le maillage régional de lieux structurants autour de l’art contemporain, lieux dont ce nouveau centre d’art de Montpellier deviendra à l’avenir un important partenaire.
La Région souhaite également permettre aux artistes professionnels d’exercer leur activité dans les meilleures conditions, grâce à des aides à la production d’oeuvres, ou en favorisant leur accueil en résidences, comme le fera la Panacée.

Une place inédite consacrée aux étudiants

La Panacée est le seul équipement culturel en France à inclure en son sein une résidence universitaire dans le cadre d’un partenariat entre la Ville et le CROUS de Montpellier. La résidence universitaire est formée de 59 étudiants, éligibles aux conditions d’accès, inscrits dans des cursus artistiques et universitaires de niveau Master, qui sont sélectionnés annuellement par La Panacée et le CROUS.

Les étudiants peuvent ainsi intégrer un lieu de vie situé en plein cœur d’un établissement dédié à la création contemporaine. Ils ont accès de façon privilégiée aux expositions, aux conférences et la possibilité de s’investir dans le fonctionnement et les projets du lieu. De nombreux étudiants ont déjà pris part aux initiatives développées par La Panacée depuis début 2012.
La perspective est aussi de créer des partenariats entre La Panacée et les principaux cursus universitaires ou artistiques suivis par les étudiants de la résidence.

JPEG - 59.3 ko
© La Panacée

Plus d’infos : http://pan.lapanacee.org/

pub pub