| Retour

Fin de cet événement Mai 2016 - Date du 14 mai 2016 au 14 mai 2016

 Patti Smith revisitée au Théâtre National de Nice le samedi 14 mai !

Patti Smith revisitée au Théâtre National de Nice le samedi 14 mai !

Un concert récité sur la scène du TNN autour de l’œuvre de la chanteuse et guitariste américaine, mais aussi poète, photographe et peintre.

Les talents de la poète, peintre et photographe seront mis en lumière ce samedi à Nice, au même titre que sa musique, domaine qui lui apporta la célébrité et au public un bonheur certain.
Rien de moins qu’une icône pour ceux qui avaient 20 ans dans les années 80 ! Pourtant, Patti Smith n’est pas seulement cette chanteuse charismatique et guitariste de rock, cette défricheuse qui propulsa le mouvement punk, cette femme engagée dans laquelle s’est reconnue la génération glissant doucement du patchouli baba cool au métal (très) hurlant.

On se calme : la belle ne sera pas en personne sur la scène du TNN. En lieu et place, Marie Modiano (récitante, chant), Peter von Poehl (guitare, scénographie) et Jason Glasser (contre-basse et vidéo) se livrent à une exploration de son œuvre, ce qui est déjà beaucoup. Rien de méthodique ou de chronologique dans ce spectacle, mais des coups de cœur sur les fulgurances de cette artiste qui puise son inspiration littéraire chez Beaudelaire et Rimbaud, picturale chez Blake, et musicale chez Van Morrison ou les Who (vous vous souvenez comme c’était bon d’écouter Tommy en boucle ?)

La « pythie du rock new-yorkais » vaut bien ce concert récité, une formule bâtarde qui colle parfaitement à sa personnalité, à condition de ne pas tomber dans l’hommage, ce qui ne correspondrait pas du tout à l’esprit Patti Smith. Laquelle ne s’est toujours pas assagie avec les années. Contemporaine de Mick Jagger (eh oui...), elle est toujours cette brindille prête à s’enflammer : après avoir dit beaucoup de mal de George W. Bush et allant même jusqu’à réclamer sa destitution lors de la guerre en Irak, la voici maintenant occupée à pourfendre la politique américaine qui met à l’ombre les lanceurs d’alerte comme Edward Snowden, dénonciateur d’un système d’écoute de masse des conversations téléphoniques. Entre temps, elle avait soutenu les Pussy Riot embastillées en Russie, qui méritaient assurément davantage d’aller séjourner en prison pour leur musique que pour leurs provocations punk d’une autre époque. Empruntons donc « les chemins de Patti Smith » et laissons nous guider !

« Sur les chemins de Patti Smith »

■Samedi 14 mai à 20h30,
TNN, salle Pierre Brasseur

■Réservations et renseignements au 04.93.13.90.90 et sur le site : contact@theatredenice.org

■Prix des places
de 8 à 40 euros.

Photo : DR Rebeka Flickr

Artiste(s)